(19)
(11)EP 2 577 684 B1

(12)FASCICULE DE BREVET EUROPEEN

(45)Mention de la délivrance du brevet:
18.03.2020  Bulletin  2020/12

(21)Numéro de dépôt: 11727408.4

(22)Date de dépôt:  27.05.2011
(51)Int. Cl.: 
H01B 7/36  (2006.01)
H01B 13/14  (2006.01)
H01B 13/34  (2006.01)
(86)Numéro de dépôt:
PCT/EP2011/058752
(87)Numéro de publication internationale:
WO 2011/147973 (01.12.2011 Gazette  2011/48)

(54)

CABLE COMPRENANT UNE BANDE INDICATRICE AMOVIBLE, PROCEDE ET MACHINE DE FABRICATION D'UN TEL CABLE

KABEL MIT ENTFERNBAREM INDIKATORSTREIFEN SOWIE VERFAHREN UND MASCHINE ZUR HERSTELLUNG EINES DERARTIGEN KABELS

CABLE INCLUDING A REMOVABLE INDICATOR STRIP, AND METHOD AND MACHINE FOR MANUFACTURING SUCH A CABLE


(84)Etats contractants désignés:
AL AT BE BG CH CY CZ DE DK EE ES FI FR GB GR HR HU IE IS IT LI LT LU LV MC MK MT NL NO PL PT RO RS SE SI SK SM TR

(30)Priorité: 28.05.2010 FR 1054146

(43)Date de publication de la demande:
10.04.2013  Bulletin  2013/15

(73)Titulaire: PRYSMIAN CABLES ET SYSTEMES FRANCE
89108 SENS (FR)

(72)Inventeurs:
  • PONS, Jean-Louis
    F-89108 Sens Cedex (FR)
  • BARBEDETTE, Jean
    F-89108 Sens Cedex (FR)
  • JORAND, Thierry
    F-89108 Sens Cedex (FR)
  • BASTIDE, Dominique
    F-89108 Sens Cedex (FR)
  • COLOMBIER, Serge
    F-89108 Sens Cedex (FR)

(74)Mandataire: Vidon Brevets & Stratégie 
16B, rue de Jouanet BP 90333
35703 Rennes Cedex 7
35703 Rennes Cedex 7 (FR)


(56)Documents cités: : 
CN-A- 101 546 625
JP-A- 2000 182 450
JP-A- 6 076 646
US-A- 5 281 764
  
      
    Il est rappelé que: Dans un délai de neuf mois à compter de la date de publication de la mention de la délivrance de brevet européen, toute personne peut faire opposition au brevet européen délivré, auprès de l'Office européen des brevets. L'opposition doit être formée par écrit et motivée. Elle n'est réputée formée qu'après paiement de la taxe d'opposition. (Art. 99(1) Convention sur le brevet européen).


    Description

    1. DOMAINE DE L'INVENTION



    [0001] Le domaine de l'invention est celui de la conception et la fabrication de câbles tels que par exemple des câbles électriques ou optiques.

    [0002] Plus précisément, l'invention concerne un câble comprenant une gaine protectrice dans laquelle est logé au moins un conducteur et un procédé de fabrication d'un tel câble.

    [0003] L'invention a de nombreuses applications dans le domaine des câbles, comme par exemple les télécommunications, le transport et la distribution d'énergie.

    2. ARRIÈRE-PLAN TECHNOLOGIQUE



    [0004] On s'attache plus particulièrement dans la suite de ce document à décrire la problématique existant dans le domaine des câbles électriques, à laquelle ont été confrontés les inventeurs de la présente demande de brevet. L'invention ne se limite bien sûr pas à ce domaine particulier d'application, mais présente un intérêt pour tout type de câble devant faire face à une problématique proche ou similaire (par exemple les câbles optiques).

    [0005] Traditionnellement, un câble électrique comprend une gaine protectrice dans laquelle est(sont) logé(s) un ou plusieurs conducteurs électriques. Cette gaine protectrice a pour but d'assurer l'isolement des conducteurs électriques de l'environnement extérieur.

    [0006] Il existe aujourd'hui une très grande diversité de câbles, qui ont été développés afin de répondre à une large gamme d'applications, lesquels doivent pouvoir être facilement identifiables.

    [0007] La nécessité de distinguer visuellement un câble d'un autre parmi une pluralité de câbles est donc une problématique à laquelle les fabricants et utilisateurs de câbles sont couramment confrontés.

    [0008] C'est pourquoi de nombreux systèmes de repérage (ou indicateurs), comme par exemple les repères par étiquetage, par zone d'écriture ou par code couleur, ont été imaginés pour faciliter le repérage des câbles. Le plus souvent, les câbles sont marqués en relief ou à l'encre sur leur gaine extérieure.

    [0009] On connaît, dans l'état de la technique, différentes techniques de repérage par code couleur.

    [0010] Par exemple, une technique connue, présentée dans le document de brevet GB 260,837, consiste à fixer de manière définitive, sur une ou plusieurs portions d'arc de la surface externe de la gaine de protection d'un câble électrique, une bande indicatrice de matière plastique ou polymérique colorée. La couleur de la bande indicatrice de matière plastique ou polymérique colorée est attribuée en fonction des caractéristiques du câble.

    [0011] Une autre technique connue, présentée dans le document de brevet US 2,521,123 (Western Electric), repose sur une technique de fabrication par extrusion-gainage de la gaine protectrice d'un câble électrique consistant à former au cours de la phase d'extrusion une bande indicatrice, formée dans un matériau polymère coloré, au niveau de la gaine protectrice.

    [0012] On connaît également la technique IrisTech™, développée par la société Prysmian et décrite par exemple dans la brochure intitulée « Cabo Eprotenax Gsette® EPR 0,6/1kV ». Cette technique consiste à réaliser, par extrusion-gainage, un câble dont la gaine protectrice comprend une bande indicatrice longitudinale, qui constitue une partie de la surface de la gaine du câble. La bande fait partie de la gaine protectrice et n'est donc pas détachable, sauf à utiliser une force excessive et sauf à altérer la section circulaire du câble). La bande est de couleur claire et différente de celle (généralement noire) du reste de la surface de la gaine protectrice. La bande est telle qu'un utilisateur peut écrire dessus (avec un crayon du type utilisé pour écrire sur les CD) des informations utiles pour l'installation ou la maintenance ultérieure de l'assemblage électrique dans lequel ce câble est utilisé. Grâce à un code couleur prédéterminé, la couleur de la bande indique la section électrique du câble (par exemple, une couleur distincte pour chaque section possible entre 1,5 et 25 mm2).

    [0013] Aucune des techniques connues précitées ne prévoit que la bande indicatrice (bande colorée) puisse être détachée de la gaine protectrice. En effet, selon les techniques connues, la bande indicatrice est fixée à la gaine protectrice de manière définitive et inamovible, de sorte qu'un retrait de cette bande indicatrice provoquerait une déformation, voire un arrachement de la gaine protectrice, engendrant une altération irrémédiable de la gaine protectrice et, en particulier, un changement du diamètre extérieur de la gaine. Le câble ne présenterait donc plus une section circulaire et serait très probablement hors norme.

    [0014] Or, le fait que la bande indicatrice soit fixée à la gaine protectrice de manière définitive et inamovible présente des inconvénients :
    • si l'utilisateur souhaite changer ou supprimer l'identification initiale d'un câble, donnée par la bande indicatrice, ce n'est pas possible. Par exemple, l'utilisateur peut souhaiter utiliser une identification des câbles seulement pendant la phase d'installation des câbles ;
    • l'utilisation d'une bande indicatrice définitive et inamovible n'est pas possible pour tous les câbles car dans certains pays, la couleur de la gaine est unique et imposée (par exemple, la norme NF C 32-321 impose une gaine entièrement noire).


    [0015] Le document de brevet JP 6 076646 décrit un procédé de fabrication d'un câble comprenant une gaine protectrice dans laquelle est logé un conducteur, et une pluralité de bandes indicatrices. Les bandes indicatrices sont collées sur une partie de la surface externe de la gaine protectrice. Une ou plusieurs bandes indicatrices peuvent être retirées avant que le câble ne soit toronné.

    [0016] Le document de brevet US 5 281 764 porte sur un procédé de fabrication d'une paire de fils électriques toronnés à code couleur pour câble électrique. Chaque fil électrique de la paire est extrudé avec un premier matériau isolant, et un deuxième matériau isolant, présentant une couleur différente de celle du premier matériau, est co-extrudé sur le premier matériau.

    3. OBJECTIFS DE L'INVENTION



    [0017] L'invention, dans au moins un mode de réalisation, a notamment pour objectif de pallier ces différents inconvénients de l'état de la technique.

    [0018] Plus précisément, dans au moins un mode de réalisation de l'invention, un objectif est de fournir une technique permettant de modifier (changer ou supprimer) une identification initiale d'un câble, sans engendrer de déformation ni d'altération de la gaine protectrice de ce câble.

    [0019] Un autre objectif d'au moins un mode de réalisation de l'invention est de fournir une technique pouvant être appliquée à tous types de câble, y compris ceux imposant une couleur de gaine unique.

    [0020] Au moins un mode de réalisation de l'invention a également pour objectif de fournir une telle technique qui permette de conserver un diamètre extérieur de la gaine protectrice dans une plage de valeurs normalisée, ainsi qu'une valeur minimale d'épaisseur de la gaine protectrice.

    [0021] Un objectif complémentaire d'au moins un mode de réalisation de l'invention est de fournir une telle technique qui permette d'offrir un état de surface du système de repérage adapté à l'écriture.

    [0022] Encore un autre objectif d'au moins un mode de réalisation de l'invention est de fournir une technique qui repose uniquement sur des moyens utilisés classiquement pour la fabrication de câble en environnement industriel, c'est-à-dire une technique qui soit simple à mettre en œuvre et peu coûteuse.

    4. EXPOSÉ DE L'INVENTION



    [0023] Dans la présente description et le jeu de revendications annexé, sauf indication contraire, tous les nombres exprimant des quantités, des pourcentages ou autre, doivent être compris comme étant modifiés en toute occasion par le terme « environ ». En outre, toutes les plages de valeurs incluent toutes les combinaisons comprenant les valeurs minimale et maximale, et incluent également toute plage intermédiaire (qu'elles soient ou non mentionnées ci-après) comprise entre ces valeurs minimale et maximale.

    [0024] Dans un mode de réalisation particulier de l'invention, il est proposé un câble selon la revendication 1.

    [0025] Le principe général d'un mode de réalisation particulier de l'invention consiste donc à créer, sur au moins une partie de la surface circonférentielle externe d'une gaine protectrice d'un câble, une ou plusieurs bande(s) indicatrice(s) amovible(s), chacune présentant un niveau d'adhérence à la gaine protectrice tel qu'elle peut être détachée de la gaine protectrice (manuellement par exemple) sans altérer la structure géométrique de cette dernière. En d'autres termes, contrairement aux solutions connues précitées, la ou les bandes indicatrices peuvent être enlevées sans arrachement de la gaine protectrice (un tel arrachement provoque, dans les solutions connues, une altération irrémédiable de la gaine protectrice et, en particulier, un changement du diamètre extérieur de la gaine).

    [0026] Une fois la ou les bandes indicatrices retirées de la gaine protectrice, le câble peut donc avoir un usage autre que celui qui était prévu initialement, celui-ci ayant conservé ses caractéristiques géométriques et mécaniques. En effet, la ou les bandes indicatrices étant d'une part créées en surépaisseur par rapport à la gaine protectrice (autrement dit chaque bande indicatrice ne pénètre pas dans la gaine protectrice) et d'autre part présentant un niveau d'adhérence à la gaine protectrice permettant un retrait aisé de celle-ci, un tel retrait ne génère donc aucun défaut ni altération de la surface circonférentielle externe de la gaine protectrice et le câble conserve son aspect circulaire habituel.

    [0027] En outre, l'épaisseur de chaque bande indicatrice est très faible et telle que la présence de la bande indicatrice sur la gaine protectrice ne génère pas d'excroissance parasite sur la portion externe du câble. L'invention prévoit en effet le respect de la tolérance imposée sur le diamètre extérieur du câble. L'invention prévoit également que la gaine protectrice possède, lorsqu'elle n'est pas recouverte d'une ou plusieurs bandes indicatrices, une épaisseur minimale (généralement imposée par une norme). Ainsi, en présence ou en l'absence (après retrait) de la ou les bande(s) indicatrice(s), les caractéristiques géométriques du câble restent conformes aux normes imposées (tant pour le diamètre extérieur du câble que pour son épaisseur minimale).

    [0028] Egalement, du fait que la ou les bandes indicatrices sont détachables de la gaine protectrice, la présente technique peut être appliquée à tous types de câble, y compris ceux imposant une couleur de gaine unique. En effet, la ou les bandes indicatrices de l'invention sont détachables et ne font pas partie du câble (contrairement aux bandes indicatrices des solutions connues précitées). Donc, si un câble est conforme à une norme imposant une couleur de gaine unique (par exemple gaine entièrement noire dans le cas de la norme NF C 32-321), la présence d'un ou plusieurs bandes colorées détachables à la surface de ce câble ne change rien au fait que le câble est conforme à cette norme.

    [0029] Une telle technique est simple et peu coûteuse à mettre en œuvre puisqu'elle ne nécessite pas de colle mais avantageusement des moyens de co-extrusion de la ou les bandes indicatrices amovibles, qui coopèrent avec des moyens utilisés traditionnellement pour la fabrication du câble par extrusion-gainage sur une ligne d'extrusion.

    [0030] Dans une variante de réalisation, les moyens d'adhésion de la ou les bandes indicatrices amovibles sur la gaine protectrice peuvent être constitués par l'ajout d'une colle adaptée pour que les conditions précitées soient respectées (niveau d'adhérence à la gaine protectrice tel que la bande peut être détachée de la gaine protectrice sans l'altérer). Cette variante, bien que réalisable, est de peu d'intérêt d'un point de vue industriel (pendant le processus de fabrication, elle implique un ralentissement, des complications et un coût accru).

    [0031] Avantageusement, le seuil prédéterminé est compris entre 0.1 et 10 N/mm, et préférentiellement entre 0,1 et 5N/mm.

    [0032] Un tel seuil permet une adhérence suffisante de la bande indicatrice sur la gaine protectrice tout en étant apte à être aisément détachée de celle-ci sans pour autant en modifier les caractéristiques mécaniques et géométriques. En effet, il est important de souligner que, tout en étant détachable quand nécessaire, la bande indicatrice doit rester fermement attachée à la gaine protectrice pendant le stockage, le déploiement et l'utilisation du câble (ces opérations impliquant des contraintes mécaniques et thermiques).

    [0033] Avantageusement, ladite au moins une bande indicatrice amovible possède une épaisseur comprise entre 5 et 15% de l'épaisseur de la gaine protectrice.

    [0034] Avantageusement, ladite au moins une bande indicatrice amovible (150) possède une épaisseur comprise entre 0,1 et 0,3 mm.

    [0035] Selon une caractéristique avantageuse, quand la gaine est réalisée en polychlorure de vinyle, ladite au moins une bande indicatrice amovible est constituée d'un mélange de proportions comprises entre 30/70 et 60/40, et préférentiellement entre 40/60 et 55/45, de polyéthylène haute densité (PEHD) et d'éthylène-acétate de vinyle.

    [0036] Avantageusement, l'éthylène-acétate de vinyle contient au moins 15 %, et préférentiellement au moins 20 %, en masse d'acétate de vinyle.

    [0037] Dans un mode de réalisation particulier, le câble comprend au moins deux bandes indicatrices amovibles.

    [0038] Selon un autre mode de réalisation, il est proposé un procédé de fabrication d'un câble selon la revendication 9.

    [0039] Selon encore un autre mode de réalisation, il est proposé une machine pour la fabrication d'un câble selon la revendication 10.

    5. LISTE DES FIGURES



    [0040] D'autres caractéristiques et avantages de l'invention apparaîtront à la lecture de la description suivante, donnée à titre d'exemple indicatif et non limitatif, et des dessins annexés, dans lesquels :
    • la figure la illustre une vue en coupe transversale d'un câble à trois conducteurs électriques obtenu selon un mode de réalisation particulier de l'invention ;
    • la figure 1b illustre une vue de dessus du câble à trois conducteurs électriques présenté à la figure la ;
    • la figure 2 représente un schéma de principe d'un dispositif à extrusion pour la fabrication d'un câble à trois conducteurs électriques selon un mode de réalisation particulier selon l'invention ;
    • la figure 3a présente un mode de réalisation de la filière d'extrusion et de l'extrudeuse additionnelle comprises dans le dispositif de la figure 2 ;
    • la figure 3b illustre une vue en coupe de la filière d'extrusion et de l'extrudeuse additionnelle selon l'axe A-A de la figure 3a.

    6. DESCRIPTION DÉTAILLÉE



    [0041] Sur toutes les figures du présent document, les éléments et étapes identiques sont désignés par une même référence numérique.

    [0042] La figure 1a représente schématiquement une vue en coupe transversale d'un câble 100 à trois conducteurs électriques obtenu selon un mode de réalisation particulier de l'invention.

    [0043] Le câble électrique 100 est plus précisément constitué des éléments suivants :
    • un ensemble de trois conducteurs électriques 110a, 110b, 110c, chacun entouré d'une couche d'un matériau isolant 115a, 115b, 115c ;
    • une couche de bourrage 120 entourant l'ensemble des trois conducteurs électriques 110a à 110c ;
    • une gaine protectrice 130, entourant la couche de bourrage 120 et comprenant une première couche interne 131 et une seconde couche externe 132, permettant de loger les conducteurs électriques 110a à 110c.


    [0044] À titre d'exemple illustratif, pour un câble de type « R2V3G 1,5mm2 » tel que défini dans la norme française NF C32-321, les couches interne 131 et externe 132 de la gaine 130 sont constituées respectivement d'un matériau à base de PVC et la couche de bourrage est constituée d'un matériau de bourrage à base de PVC.

    [0045] Les couches interne 131 et externe 132 de la gaine protectrice 130 peuvent être constituées du même matériau ou de différents matériaux sélectionnés par exemple parmi le polychlorure de vinyle (PVC), le polyéthylène, l'éthylène-acétate de vinyle... Dans certains modes de réalisation, la gaine protectrice 130 peut être réalisée avec une seule couche.

    [0046] Par ailleurs, le câble électrique 100 comprend, dans ce mode de réalisation particulier de la présente invention, une bande indicatrice amovible 150 disposée longitudinalement sur une partie de la surface circonférentielle externe de la gaine protectrice 130. La bande indicatrice 150 est constituée d'un matériau polymérique dont le niveau d'adhérence avec le matériau de la couche externe 132 de la gaine protectrice 130 permet à la bande indicatrice 150 d'adhérer à la gaine protectrice 130, tout en pouvant être détachée de la gaine protectrice 130 sans que celle-ci soit altérée par un tel détachement (ou retrait).

    [0047] De manière avantageuse, le matériau polymérique est choisi de sorte que la bande indicatrice 150 peut être extraite par application d'une force d'extraction par unité de largeur de la bande supérieure à un seuil compris entre 0,1 et 10N/mm (préférentiellement entre 0,1 et 5N/mm). Ce seuil permet de fixer le niveau d'adhérence de la bande indicatrice 150 de sorte que :
    • la bande indicatrice 150 adhère suffisamment à la gaine protectrice pour éviter tout décollement non désiré de la bande indicatrice, par exemple lors du stockage ou de la manipulation du câble électrique, ou encore lors de l'utilisation du câble (à une température de fonctionnement donnée) ; et
    • la bande indicatrice 150 puisse être retirée de la gaine protectrice de manière relativement aisée, préférentiellement par décollement ou tirage ou préférentiellement par pelage manuel, sans pour autant endommager la surface externe de la gaine protectrice.


    [0048] Selon la présente invention, la bande indicatrice 150 doit en outre présenter une épaisseur de matériau telle que le diamètre extérieur de la gaine protectrice augmenté de cette épaisseur de matériau est comprise dans une plage de valeurs définie selon la norme en vigueur.

    [0049] Un câble de type « R2V3G 1,5mm2 » par exemple dont le diamètre est de 9,1mm peut comprendre une bande indicatrice 150 d'épaisseur comprise entre 0,1 et 0,3mm, ce qui permet de respecter la plage de valeurs tolérée par la norme NF C32-321.

    [0050] De cette façon, malgré l'adjonction d'une épaisseur supplémentaire (due à la présence de la bande indicatrice 150 au niveau de la surface externe de la gaine protectrice 130), les dimensions du câble 100 (diamètre et circularité) restent conformes à la norme imposée.

    [0051] La présente invention offre la possibilité à un utilisateur d'effectuer, de façon simple et aisée, un retrait de la bande indicatrice 150 du câble 100 en vue d'utiliser le câble 100 pour un usage autre que celui pour lequel il était initialement destiné, sans pour autant en détériorer les caractéristiques géométriques et mécaniques. En d'autres termes, malgré le retrait de la bande indicatrice 150 de la gaine protectrice 130, le câble conserve ses dimensions initiales (diamètre et circularité).

    [0052] Ainsi, le diamètre extérieur du câble électrique 100 reste toujours compris dans la plage de valeurs tolérée par la norme en vigueur (par exemple la norme NF C32-321) que la bande indicatrice 150 ait été ou non détachée de la gaine protectrice 130.

    [0053] La bande indicatrice 150 possède par exemple une épaisseur comprise entre 5 et 15% de l'épaisseur de la gaine protectrice 130. Ainsi, pour une épaisseur de gaine protectrice comprise entre 1,6 et 1,8 mm, la bande indicatrice possède par exemple une épaisseur comprise entre 0,1 et 0,3 mm.

    [0054] Dans un mode de réalisation particulier, la bande indicatrice 150 présente une largeur de bande et un état de surface adaptés à l'écriture. Par exemple, pour un câble « R2V3G 1,5mm2 », la bande indicatrice 150 est de largeur comprise entre 4 et 5 millimètres, ce qui permet un utilisateur d'inscrire directement sur le câble 100 toute information qu'il pourrait juger utile.

    [0055] Dans le cas où la gaine protectrice 130 est réalisée en polychlorure de vinyle, la bande indicatrice 150 peut être réalisée avec un mélange de polymères comprenant du polyéthylène (préférentiellement du polyéthylène haute densité) et un polymère polaire (par exemple de l'éthylène-acétate de vinyle contenant au moins 15 % en masse d'acétate de vinyle, et préférentiellement au moins 20 %, et par exemple jusqu'à 30 %). Le ratio polyéthylène/ polymère polaire de ce mélange est par exemple compris entre 30/70 et 60/40, et préférentiellement entre 40/60 et 55/45.

    [0056] Il convient de noter que l'Homme du Métier adaptera le matériau à utiliser pour la bande indicatrice amovible 150 en fonction du ou des matériaux de la gaine protectrice 130, de sorte que les conditions précitées soient respectées (la bande doit adhérer suffisamment à la gaine mais doit pouvoir être amovible sans altérer la gaine, le diamètre de celle-ci devant rester dans la plage de valeurs normalisée).

    [0057] Il convient de noter que le câble illustré sur la figure 1a, ainsi que sur l'ensemble des figures décrites par la suite, ne comprend qu'une seule bande indicatrice amovible 150. Il est clair que de nombreux autres modes de réalisation de l'invention peuvent être envisagés. On peut notamment prévoir un câble comprenant plusieurs bandes indicatrices amovibles, sans sortir du cadre de l'invention.

    [0058] La figure 1b illustre une vue de dessus du câble à trois conducteurs électriques 100 présenté ci-dessus en relation avec la figure la.

    [0059] Dans ce mode de réalisation particulier, une bande indicatrice amovible 150 est disposée longitudinalement sur une partie de la surface circonférentielle externe de la gaine protectrice 130. Sur la figure 1b, une partie de la bande indicatrice 150, située sur la partie droite du câble 100, est légèrement détachée de la gaine 130.

    [0060] On présente maintenant, en relation avec la figure 2, un schéma de principe d'un dispositif à extrusion 200 pour la fabrication d'un câble 100 à trois conducteurs électriques selon un mode de réalisation particulier de l'invention.

    [0061] Le dispositif à extrusion 200 comprend une partie classique d'extrusion-gainage, permettant de recouvrir les conducteurs électriques 110a à 110c d'une gaine comprenant une ou plusieurs couches de matériaux polymères, pour les isoler de l'environnement extérieur.

    [0062] Cette partie classique du dispositif à extrusion 200 comprend un ensemble de trois extrudeuses, référencées 201, 202 et 203 sur la figure 2, chacune étant destinée à chauffer et à obtenir de façon séparée un matériau polymère fondu s'écoulant via un canal répartiteur distinct 204, 205, 206. Les trois matériaux polymères fondus s'écoulent simultanément sous la forme d'un écoulement stratifié et sont poussés au travers d'une filière d'extrusion 210 (dont le principe est plus amplement décrit ci-après en relation avec la figure 3a) permettant d'obtenir un câble électrique 100 recouvert de trois couches de polymères. L'extrudeuse 201 permet de former la couche de bourrage 120, l'extrudeuse 202, la couche interne 131 de la gaine de protection 130 et l'extrudeuse 203, la couche externe 132 de la gaine de protection 130 du câble électrique 100 de la figure 1. La filière d'extrusion 210 comprend un premier orifice de sortie circulaire 250, situé longitudinalement à l'axe d'extrusion 240, adapté à l'extrusion des trois couches 120, 131, 132 de la gaine protectrice 130.

    [0063] Le dispositif à extrusion 200 comprend par ailleurs une extrudeuse additionnelle 230 dont le but est de coopérer avec la filière d'extrusion 210 pour former par co-extrusion une bande indicatrice amovible 150 à la surface de la gaine protectrice 130. Cette bande indicatrice amovible s'étend longitudinalement sur une portion d'arc de la surface circonférentielle externe de la gaine protectrice 130.

    [0064] Ainsi, la bande indicatrice amovible 150 et les trois couches 120, 131, 132 de la gaine protectrice 130 sont co-extrudées (c'est-à-dire extrudées simultanément) par la filière d'extrusion 210.

    [0065] La filière d'extrusion 210 comprend en outre un second orifice circulaire 220, situé perpendiculairement à l'axe d'extrusion 240, au travers duquel l'extrudeuse additionnelle 230 fournit la matière nécessaire à la formation, par co-extrusion, de la bande indicatrice amovible 150 à la surface de la gaine protectrice 130.

    [0066] Les figures 3a et 3b présentent un exemple de structure de la filière d'extrusion 210 et de l'extrudeuse additionnelle 220 comprises dans le dispositif de la figure 2, selon un mode de réalisation particulier selon l'invention, la figure 3a illustrant une vue de côté et la figure 3b, une vue en coupe selon l'axe A-A de la figure 3a.

    [0067] La filière d'extrusion 210 comprend un premier orifice de forme circulaire 250, situé longitudinalement à l'axe d'extrusion 240, dont la taille permet de définir le diamètre extérieur de la gaine protectrice 130. Sur la figure 3a, le diamètre de l'orifice 250 correspond au diamètre de 9,1mm conforme à la norme NF C32-321 pour un câble de type « R2V3G 1,5mm2 ».

    [0068] La filière d'extrusion 210 comprend également un second orifice de forme circulaire 220, placé selon un angle de 90° par rapport à l'axe d'extrusion 240, dont la taille permet de définir la largeur de la bande indicatrice amovible 150 coextrudée sur la surface de la gaine protectrice 130 et de coopérer avec la tête 335 de l'extrudeuse additionnelle 230. Sur la figure, la largeur de la bande amovible 150 est égale à 6mm. Le diamètre de l'orifice 220 pratiqué dans la filière d'extrusion 210 correspond au diamètre de la tête 335 de l'extrudeuse additionnelle 230.

    [0069] D'autres modes de réalisation de la filière d'extrusion 210 peuvent être envisagés sans sortir du cadre de la présente invention. D'une manière générale, l'extrudeuse additionnelle possède une dimension suffisante pour assurer le débit de la matière constituant la bande, aux vitesses de production industrielle, et comprend une vis d'extrusion adaptée au matériau à extruder.


    Revendications

    1. Câble (100) comprenant une gaine protectrice (130) dans laquelle est logé au moins un conducteur, ladite gaine protectrice (130) ayant une épaisseur définie et un diamètre extérieur compris dans une plage de valeurs définie par une norme prédéterminée, ledit câble comprenant en outre au moins une bande indicatrice amovible (150) qui s'étend longitudinalement sur au moins une portion d'arc de la surface circonférentielle externe de la gaine protectrice (130), ledit câble étant caractérisé en ce que ladite au moins une bande indicatrice amovible

    - est réalisée dans un matériau polymérique co-extrudé avec la gaine protectrice (130), ledit matériau polymérique étant choisi de sorte que ladite au moins une bande indicatrice amovible (150) peut être retirée par application d'une force d'extraction par unité de largeur de ladite au moins une bande indicatrice amovible supérieure à un seuil prédéterminé compris entre 0,1 et 10 N/mm, ledit seuil permettant à ladite au moins une bande indicatrice amovible (150) d'adhérer suffisamment à la gaine protectrice de façon à éviter tout décollement non désiré de ladite au moins une bande indicatrice amovible, tout en pouvant être retirée de la gaine protectrice (130) par pelage sans l'altérer ;

    - a une épaisseur comprise entre 5 et 15% de l'épaisseur de la gaine protectrice de sorte que le diamètre extérieur de la gaine protectrice (130) augmenté de l'épaisseur de ladite au moins une bande indicatrice amovible (150) est compris dans ladite plage de valeurs.


     
    2. Câble selon la revendication 1, caractérisé en ce que le seuil prédéterminé est compris entre 0,1 et 5N/mm.
     
    3. Câble selon l'une quelconque des revendications 1 et 2, caractérisé en ce que ladite au moins une bande indicatrice amovible (150) possède une épaisseur comprise entre 0,1 et 0,3 mm.
     
    4. Câble selon l'une quelconque des revendications 1 à 3, caractérisé en ce que, quand la gaine est réalisée en polychlorure de vinyle, ladite au moins une bande indicatrice amovible (150) est constituée d'un mélange de proportion compris entre 30/70 et 60/40 de polyéthylène haute densité (PEHD) et d'éthylène-acétate de vinyle.
     
    5. Câble selon la revendication 4, caractérisé en ce que, quand la gaine est réalisée en polychlorure de vinyle, ladite au moins une bande indicatrice amovible (150) est constituée d'un mélange de proportions comprises entre 40/60 et 55/45 de polyéthylène haute densité (PEHD) et d'éthylène-acétate de vinyle.
     
    6. Câble selon l'une quelconque des revendications 4 et 5, caractérisé en ce que l'éthylène-acétate de vinyle contient au moins 15 % en masse d'acétate de vinyle.
     
    7. Câble selon la revendication 6, caractérisé en ce que l'éthylène-acétate de vinyle contient au moins 20 % en masse d'acétate de vinyle.
     
    8. Câble selon l'une quelconque des revendications 1 à 7, caractérisé en ce qu'il comprend au moins deux bandes indicatrices amovibles.
     
    9. Procédé de fabrication d'un câble (100) comprenant une gaine protectrice (130) dans laquelle est logé au moins un conducteur, ladite gaine protectrice ayant une épaisseur définie et un diamètre extérieur compris dans une plage de valeurs définie par une norme prédéterminée, le procédé comprenant une étape dans laquelle la gaine protectrice (130) et au moins une bande indicatrice amovible (150) sont co-extrudées, ladite au moins une bande indicatrice amovible (150) :

    - s'étendant sur au moins une portion d'arc de la surface circonférentielle externe de la gaine protectrice (130) ;

    - qui est réalisée dans un matériau polymérique (130) choisi de sorte que ladite au moins une bande indicatrice amovible (150) peut être retirée par application d'une force d'extraction par unité de largeur de ladite au moins une bande indicatrice amovible supérieure à un seuil prédéterminé compris entre 0,1 et 10 N/mm, ledit seuil permettant à ladite au moins une bande indicatrice amovible (150) d'adhérer suffisamment à la gaine protectrice de façon à éviter tout décollement non désiré de ladite au moins une bande indicatrice amovible, tout en pouvant être retirée de la gaine protectrice (130) par pelage sans l'altérer ;

    - ayant une épaisseur comprise entre 5 et 15% de l'épaisseur de la gaine protectrice de sorte que le diamètre extérieur de la gaine protectrice (130) augmenté de l'épaisseur de ladite au moins une bande indicatrice amovible (150) est compris dans ladite plage de valeurs.


     
    10. Machine pour la fabrication d'un câble (100) comprenant une gaine protectrice (130) dans laquelle est logé au moins un conducteur, la machine comprenant au moins une extrudeuse (201, 202, 203) coopérant avec une filière d'extrusion (210, 410) pour former ladite gaine protectrice ayant une épaisseur définie et un diamètre extérieur compris dans une plage de valeurs définie par une norme prédéterminée, ladite machine étant caractérisée en ce qu'elle comprend au moins une extrudeuse additionnelle (230, 430) coopérant avec la filière d'extrusion (210, 410) pour former par co-extrusion avec la gaine protectrice (130) une bande indicatrice amovible (150) :

    - qui s'étend longitudinalement sur au moins une portion d'arc de la surface circonférentielle externe de la gaine protectrice (130) ;

    - qui est réalisée dans un matériau polymérique co-extrudé avec la gaine protectrice (130), ledit matériau polymérique étant choisi de sorte que ladite au moins une bande indicatrice amovible (150) peut être retirée par application d'une force d'extraction par unité de largeur de ladite au moins une bande indicatrice amovible supérieure à un seuil prédéterminé compris entre 0,1 et 10 N/mm, ledit seuil permettant à ladite au moins une bande indicatrice amovible (150) d'adhérer suffisamment à la gaine protectrice de façon à éviter tout décollement non désiré de ladite au moins une bande indicatrice amovible, tout en pouvant être retirée de la gaine protectrice (130) par pelage sans l'altérer ;

    - qui a une épaisseur comprise entre 5 et 15% de l'épaisseur de la gaine protectrice de sorte que le diamètre extérieur de la gaine protectrice (130) augmenté de l'épaisseur de ladite au moins une bande indicatrice amovible (150) est compris dans ladite plage de valeurs.


     


    Ansprüche

    1. Kabel (100) mit einer Schutzhülle (130), in der mindestens ein Leiter untergebracht ist, wobei die Schutzhülle (130) eine definierte Dicke und einen Außendurchmesser aufweist, die in einem Wertebereich enthalten sind, der durch eine vorgegebene Norm definiert ist, wobei das Kabel ferner mindestens einen entfernbaren Indikatorstreifen (150) aufweist, der sich in Längsrichtung über mindestens einen Bogenabschnitt der Außenumfangsfläche der Schutzhülle (130) erstreckt, wobei das Kabel dadurch gekennzeichnet ist, dass der mindestens eine entfernbare Indikatorstreifen:

    - aus einem Polymermaterial hergestellt ist, das mit der Schutzhülle (130) co-extrudiert ist, wobei das Polymermaterial so gewählt ist, dass der mindestens eine entfernbare Indikatorstreifen (150) entfernt werden kann, indem eine Extraktionskraft pro Breiteneinheit des mindestens einen entfernbaren Indikatorstreifens oberhalb einer vorbestimmten Schwelle zwischen 0,1 und 10 N/mm aufgebracht wird, wobei der Schwellenwert es dem mindestens einen entfernbaren Indikatorstreifen (150) ermöglicht, ausreichend an der Schutzhülle zu haften, um ein unerwünschtes Ablösen des mindestens einen entfernbaren Indikatorstreifens zu vermeiden, während er durch Abziehen von der Schutzhülle (130) ohne Veränderung entfernt werden kann;

    - eine Dicke zwischen 5 und 15% der Dicke der Schutzhülle aufweist, so dass der Außendurchmesser der Schutzhülle (130) um die Dicke des mindestens einen entfernbaren Indikatorstreifens (150) vergrößert ist.


     
    2. Kabel nach Anspruch 1, dadurch gekennzeichnet, dass die vorgegebene Schwelle zwischen 0,1 und 5 N/mm liegt.
     
    3. Kabel nach einem der Ansprüche 1 bis 2, dadurch gekennzeichnet, dass der mindestens eine entfernbare Indikatorstreifen (150) eine Dicke zwischen 0,1 und 0,3 mm aufweist.
     
    4. Kabel nach einem der Ansprüche 1 bis 3, dadurch gekennzeichnet, dass wenn die Hülle aus Polyvinylchlorid besteht, der mindestens eine entfernbare Indikatorstreifen (150) aus einer Mischung aus Polyethylen hoher Dichte (HDPE) und Ethylenvinylacetat mit einem Verhältnis zwischen 30/70 und 60/40 besteht.
     
    5. Kabel nach Anspruch 4, dadurch gekennzeichnet, dass wenn die Hülle aus Polyvinylchlorid besteht, der mindestens eine entfernbare Indikatorstreifen (150) aus einer Mischung aus Polyethylen hoher Dichte (HDPE) und Ethylenvinylacetat mit einem Verhältnis zwischen 40/60 und 55/45 besteht.
     
    6. Kabel nach einem der Ansprüche 4 und 5, dadurch gekennzeichnet, dass das Ethylenvinylacetat mindestens 15 Massen-% Vinylacetat enthält.
     
    7. Kabel nach Anspruch 6, dadurch gekennzeichnet, dass das Ethylenvinylacetat mindestens 20 Massen-% Vinylacetat enthält.
     
    8. Kabel nach einem der Ansprüche 1 bis 7, dadurch gekennzeichnet, dass es mindestens zwei entfernbare Indikatorstreifen aufweist.
     
    9. Verfahren zur Herstellung eines Kabels (100) mit einer Schutzhülle (130), in der mindestens ein Leiter untergebracht ist, wobei die Schutzhülle eine definierte Dicke und einen Außendurchmesser aufweist, die in einem Wertebereich liegen, der durch eine vorgegebene Norm definiert ist, wobei das Verfahren einen Schritt umfasst, in dem die Schutzhülle (130) und mindestens ein entfernbarer Indikatorstreifen (150) co-extrudiert werden, wobei der mindestens eine entfernbare Indikatorstreifen (150):

    - sich über mindestens einen Bogenabschnitt der Außenumfangsfläche der Schutzhülle (130) erstreckt;

    - aus einem Polymermaterial (130) hergestellt ist, das so gewählt ist, dass der mindestens eine entfernbare Indikatorstreifen (150) durch Aufbringen einer Extraktionskraft pro Breiteneinheit des mindestens einen entfernbaren Indikatorstreifens entfernt werden kann und zwar oberhalb bei einem vorbestimmten Schwellenwert zwischen 0,1 und 10 N/mm, wobei der Schwellenwert es ermöglicht, dass der mindestens eine entfernbare Indikatorstreifen (150) ausreichend an der Schutzhülle haftet, um ein ungewolltes Ablösen des mindestens einen entfernbaren Indikatorstreifens zu vermeiden, während er durch Abziehen von der Schutzhülle (130) entfernt werden kann, ohne ihn zu verändern;

    - eine Dicke zwischen 5 und 15% der Dicke der Schutzhülle aufweist, so dass der Außendurchmesser der Schutzhülle (130) um die Dicke des mindestens einen entfernbaren Indikatorstreifens (150) vergrößert ist.


     
    10. Maschine zur Herstellung eines Kabels (100) mit einer Schutzhülle (130), in der mindestens ein Leiter untergebracht ist, wobei die Maschine mindestens einen Extruder (201, 202, 203) aufweist, der mit einer Extrusionsdüse zusammenwirkt (210, 410) zum Bilden der Schutzhülle mit einer definierten Dicke und einem Außendurchmesser, die in einem Wertebereich enthalten sind, der durch eine vorbestimmte Norm definiert ist, wobei die Maschine dadurch gekennzeichnet ist, dass sie mindestens einen zusätzlichen Extruder (230, 430) umfasst, der mit der Extrusionsdüse (210, 410) zusammenwirkt, um durch Co-Extrusion mit der Schutzhülle (130) einen entfernbaren Indikatorstreifen (150) zu bilden, wobei

    - sich der entfernbare Indikatorstreifen (150) in Längsrichtung über mindestens einen Bogenabschnitt der Außenumfangsfläche der Schutzhülle (130) erstreckt;

    - der entfernbare Indikatorstreifen (150) aus einem Polymermaterial besteht, das mit der Schutzhülle (130) co-extrudiert ist, wobei das Polymermaterial so gewählt ist, dass der mindestens eine entfernbare Indikatorstreifen (150) entfernt werden kann, indem eine Extraktionskraft pro Breiteneinheit des mindestens einen entfernbaren Indikatorstreifens oberhalb einer vorbestimmten Schwelle zwischen 0,1 und 10 N/mm aufgebracht wird, wobei der Schwellenwert es dem mindestens einen entfernbaren Indikatorstreifen (150) ermöglicht, ausreichend an der Schutzhülle zu haften, um ein unerwünschtes Ablösen des mindestens einen entfernbaren Indikatorstreifens zu vermeiden, während er durch Abziehen von der Schutzhülle (130) ohne Veränderung entfernt werden kann;

    - der Indikatorstreifen eine Dicke zwischen 5 und 15% der Dicke der Schutzhülle aufweist, so dass der Außendurchmesser der Schutzhülle (130) um die Dicke des mindestens einen entfernbaren Indikatorstreifens (150) vergrößert ist.


     


    Claims

    1. Cable (100) comprising a protective sheath (130) in which there is housed at least one conductor, said protective sheath (130) having a defined thickness and an outer diameter within a value range defined by a predetermined standard, said cable further comprising at least one removable indicator strip (150) which extends longitudinally over at least one arc portion of the outer circumferential surface of the protective sheath (130), said cable being characterised in that said at least one removable indicator strip:

    - is produced from a polymeric material co-extruded with the protective sheath (130), said polymeric material being selected such that said at least one removable indicator strip (150) can be removed by applying an extraction force per unit width of said at least one removable indicator strip above a predetermined threshold between 0.1 and 10 N/mm, said threshold allowing said at least one removable indicator strip (150) to sufficiently adhere to the protective sheath so as to avoid any undesired detachment of said at least one removable indicator strip, whilst being able to be removed from the protective sheath (130) by peeling without altering it;

    - has a thickness between 5 and 15% of the thickness of the protective sheath such that the outer diameter of the protective sheath (130) increased by the thickness of said at least one removable indicator strip (150) is within said value range.


     
    2. Cable as claimed in claim 1, characterised in that the predetermined threshold is between 0.1 and 5 N/mm.
     
    3. Cable as claimed in any one of claims 1 and 2, characterised in that said at least one removable indicator strip (150) has a thickness between 0.1 and 0.3 mm.
     
    4. Cable as claimed in any one of claims 1 to 3, characterised in that, when the sheath is produced from polyvinyl chloride, said at least one removable indicator strip (150) is formed from a mixture in a proportion of between 30/70 and 60/40 of high-density polyethylene (HDPE) and ethylene vinyl acetate.
     
    5. Cable as claimed in claim 4, characterised in that, when the sheath is produced from polyvinyl chloride, said at least one removable indicator strip (150) is formed from a mixture in proportions between 40/60 and 55/45 of high-density polyethylene (HDPE) and ethylene vinyl acetate.
     
    6. Cable as claimed in any one of claims 4 and 5, characterised in that the ethylene vinyl acetate contains at least 15% by mass vinyl acetate.
     
    7. Cable as claimed in claim 6, characterised in that the ethylene vinyl acetate contains at least 20% by mass vinyl acetate.
     
    8. Cable as claimed in any one of claims 1 to 7, characterised in that it comprises at least two removable indicator strips.
     
    9. Method for producing a cable (100) comprising a protective sheath (130) in which there is housed at least one conductor, said protective sheath having a defined thickness and an outer diameter within a value range defined by a predetermined standard, the method comprising a step in which the protective sheath (130) and at least one removable indicator strip (150) are co-extruded, said at least one removable indicator strip (150):

    - extending over at least one arc portion of the outer circumferential surface of the protective sheath (130);

    - which is produced from a polymeric material (130) selected such that said at least one removable indicator strip (150) can be removed by applying an extraction force per unit width of said at least one removable indicator strip above a predetermined threshold between 0.1 and 10 N/mm, said threshold allowing said at least one removable indicator strip (150) to sufficiently adhere to the protective sheath so as to avoid any undesired detachment of said at least one removable indicator strip, whilst being able to be removed from the protective sheath (130) by peeling without altering it;

    - having a thickness between 5 and 15% of the thickness of the protective sheath such that the outer diameter of the protective sheath (130) increased by the thickness of said at least one removable indicator strip (150) is within said value range.


     
    10. Machine for producing a cable (100) comprising a protective sheath (130) in which there is housed at least one conductor, the machine comprising at least one extruder (201, 202, 203) cooperating with an extrusion die (210, 410) to form said protective sheath having a defined thickness and an outer diameter within a value range defined by a predetermined standard, said machine being characterised in that it comprises at least one additional extruder (230, 430) cooperating with the extrusion die (210, 410) to form, by co-extrusion with the protective sheath (130), a removable indicator strip (150):

    - extending longitudinally over at least one arc portion of the outer circumferential surface of the protective sheath (130);

    - being produced from a polymeric material co-extruded with the protective sheath (130), said polymeric material being selected such that said at least one removable indicator strip (150) can be removed by applying an extraction force per unit width of said at least one removable indicator strip above a predetermined threshold between 0.1 and 10 N/mm, said threshold allowing said at least one removable indicator strip (150) to sufficiently adhere to the protective sheath so as to avoid any undesired detachment of said at least one removable indicator strip, whilst being able to be removed from the protective sheath (130) by peeling without altering it;

    - having a thickness between 5 and 15% of the thickness of the protective sheath such that the outer diameter of the protective sheath (130) increased by the thickness of said at least one removable indicator strip (150) is within said value range.


     




    Dessins












    RÉFÉRENCES CITÉES DANS LA DESCRIPTION



    Cette liste de références citées par le demandeur vise uniquement à aider le lecteur et ne fait pas partie du document de brevet européen. Même si le plus grand soin a été accordé à sa conception, des erreurs ou des omissions ne peuvent être exclues et l'OEB décline toute responsabilité à cet égard.

    Documents brevets cités dans la description