(19)
(11)EP 3 395 625 B1

(12)FASCICULE DE BREVET EUROPEEN

(45)Mention de la délivrance du brevet:
27.07.2022  Bulletin  2022/30

(21)Numéro de dépôt: 18167180.1

(22)Date de dépôt:  13.04.2018
(51)Int. Cl.: 
B60S 1/08(2006.01)
B08B 5/02(2006.01)
B60S 1/56(2006.01)
B60S 1/52(2006.01)
B08B 3/02(2006.01)
(52)Classification Coopérative des Brevets (CPC) :
B08B 2203/007; B60S 1/528; B60S 1/56; B08B 3/02; B08B 5/02

(54)

DISPOSITIF DE NETTOYAGE TÉLESCOPIQUE

TELESKOPREINIGUNGSVORRICHTUNG

TELESCOPIC CLEANING DEVICE


(84)Etats contractants désignés:
AL AT BE BG CH CY CZ DE DK EE ES FI FR GB GR HR HU IE IS IT LI LT LU LV MC MK MT NL NO PL PT RO RS SE SI SK SM TR

(30)Priorité: 25.04.2017 FR 1753575

(43)Date de publication de la demande:
31.10.2018  Bulletin  2018/44

(73)Titulaire: Valeo Systèmes d'Essuyage
78322 Le Mesnil Saint Denis (FR)

(72)Inventeurs:
  • VIEILLE, Jordan
    63500 ISSOIRE (FR)
  • ROLLET, Sébastien
    63500 ISSOIRE (FR)
  • KOLANOWSKI, Grégory
    63500 ISSOIRE (FR)
  • GRASSO, Giuseppe
    63500 ISSOIRE (FR)
  • BAUDOUIN, Maxime
    63500 ISSOIRE (FR)
  • BOUSSET, Xavier
    63500 ISSOIRE (FR)
  • PICOT, Philippe
    63500 ISSOIRE (FR)

(74)Mandataire: Valeo Visibility 
Service Propriété Industrielle c/o Valeo Vision 34, rue Saint André
93012 Bobigny
93012 Bobigny (FR)


(56)Documents cités: : 
EP-A1- 3 121 070
DE-A1-102009 006 280
FR-A1- 2 783 225
DE-A1- 10 048 014
DE-C1- 4 237 856
  
      
    Il est rappelé que: Dans un délai de neuf mois à compter de la date de publication de la mention de la délivrance de brevet européen, toute personne peut faire opposition au brevet européen délivré, auprès de l'Office européen des brevets. L'opposition doit être formée par écrit et motivée. Elle n'est réputée formée qu'après paiement de la taxe d'opposition. (Art. 99(1) Convention sur le brevet européen).


    Description


    [0001] La présente invention se rapporte au domaine des systèmes de détection optique destinés à équiper un véhicule automobile. Elle concerne plus particulièrement les dispositifs de nettoyage destinés à projeter au moins un fluide de nettoyage ou de séchage vers une surface optique à nettoyer d'un capteur optique d'un tel système de détection.

    [0002] On appelle système de détection optique tout système comportant des capteurs optiques tels que des caméras, des capteurs laser ou autres capteurs basés sur l'émission et/ou la détection de la lumière dans le spectre visible ou invisible pour l'Homme, en particulier l'infrarouge.

    [0003] De tels systèmes de détection ont pour fonction de recueillir des informations sur l'environnement du véhicule automobile, afin de fournir au conducteur une aide à la conduite et/ou à la manœuvre de ce véhicule. Pour que cette aide soit efficace, les données fournies par le système de détection optique doivent être de la meilleure qualité possible, et il est donc indispensable de disposer de capteurs propres pour réaliser ces acquisitions de données. Pour ce faire, un dispositif de nettoyage peut être commandé pour projeter, sur une surface optique d'un capteur du système de détection optique (par exemple la lentille d'une caméra de prise de vues), un ou plusieurs fluides de nettoyage et/ou de séchage avant que soit réalisée la détection (par exemple la prise de vue). De tels dispositifs de nettoyage peuvent comporter au moins un corps d'acheminement de fluide formé d'une partie mobile, constituée d'un piston logé dans un cylindre de vérin, et apte à se déplacer d'une position de repos rétractée à une position de nettoyage déployée. Dans un tel mode de réalisation, le corps d'acheminement est habituellement raccordé, à son extrémité amont, et par l'intermédiaire d'un conduit d'alimentation flexible, à un réservoir de stockage du ou des fluides de nettoyage et/ou de séchage, et raccordé à son extrémité aval, opposée à son extrémité amont, à un dispositif de distribution et de projection du ou des fluides de nettoyage et/ou de séchage.

    [0004] Il a été observé qu'il pouvait être souhaitable de procéder à un chauffage du fluide de nettoyage avant que celui-ci soit projeté sur la surface optique à nettoyer.

    [0005] Le document EP 3 121 070 décrit un dispositif de nettoyage télescopique, le document DE 10 2009 006280 décrit un dispositif similaire selon le préambule de la revendication 1, muni d'un élément de chauffage.

    [0006] L'invention s'inscrit dans ce contexte et vise à proposer une amélioration des solutions existantes relatives aux dispositifs de nettoyage par projection d'un fluide de nettoyage chauffé sur une surface optique à nettoyer. L'invention a ainsi pour but de proposer un dispositif de nettoyage destiné à projeter au moins un fluide vers une surface à nettoyer d'un véhicule automobile, tel qu'une surface optique d'un capteur optique d'un système de détection optique qui, par un agencement compact et télescopique, permet de ne pas entraver le fonctionnement du capteur optique et qui, par l'agencement d'un dispositif chauffant, permet d'augmenter le pouvoir nettoyant du fluide projeté, de sorte que l'efficacité du nettoyage et du dégivrage de la surface optique à nettoyer sont améliorés.

    [0007] L'invention a pour premier objet un dispositif de nettoyage télescopique destiné à projeter au moins un fluide de nettoyage et/ou de séchage vers une surface vitrée à nettoyer d'un véhicule automobile , telle qu'une surface optique d'un capteur optique d'un système de détection optique, comprenant au moins un corps creux d'acheminement de fluide de nettoyage, fermé à une extrémité amont et logeant un piston mobile configuré pour coulisser dans le corps creux d'acheminement, parallèlement à un axe d'allongement du corps creux, le piston mobile, creusé par un conduit intérieur de distribution, étant porteur à une extrémité aval d'un élément de distribution de fluide, le corps creux d'acheminement logeant en outre une tige qui s'étend en saillie de l'extrémité amont le long de l'axe d'allongement et autour de laquelle est apte à coulisser le piston mobile, le piston mobile et la tige étant configurés pour permettre entre eux, en fonction de la position du piston mobile par rapport à la tige, l'écoulement du fluide, ledit dispositif de nettoyage comprenant en outre un élément chauffant ménagé sur la tige le long de l'axe d'allongement..

    [0008] Selon l'invention, ledit dispositif de nettoyage est fermé à une extrémité amont par une bride d'entrée, la tige s'étendant en saillie de la bride d'entrée le long de l'axe d'allongement, et l'écoulement du fluide ayant lieu depuis la bride d'entrée jusqu'à l'élément de distribution. De plus, l'élément chauffant est entre ladite tige et le piston mobile, de sorte que le fluide s'écoulant entre la tige et le piston mobile est amené à s'écouler au contact de l'élément chauffant.

    [0009] Par surface vitrée, ou surface optique, on comprend une surface transparente aux rayons électromagnétiques émis par un capteur optique, notamment dans le cadre d'une détection de distance d'un véhicule ou d'un objet au voisinage du véhicule équipé du dispositif de nettoyage selon l'invention.

    [0010] Selon différentes caractéristiques de l'invention, prises seules ou en combinaison, on peut prévoir que :
    • l'élément chauffant s'étend contre la tige depuis la bride d'entrée ;
    • l'élément chauffant s'étend jusqu'à l'extrémité libre de la tige opposée à la bride d'entrée ;
    • l'élément chauffant est un fil résistif ;
    • le fil résistif forme au moins une boucle à l'opposé de la bride d'entrée ; la boucle peut notamment s'étendre au voisinage de l'extrémité libre de la tige ;
    • la tige comporte des moyens de maintien de l'élément chauffant ; ces moyens de maintien peuvent être disposés à l'extrémité libre de la tige opposée à la bride d'entrée ;
    • la tige comporte au moins une paroi formant support à l'élément chauffant ;
    • la tige comporte plusieurs parois formant un croisillon, plusieurs de ces parois formant support à l'élément chauffant ;
    • les moyens de maintien de l'élément chauffant présentent la forme d'au moins une encoche ménagée dans une paroi de la tige, de sorte que l'élément chauffant forme une boucle autour de cette paroi ;
    • des orifices de passage sont ménagés dans la bride d'entrée pour permettre le passage de l'élément chauffant à travers ladite bride ;
    • l'élément chauffant est un fil résistif qui forme une première boucle autour d'une première paroi et une deuxième boucle autour d'une deuxième paroi, le fil résistif étant continu de la première boucle à la deuxième boucle ; le fil résistif peut notamment être continu d'une boucle à l'autre avec un passage à travers les orifices de passage ménagés dans la bride d'entrée ;
    • les orifices de passage peuvent être ménagés dans une empreinte formée dans la bride d'entrée ;
    • un matériau de remplissage, notamment de type résine ou gel, est disposé au moins partiellement dans l'empreinte pour figer la position de l'élément chauffant par rapport aux orifices de passage ;
    • la tige et la bride d'entrée forment un ensemble monobloc.


    [0011] Selon une série de caractéristiques de l'invention, on peut prévoir que :
    • des canaux de passages sont ménagés dans la paroi intérieure du conduit de distribution du piston mobile, de manière à pouvoir piloter le débit d'écoulement du fluide de nettoyage dans le dispositif de nettoyage, depuis son entrée dans la chambre d'admission jusqu'à sa projection par l'élément de distribution ; ces canaux de passage peuvent être agencés parallèlement entre eux et autour de l'axe d'allongement du dispositif de nettoyage télescopique ;
    • chaque canal de passage présente une dimension axiale (hauteur d'un canal dans la direction de l'axe longitudinal d'allongement du piston mobile) et/ou radiale (profondeur du canal dans l'épaisseur de la paroi intérieure du piston mobile) identique et/ou distincte de celle des canaux voisins ; on comprend que lorsque le piston mobile est en position extrême rétractée, chaque canal de passage est recouvert intégralement et de façon étanche par la tige de manière à bloquer l'écoulement de fluide de nettoyage tandis que, lorsque le piston mobile adopte une position intermédiaire jusqu'à atteindre sa position extrême déployé, au moins une extrémité d'un canal de passage est dégagée de manière à permettre l'écoulement du fluide de nettoyage depuis la chambre d'admission jusqu'à l'élément de distribution ;
    • l'élément de distribution de fluide de nettoyage et/ou de séchage comporte une rampe de distribution, de forme sensiblement rectangulaire, qui s'étend symétriquement de part et d'autre de l'axe d'allongement du corps creux d'acheminement de fluide selon une direction transversale à celle dudit axe d'allongement ;
    • la rampe de distribution est équipée d'un dispositif chauffant additionnel, indépendant du dispositif chauffant présent dans la tige, et constitué d'un fil chauffant additionnel distinct du fil chauffant logé dans la tige ; le fil chauffant additionnel est relié électriquement à une alimentation électrique par l'intermédiaire d'un connecteur ;


    [0012] Selon une série de caractéristiques de l'invention, propres à la rampe de distribution, et qui peuvent donc être combinées aux caractéristiques relatives au corps creux d'acheminement et à l'agencement du dispositif chauffant dans la tige servant de moyen de guidage au piston mobile, on peut prévoir que :
    • la rampe de distribution est constituée d'une première partie formant embase apte à être assemblée à une seconde partie formant couvercle de manière à définir un canal de distribution de fluide ;
    • l'embase et le couvercle sont assemblés l'un à l'autre par soudage ;
    • l'embase est rattachée au corps creux d'acheminement par une portion d'extrémité présentant une forme allongée, centrée sur l'axe d'allongement et qui prolonge sensiblement coaxialement le corps creux d'acheminement ;
    • l'embase comporte, sur sa face interne, à savoir la face tournée vers le couvercle et participant à définir le canal de distribution de fluide, le fil chauffant additionnel du dispositif chauffant additionnel et une pluralité d'orifices de distribution de fluide répartis le long du canal de distribution de fluide ;
    • l'embase comporte également, sur cette face interne, une pluralité de plots de maintien du fil chauffant additionnel, de manière à faire adopter au fil chauffant additionnel une trajectoire de forme sensiblement similaire à celle du canal de distribution de fluide ;
    • la longueur du fil chauffant additionnel à l'extérieur de la rampe de distribution est ajustée de manière à permettre le déplacement du piston mobile du dispositif de nettoyage télescopique dans sa position extrême déployée ;
    • au moins un orifice de passage, respectivement d'entrée et de sortie du fil chauffant additionnel, est ménagé dans l'embase de la rampe de distribution, par exemple à proximité de la portion d'extrémité, afin de permettre le passage du fil chauffant additionnel ;
    • un matériau de remplissage, notamment de type résine ou gel, peut être ajouté sur la face amont de la portion de distribution pour assurer l'étanchéité entre l'embase, l'orifice de passage et le fil chauffant additionnel.


    [0013] Selon d'autres caractéristiques de l'invention, qui peuvent le cas échéant venir en complément de l'une ou l'autre des caractéristiques précédemment listées, on peut prévoir que le dispositif de nettoyage comporte :
    • un embout d'admission de fluide formé en saillie de la bride d'entrée et excentré par rapport à l'axe d'allongement du dispositif de nettoyage sur lequel est centré le corps creux d'acheminement de fluide dans lequel il débouche ;
    • des moyens élastiques de rappel en position, de préférence un ressort de compression, logés dans le corps creux d'acheminement pour porter contre le piston mobile, à l'opposé de la chambre d'admission, et pour tendre à rappeler en position extrême rétractée le piston mobile.


    [0014] Un deuxième objet de l'invention concerne un système de détection optique destiné à équiper un véhicule automobile et comportant au moins un capteur optique muni d'une surface optique, le système de détection étant particulier en ce qu'il comporte un dispositif de nettoyage télescopique tel que décrit précédemment, destiné à projeter au moins un fluide de nettoyage et/ou de séchage vers de la surface optique.

    [0015] Le dispositif de nettoyage comporte au moins une tige équipée d'un dispositif chauffant et il peut comporter le cas échéant une rampe de distribution de fluide équipée d'un dispositif chauffant additionnel indépendant du premier dispositif chauffant.

    [0016] Avantageusement, le système de détection optique peut comporter, en amont du dispositif de nettoyage chauffant selon l'invention, un conduit chauffant d'acheminement de fluide à l'intérieur duquel s'étend un fil résistif relié à un connecteur.

    [0017] Un véhicule automobile peut être équipé d'au moins un système de détection optique équipé d'un dispositif de nettoyage tel que précédemment décrit, destiné à projeter au moins un fluide de nettoyage et/ou de séchage vers une surface vitrée à nettoyer d'un véhicule automobile, tel qu'une surface optique d'un capteur optique.

    [0018] D'autres caractéristiques et avantages de l'invention apparaitront plus clairement à la lecture de la description détaillée des modes de réalisation de l'invention, donnée ci-après à titre d'exemples illustratifs et non limitatifs et s'appuyant sur les figures annexées, dans lesquelles on a illustré le dispositif de nettoyage télescopique selon un aspect de l'invention, destiné à projeter au moins un fluide de nettoyage et/ou de séchage vers une surface vitrée à nettoyer d'un véhicule automobile, et parmi lesquelles :
    • la figure 1 est une vue de face d'un véhicule où est installé un système de détection comportant au moins un dispositif de nettoyage selon l'invention,
    • la figure 2 est une vue schématique en perspective d'un mode de réalisation du dispositif de nettoyage et du capteur optique associé dans un agencement d'un système de détection selon l'invention, le dispositif de nettoyage comportant une rampe formant un élément de distribution en bout d'un corps creux d'acheminement,
    • la figure 3 est une vue en coupe d'une partie du dispositif de nettoyage selon l'invention présentant la coopération des éléments constitutifs dudit dispositif, plus particulièrement la coopération entre une tige, comportant un premier dispositif chauffant, et un piston mobile, représenté ici en position extrême rétractée ou position de repos, à l'intérieur du corps creux d'acheminement illustré sur la figure 2,
    • les figures 4 et 5 sont des vues de la tige du dispositif de nettoyage télescopique selon l'invention avec un premier dispositif chauffant, la figure 4 illustrant le premier dispositif chauffant en position sur la tige et la figure 5 illustrant le premier dispositif chauffant en cours d'assemblage sur la tige,
    • les figures 6a, 6b, 6c sont des vues éclatées, respectivement avant (6a, 6b) et arrière (6c), de l'élément de distribution du dispositif de nettoyage selon l'invention dans un mode de réalisation préféré de l'invention où l'élément de distribution comporte une rampe de distribution dans laquelle est en particulier intégré un deuxième dispositif chauffant.


    [0019] Il est tout d'abord à noter que si les figures exposent l'invention de manière détaillée pour sa mise en œuvre, elles peuvent bien entendu servir à mieux définir l'invention le cas échéant. De même, il est rappelé que, pour l'ensemble des figures, les mêmes éléments sont désignés par les mêmes repères. On comprendra également que les modes de réalisation de l'invention illustrés par les figures sont données à titre d'exemple non limitatif. Par conséquent, d'autres configurations du dispositif de nettoyage selon l'invention peuvent être réalisées, notamment par variations de l'agencement et du dimensionnement des éléments constitutifs dudit dispositif de nettoyage selon l'invention, en particulier, de la tige, du piston et/ou de l'élément de distribution de fluide.

    [0020] Il est également rappelé que, dans la description qui suit, les dénominations "amont" et "aval" se réfèrent à la direction d'écoulement du fluide dans le dispositif de nettoyage selon l'invention. Ainsi, la dénomination "amont" se réfère au côté du dispositif selon l'invention par lequel ce fluide est admis en son sein, et la dénomination "aval" se réfère au côté du dispositif selon l'invention par lequel le fluide est distribué à l'extérieur de celui-ci, vers une surface d'un capteur optique d'un ensemble de détection optique d'un véhicule automobile.

    [0021] La figure 1 illustre un véhicule 1 comportant selon l'invention un ensemble de détection faisant partie d'un système d'aide à la conduite, cet ensemble de détection comportant ici en face avant du véhicule 1 un capteur optique 2 et un dispositif de nettoyage 3 selon l'invention. L'ensemble de détection est ici agencé sur la face avant du véhicule, notamment au niveau de la calandre.

    [0022] La figure 2 illustre le dispositif de nettoyage 3, agencé au voisinage du capteur optique 2 et de sa surface optique 2' et qui comporte notamment un élément de distribution 4 de fluide, ici constitué d'une rampe de distribution, fixé, par une portion d'extrémité 45, à une extrémité aval d'un corps creux 5 d'acheminement de fluide qui présente une forme allongée selon un axe d'allongement X, le corps creux 5 d'acheminement de fluide étant fixé sur un boîtier 6 du capteur optique 2.

    [0023] L'élément de distribution 4 est porté à l'extrémité d'un piston mobile 8 (visible sur la figure 3) configuré pour coulisser à l'intérieur du corps creux 5 d'acheminement de fluide entre une position déployée et une position rétractée, de sorte que l'élément de distribution 4 peut prendre en conséquence une position de nettoyage dans laquelle il se retrouve déployé en avant de la surface optique 2' à nettoyer, les buses de distribution de l'élément de distribution étant orientées de manière à ce que le fluide de nettoyage soit projeté sur la surface optique, et une position escamotée, visible sur la figure 2, dans laquelle l'élément de distribution est protégé et ne gêne pas la détection via le capteur optique 2.

    [0024] La figure 3 représente l'intérieur du corps creux 5 d'acheminement de fluide et permet d'illustrer la coopération entre les éléments constitutifs dudit dispositif de nettoyage 3, télescopique du fait du déplacement du piston mobile 8.

    [0025] Le dispositif de nettoyage télescopique 3 est constitué pour l'essentiel, de l'amont vers l'aval suivant un axe longitudinal (X) d'allongement du dispositif de nettoyage 3, d'un embout d'admission de fluide 10, d'une bride d'entrée 12, d'une tige 14 solidaire de la bride d'entrée 12, du piston mobile 8, d'un moyen élastique de rappel en position 16 et de l'élément de distribution 4 visible sur la figure 2. Chacun de ces composants est positionné par rapport au corps creux 5 d'acheminement de fluide, de révolution autour de l'axe d'allongement (X).

    [0026] Le corps creux 5 d'acheminement de fluide est fermé à une extrémité amont par la bride d'entrée 12 et il est configuré pour loger le piston mobile 8, guidé en translation le long de l'axe d'allongement notamment au niveau d'un manchon de guidage 18 ménagé dans le corps creux 5 d'acheminement à l'extrémité aval.

    [0027] L'embout d'admission de fluide 10 est formé en saillie de la bride d'entrée 12, et il s'étend à l'opposé du corps creux 5 d'acheminement de fluide, en étant ici excentré par rapport à l'axe longitudinal X du corps creux 5 d'acheminement de fluide. L'embout d'admission 10 présente un alésage longitudinal traversant et débouchant à l'intérieur du corps creux 5 dans une chambre d'admission 20 délimitée au moins en partie par la bride d'entrée 12, une paroi périphérique du corps creux 5 d'acheminement de fluide et par le piston mobile 8.

    [0028] La bride d'entrée 12 est configurée pour fermer l'extrémité amont du corps creux 5 d'acheminement de fluide. Un organe d'étanchéité peut être prévu au niveau de cette fermeture. La bride d'entrée est configurée pour supporter la tige 14 sur sa face interne, tournée vers l'intérieur du corps creux 5 d'acheminement de fluide.

    [0029] La tige 14 s'étend en saillie de la bride d'entrée 12, à l'intérieur du corps creux 5 d'acheminement de fluide, de manière d'une part à former un organe de guidage en translation du piston mobile 8, qui est configuré pour coulisser autour de cette tige 14, et d'autre part à former une partie du dispositif d'entraînement en translation du piston mobile sous l'effet de la pression du fluide de nettoyage injecté dans le corps creux d'acheminement via l'embout d'admission de fluide 10. On saura décrire ci-après le fonctionnement du dispositif de nettoyage télescopique selon l'invention.

    [0030] La tige 14 s'étend, le long de l'axe d'allongement X, en saillie de la bride d'entrée 12 et un élément chauffant 22, ici sous la forme d'un fil résistif, est ménagé sur la tige selon l'invention. Selon un mode de réalisation préféré de l'invention, la tige 14 forme avec la bride d'entrée 12 un ensemble monobloc, de sorte que la tige et la bride d'entrée ne peuvent être séparés sans destruction de l'un ou l'autre.

    [0031] L'élément chauffant 22 est configuré pour s'étendre le long de l'axe d'allongement X, entre d'une part la tige 14 sur laquelle cet élément chauffant 22 prend appui et d'autre part le piston mobile 8. L'élément chauffant présente dans l'exemple illustré la forme d'un fil résistif, sans que cela soit limitatif de l'invention dès lors que l'élément chauffant est ménagé le long de la tige, entre celle-ci et le piston mobile.

    [0032] De la sorte, le fluide amené à s'écouler entre la tige et le piston mobile, lorsque la pression de fluide de nettoyage présent dans le corps creux d'acheminement est suffisante pour déplacer le piston mobile à l'encontre de la force de rappel du moyen élastique 16, s'écoule directement contre l'élément chauffant 22. Il en résulte que la chaleur dégagée sous l'effet de l'allumage de l'élément chauffant 22 est transmise directement au fluide de nettoyage traversant le piston mobile en direction de l'élément de distribution 4.

    [0033] A l'extrémité libre de la tige, c'est-à-dire l'extrémité opposée à la bride d'entrée, la tige est prolongée par un embout 30 qui comporte une gorge périphérique 34 apte à accueillir un joint torique d'étanchéité, ici non représenté, de manière à permettre le coulissement étanche du piston 8 le long de ladite tige 14 qu'il entoure. Le joint torique d'étanchéité est configuré pour prendre appui contre une face interne du piston mobile 8.

    [0034] La tige 14 comporte des moyens de maintien 32 de l'élément chauffant 22, afin notamment d'assurer la tension du fil et sa position sur toute la dimension d'allongement de la tige 14. On saura décrire ci-après d'autres caractéristiques propres à l'agencement de l'élément chauffant le long de la tige 14 en décrivant plus en détail le montage de l'ensemble.

    [0035] Le piston mobile 8 comporte, au voisinage de son extrémité amont tournée vers la bride d'entrée 12, une couronne 38 sur la paroi extérieure de laquelle est agencée une gorge périphérique 40, apte à accueillir un élément d'étanchéité ici non représenté de manière à permettre le coulissement étanche du piston mobile 8 dans le corps creux 5 d'acheminement de fluide, et à s'assurer ainsi de la circulation du fluide vers l'intérieur du piston mobile 8, entre celui-ci et la tige 14. L'élément d'étanchéité est de préférence un joint à lèvres, apte à limiter les frottements du piston mobile 8 dans le corps creux 5.

    [0036] Le piston mobile 8 comporte des portions sensiblement cylindriques que l'on peut définir, de l'amont vers l'aval, comme étant une partie d'admission 44 portant la couronne 38, une partie centrale 46 apte à coulisser au sein du manchon de guidage 18 creux ménagé à l'extrémité aval du corps creux 5 d'acheminement et une partie terminale de distribution 48, de diamètre moindre.

    [0037] Le piston mobile 8 est creusé par un conduit intérieur de distribution 50 du fluide de nettoyage comportant, à son extrémité amont, une portion supérieure 52 élargie qui permet le coulissement du piston mobile 8 autour de la tige 14 et, à son extrémité aval, une portion inférieure 54 de diamètre moindre, qui permet de mettre sous pression le fluide de nettoyage amené à circuler à l'intérieur du piston mobile 8 en vue de sa projection en sortie de l'élément de distribution 4 sur le capteur optique 2.

    [0038] Le piston mobile 8 est connecté, par la partie terminale 48 de distribution de fluide, à l'élément de distribution 4 de fluide de nettoyage constitué, selon un mode de réalisation préféré de l'invention illustré sur la figure 2, d'une rampe de distribution 4 fixée à une extrémité aval du corps creux 5 d'acheminement de fluide, c'est-à-dire à la partie terminale 48 de distribution de fluide du piston mobile 8, par une portion d'extrémité 45. Plus particulièrement, la partie terminale 48 de distribution de fluide du piston mobile 8 est agencée pour que la portion inférieure 54 du conduit de distribution 50 ménagé dans le piston 8 puisse communiquer avec un canal de distribution 56 de fluide de l'élément de distribution 4, en particulier de la rampe de distribution, tel que visible sur les figures 6a à 6c.

    [0039] Le piston mobile 8 est monté dans le corps creux 5 autour de la tige 14 qui s'étend sensiblement coaxialement au piston mobile 8, de manière à ce qu'au moins l'embout 30 formant l'extrémité libre de la tige 14 s'étende à l'intérieur du conduit intérieur de distribution 50 du piston mobile 8. Le piston mobile 8 coulisse dans le corps creux 5 d'acheminement de fluide entre une position extrême rétractée, ou position de repos, et une position extrême déployée, ou position de nettoyage, sous l'effet de pression du fluide de nettoyage arrivant dans la chambre d'admission 20 via l'embout d'admission 10. Le moyen élastique de rappel en position 16, de préférence un ressort hélicoïdal de compression, est agencé dans le corps creux 5 d'acheminement de fluide entre la paroi périphérique du corps creux et le piston mobile 8, de manière à prendre appui à une extrémité sur le fond du corps creux 5, autour du manchon de guidage 18 et à l'extrémité opposée sur une face de la couronne 38. Le moyen élastique de rappel en position 16 est apte à se déformer sous l'effet de la pression du fluide de manière à autoriser le déplacement longitudinal du piston mobile 8. On comprend ainsi qu'en phase de chargement du fluide dans le dispositif de nettoyage 3, le piston mobile 8 se déplace à l'opposé de la chambre d'admission 20 puis effectue un trajet inverse de rappel à l'issue de la phase de nettoyage par éjection du fluide.

    [0040] Le piston mobile 8 et/ou la tige 14, ici le piston mobile 8, sont configurés pour comporter des canaux de passage 58 qui autorisent l'écoulement de fluide de nettoyage à l'intérieur du piston mobile depuis la chambre d'admission 20, dont le volume variable est défini en fonction de la position du piston mobile 8 relativement à la bride d'entrée 12. Les canaux de passage 58 sont formés chacun par une rainure ménagée ici dans la paroi intérieure du piston mobile 8 délimitant le conduit intérieur de distribution 50. On comprend que lors du coulissement relatif du piston mobile 8 par rapport à la tige 14, le fluide est bloqué dans les canaux de passage tant que le joint torique d'étanchéité ménagé dans l'embout 30 de la tige 14 se trouve en aval de l'extrémité de ces canaux de passage (tel que visible sur la figure 3), et que le fluide peut s'échapper des canaux de passage vers l'élément de distribution 4 lorsqu'au moins une extrémité des canaux de passage se retrouve au-delà du joint torique d'étanchéité.

    [0041] Les canaux de passage 58 peuvent présenter des dimensions axiales et/ou des radiales différentes de manière à pouvoir piloter l'arrivée progressive de fluide dans l'élément de distribution 4. Par l'expression « dimension axiale », on entend la hauteur d'un canal de passage 58, dans la direction de l'axe longitudinal X d'allongement du piston mobile 8 tandis que par « dimension radiale », on entend parler de profondeur dudit canal de passage 58, dans l'épaisseur de la paroi intérieure du piston mobile 8 dans laquelle les canaux de passage 58 peuvent être ménagés.

    [0042] Les figures 4 et 5 illustrent plus en détail la tige 14 du dispositif de nettoyage télescopique selon l'invention qui s'étend, le long de l'axe d'allongement X, en saillie de la bride d'entrée 12 et sur lequel est ménagé l'élément chauffant 22.

    [0043] La tige 14 comporte plusieurs parois formant un croisillon, plusieurs de ces parois formant support à l'élément chauffant enroulé autour des parois. Plus particulièrement, dans l'exemple illustré, la tige comporte une paroi principale 140 formant âme de la tige et en saillie de laquelle s'étendent deux parois latérales 141, 142 en opposition par rapport à cette paroi principale.

    [0044] Une première paroi latérale 141 s'étend ainsi en saillie de la paroi principale 140 depuis une première face 144 de cette paroi principale et une deuxième paroi latérale 142 s'étend symétriquement à la première paroi latérale depuis la deuxième face 146 de la paroi principale.

    [0045] Tel que cela a pu être décrit précédemment, la tige 14 comporte des moyens de maintien 32 de l'élément chauffant 22, afin notamment d'assurer la tension du fil résistif formant l'élément chauffant et sa position sur toute la dimension d'allongement X de la tige 14.

    [0046] Dans l'exemple illustré, les moyens de maintien 32 de l'élément chauffant 22 présentent la forme d'au moins une encoche 33 ménagée dans une paroi de la tige, de sorte que le fil résistif formant l'élément chauffant forme une boucle autour de cette paroi.

    [0047] Notamment, la première paroi latérale 141 et la deuxième paroi latérale 142 peuvent comporter chacune une encoche 33 réalisée au voisinage de l'extrémité aval de la tige 14. Tel qu'illustré sur la figure 5, chaque encoche 33 définit dans la paroi latérale correspondante un montant aval 330 et un montant amont 332, relativement à l'axe d'allongement X, et le montant amont 332 de l'encoche présente un profil courbe, avec une lèvre supérieure 334. De la sorte, lorsque l'élément chauffant 22 est logé dans l'encoche 33, la lèvre supérieure 334 empêche le dégagement de l'élément chauffant hors de l'encoche.

    [0048] La paroi principale 140 présente une largeur sensiblement égale au diamètre interne du piston mobile 8, de sorte que les bords d'extrémité de la paroi principale définissent une surface de guidage du piston mobile le long de la tige. Avantageusement, les première et deuxième parois latérales s'étendant en saillie de la paroi principale 140 sont centrées sur la largeur de cette paroi principale, et elles s'étendent sur une hauteur telle que le bord d'extrémité libre à distance de la paroi principale s'étend à équidistance de l'axe d'allongement X par rapport aux bords d'extrémité de la paroi principale, de manière à ce que les bords d'extrémité de toutes les parois s'inscrivent dans une enveloppe cylindrique définissant une surface de guidage du piston mobile le long de la tige.

    [0049] L'élément chauffant 22 s'étend contre la tige 14, le long d'au moins une des parois définissant le profil de la tige, depuis la bride d'entrée 12 jusqu'au voisinage de l'embout 30 disposé à l'extrémité libre de la tige opposée à la bride d'entrée.

    [0050] On comprend que lors du montage du dispositif télescopique, l'extrémité du fil résistif formant ici l'élément chauffant 22 est passée dans l'encoche 33 formant orifice de maintien 32, et le fil est replié autour de cette encoche pour former la boucle. De la sorte, l'élément chauffant présente au moins une forme de U avec la base ménagée au voisinage de l'embout 30.

    [0051] L'élément chauffant 22 s'étend le long des parois 140, 141, 142 et on comprend que la hauteur des parois est telle que l'élément chauffant ne dépasse pas du bord d'extrémité des parois et telle qu'il n'est pas inclus dans l'enveloppe définie par ces bords afin de ne pas entraver le coulissement du piston mobile le long de la tige.

    [0052] Dans le dispositif de nettoyage télescopique dans le mode de réalisation illustré, le fil résistif formant l'élément chauffant 22 est enroulé autour des parois en croisillon de la tige de manière à former deux boucles. Le fil est ainsi amené à traverser la bride d'entrée 12 plusieurs fois, en passant à travers quatre orifices de passage 28 ménagés dans cette bride d'entrée. La dimension des orifices de passage 28 est supérieur à la dimension de l'élément chauffant 22 pour permettre le passage de l'élément chauffant à travers la bride d'entrée.

    [0053] Les orifices de passage 28 sont ménagés dans une empreinte 35 formée dans la face externe 120 de la bride d'entrée 12, et un matériau de remplissage, de type résine ou gel, est disposé au moins partiellement dans l'empreinte 35 pour figer la position de l'élément chauffant par rapport aux orifices de passage.

    [0054] Ce matériau de remplissage s'étend dans l'empreinte 35 et dans chacun des orifices de passage 28 autour de l'élément chauffant 22 traversant ces orifices de passage. De la sorte, on assure, outre le maintien en position de l'élément chauffant, l'étanchéité au niveau de la bride d'entrée 12 pour éviter que le fluide pénétrant entre la tige 14 et le piston mobile 8 ne s'échappe du corps creux 5 d'acheminement de fluide via les orifices de passage 28.

    [0055] On va maintenant décrire un procédé de montage de l'élément chauffant équipant le dispositif de nettoyage selon l'invention.

    [0056] Un fil résistif formant dans le cas illustré l'élément chauffant 22 est inséré dans la bride d'entrée 12 par un premier orifice de passage 28a puis tiré, suivant une première trajectoire aller, le long d'une première face de la paroi principale et d'une première paroi latérale. Le fil est tiré pour passer dans l'encoche réalisée dans cette première paroi latérale puis ramené en direction de la bride d'entrée, suivant une deuxième trajectoire retour parallèle à la première trajectoire aller, le long de la même première face de la paroi principale et de la première paroi latérale en formant une boucle autour de la première paroi latérale. Le fil est ensuite passé au travers de la bride d'entrée 12 dans un sens puis dans l'autre à travers un deuxième orifice de passage 28b et un troisième orifice de passage 28c, de manière à par la suite être tiré le long de la deuxième face de la paroi principale et de la deuxième paroi latérale. Conformément à ce qui a été réalisé précédemment de manière à former une boucle au niveau de l'encoche réalisée dans la première paroi, le fil résistif est ici passé au travers de l'encoche réalisée dans la deuxième paroi pour former une deuxième boucle. Le fil résistif est ensuite coulissé le long de la tige, là encore suivant une trajectoire retour, jusqu'à traverser de nouveau la bride d'entrée 12 au niveau d'un quatrième orifice de passage 28d. L'agencement de l'ensemble à ce stade du procédé de montage est illustré sur la figure 4.

    [0057] On comprend que le fil résistif formant l'élément chauffant 22 est relié électriquement à une alimentation électrique par l'intermédiaire d'un connecteur (non visible) et qu'il est de la sorte apte à chauffer le fluide amené à s'écouler le long de ce fil.

    [0058] Lorsqu'une fonction de nettoyage d'une surface optique est demandée, et que du liquide nettoyage traverse le corps creux 5 d'acheminement de fluide entre la tige 14 et le piston mobile 8, tel que cela a pu être précisé précédemment, il peut être activé automatiquement, sur demande de l'utilisateur, ou encore suite à la détection de conditions météorologiques spécifiques, une opération de chauffage du liquide de nettoyage par l'intermédiaire du dispositif chauffant intégré dans la tige 14.

    [0059] La tige 14, équipée de l'élément chauffant 22, a ainsi pour fonction, outre sa fonction de guidage du piston mobile et sa fonction de pilotage de la quantité de liquide de nettoyage passant vers l'élément de distribution, une fonction de chauffage, par conduction, du fluide qui pénètre dans le dispositif de nettoyage 3 par un embout d'admission 10 de la bride d'entrée 12 et qui s'écoule le long de la tige 14, entre cette tige et le piston mobile 8.

    [0060] Dans le mode de réalisation illustré, le fluide est directement au contact de l'élément chauffant de sorte que la chaleur est efficacement transmise au passage du fluide.

    [0061] Les figures 6a, 6b et 6c illustrent l'élément de distribution 4 du dispositif de nettoyage 3 selon l'invention constitué, selon un mode de réalisation préféré de l'invention, d'une rampe de distribution 4 comportant un dispositif chauffant additionnel 60 intégré. La rampe de distribution 4 s'étend sensiblement symétriquement de part et d'autre de l'axe d'allongement X du corps creux 5 d'acheminement de fluide. Plus précisément, la rampe de distribution 4 comporte, à l'opposé de sa portion d'extrémité 45 par laquelle elle se rattache au corps creux 5 d'acheminement de fluide, une portion de distribution 62 qui s'étend sensiblement symétriquement, selon une direction transversale Y sensiblement perpendiculaire à l'axe d'allongement X, de part et d'autre de l'extrémité aval du corps creux 5 d'acheminement de fluide et dudit axe d'allongement X. La portion de distribution 62 est formée d'une embase 64 formant une première partie prolongeant la rampe de distribution 4 et apte à être assemblée, de préférence par soudage, à une seconde partie formant couvercle 66 de manière à définir entre ces deux parties le canal de distribution de fluide 56 comportant en partie basse une pluralité d'orifices de distribution 68 de fluide pour l'éjection de celui-ci vers la surface optique à nettoyer lorsque l'élément de distribution 4 est en position déployée.

    [0062] La rampe de distribution 4 est ici spécifique en ce qu'elle comporte un dispositif chauffant additionnel 60 intégré dans la rampe et indépendant de l'élément chauffant 22 présent le long de la tige 14 tel qu'il a été décrit précédemment.

    [0063] Le dispositif chauffant additionnel 60 comporte ici un fil chauffant additionnel 70, distinct du fil résistif formant l'élément chauffant 22 et relié électriquement à une alimentation électrique par l'intermédiaire d'un connecteur ici non représenté.

    [0064] On comprend que le fil chauffant additionnel 70 comporte une partie interne à la rampe de distribution 4, et une partie externe à la rampe susceptible d'être relié au connecteur. Un orifice de passage 72, réalisé dans l'embase 64, permet de relier ces deux parties du fil chauffant additionnel, en permettant le passage du fil chauffant additionnel 70 à travers l'embase. Le diamètre de l'orifice de passage 72 est supérieur au diamètre externe du fil chauffant additionnel.

    [0065] Comme illustré sur la figure 6b, la partie interne à la rampe du fil chauffant additionnel 70 court le long du canal de distribution de fluide 56, en étant maintenu sur la face interne de l'embase 64 de la portion de distribution 62, c'est-à-dire la face de l'embase tournée vers le couvercle 66, par l'intermédiaire d'une pluralité de plots de maintien 74 agencés sur cette face interne de l'embase.

    [0066] La longueur de la partie interne du fil chauffant additionnel 70 est définie en fonction de la longueur du canal de distribution de fluide 56, et la longueur de la partie externe du fil chauffant additionnel est définie de manière à permettre le déplacement du piston mobile 8 du dispositif de nettoyage télescopique 3 dans sa position extrême déployée. On pourra prévoir de disposer la partie externe du fil chauffant additionnel dans un fourreau 71 afin qu'il ne s'emmêle pas lorsque l'élément de distribution passe dans la position rétractée.

    [0067] Conformément à ce qui a été décrit précédemment pour l'élément chauffant 22 et la tige 14, un matériau de remplissage, de type résine ou gel, peut être ajouté dans l'orifice de passage 72 pour assurer l'étanchéité entre la portion de distribution 62, l'orifice de passage 72 et le fil chauffant additionnel 70.

    [0068] On comprend que le dispositif de nettoyage selon un aspect de l'invention comporte au moins un élément chauffant ménagé dans le corps creux d'acheminement et plus particulièrement le long de la tige autour duquel coulisse le piston mobile pour le déploiement télescopique de l'élément de distribution porté en bout de ce corps creux d'acheminement. On pourra de façon additionnelle prévoir un premier dispositif chauffant additionnel tel qu'il vient d'être décrit au niveau de l'élément de distribution, et on pourra, alternativement ou cumulativement à ce premier dispositif chauffant additionnel, prévoir de disposer un deuxième dispositif chauffant additionnel dans un conduit d'acheminement de fluide de nettoyage et/ou de séchage disposé en amont du dispositif de nettoyage chauffant 3 selon l'invention pour son alimentation en fluide, le deuxième dispositif chauffant additionnel prenant la forme d'un fil résistif relié à un connecteur et agencé dans ou sur le pourtour du conduit d'acheminement. Il est dès lors possible de piloter la mise en œuvre de l'un et/ou l'autre des dispositifs chauffants pour s'adapter aux conditions météorologiques, sans avoir besoin de surdimensionner chacun de ces dispositifs chauffants. L'alimentation électrique nécessaire est ainsi quantifiée au plus juste, en mettant en œuvre chacun des dispositifs chauffants dans les conditions de grand froid, et seulement le dispositif chauffant ménagé dans le corps creux d'acheminement lorsque les températures sont moins extrêmes.

    [0069] La description qui précède explique clairement comment l'invention permet d'atteindre les objectifs qu'elle s'est fixée et notamment de proposer un dispositif de nettoyage télescopique compact et apte à améliorer le pouvoir nettoyant d'un fluide de nettoyage et/ou de séchage projeté sur une surface optique d'une capteur optique grâce à l'agencement d'au moins un élément chauffant, facile à mettre en œuvre et à installer, dans ledit dispositif de nettoyage tel que défini par les revendications.


    Revendications

    1. Dispositif de nettoyage télescopique (3) destiné à projeter au moins un fluide de nettoyage et/ou de séchage vers une surface vitrée à nettoyer d'un véhicule automobile (1), telle qu'une surface optique (2') d'un capteur optique (2) d'un système de détection optique, comprenant au moins un corps creux d'acheminement (5) de fluide de nettoyage, fermé à une extrémité amont et logeant un piston mobile (8) configuré pour coulisser dans le corps creux d'acheminement (5), parallèlement à un axe d'allongement (X) du corps creux, le piston mobile (8), creusé par un conduit intérieur de distribution (50), étant porteur à une extrémité aval d'un élément de distribution (4) de fluide,

    le corps creux d'acheminement (5) logeant en outre une tige (14) qui s'étend en saillie de l'extrémité amont le long de l'axe d'allongement (X) et autour de laquelle est apte à coulisser le piston mobile, le piston mobile (8) et la tige (14) étant configurés pour permettre entre eux, en fonction de la position du piston mobile (8) par rapport à la tige (14), l'écoulement du fluide,

    ledit dispositif de nettoyage comprenant en outre un élément chauffant (22) ménagé sur la tige (14) le long de l'axe d'allongement (X),

    caractérisé en ce que ledit dispositif de nettoyage est fermé à une extrémité amont par une bride d'entrée (12), la tige (14) s'étendant en saillie de la bride d'entrée (12) le long de l'axe d'allongement (X), et l'écoulement du fluide ayant lieu depuis la bride d'entrée (12) jusqu'à l'élément de distribution (4)

    et en ce que, l'élément chauffant est entre ladite tige et le piston mobile (8), de sorte que le fluide s'écoulant entre la tige (14) et le piston mobile (8) est amené à s'écouler au contact de l'élément chauffant (22).


     
    2. Dispositif de nettoyage télescopique (3) selon la revendication 1, caractérisé en ce que l'élément chauffant (22) s'étend contre la tige (14) depuis la bride d'entrée (12) et/ou jusqu'à l'extrémité libre de la tige (14) opposée à la bride d'entrée (12).
     
    3. Dispositif de nettoyage télescopique (3) selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que l'élément chauffant (22) est un fil résistif.
     
    4. Dispositif de nettoyage télescopique (3) selon la revendication précédente, caractérisé en ce que l'élément chauffant (22) est un fil résistif qui forme une boucle à l'opposé de la bride d'entrée (12).
     
    5. Dispositif de nettoyage télescopique (3) selon l'une des revendications précédentes, caractérisé en ce que la tige (14) comporte des moyens de maintien (32) de l'élément chauffant (22).
     
    6. Dispositif de nettoyage télescopique (3) selon l'une des revendications précédentes, caractérisé en ce que la tige (14) comporte au moins une paroi (140, 141, 142) formant support à l'élément chauffant (22).
     
    7. Dispositif de nettoyage télescopique (3) selon l'une des revendications précédentes, caractérisé en ce que la tige (14) comporte plusieurs parois (140, 141, 142) formant un croisillon, plusieurs de ces parois formant support à l'élément chauffant (22).
     
    8. Dispositif de nettoyage télescopique (3) selon les revendications 6 ou 7, en combinaison avec la revendication 5, caractérisé en ce que les moyens de maintien (32) de l'élément chauffant (22) présentent la forme d'au moins une encoche (33) ménagée dans une paroi (140, 141, 142) de la tige (14), de sorte que l'élément chauffant (22) forme une boucle autour de cette paroi.
     
    9. Dispositif de nettoyage télescopique (3) selon l'une des revendications précédentes, caractérisé en ce que des orifices de passage (28) sont ménagés dans la bride d'entrée (12) pour permettre le passage de l'élément chauffant (22) à travers ladite bride.
     
    10. Dispositif de nettoyage télescopique (3) selon les revendications 8 et 9, caractérisé en ce que l'élément chauffant (22) est un fil résistif qui forme au moins une première boucle autour d'une première paroi (141) et une deuxième boucle autour d'une deuxième paroi (142), le fil résistif étant continu de la première boucle à la deuxième boucle.
     
    11. Dispositif de nettoyage télescopique (3) selon la revendication 9, caractérisé en ce que les orifices de passage (28) sont ménagés dans une empreinte (35) formée dans la bride d'entrée (12).
     
    12. Dispositif de nettoyage télescopique (3) selon la revendication précédente, caractérisé en ce qu'un matériau de remplissage, notamment de type résine ou gel, est disposé au moins partiellement dans l'empreinte (35) pour figer la position de l'élément chauffant (22) par rapport aux orifices de passage.
     
    13. Dispositif de nettoyage télescopique (3) selon l'une des revendications précédentes, caractérisé en ce que l'élément de distribution (4) de fluide comporte une rampe de distribution équipée d'un dispositif chauffant additionnel (60) comportant un fil chauffant additionnel (70) distinct de l'élément chauffant (22) logé dans la tige (14).
     
    14. Système de détection optique destiné à équiper un véhicule automobile, ledit système comportant au moins un capteur optique (2) muni d'une surface optique (2'), caractérisé en ce qu'il comporte un dispositif de nettoyage télescopique (3) de la surface optique (2') selon l'une des revendications 1 à 13.
     


    Ansprüche

    1. Teleskopische Reinigungsvorrichtung (3), die dazu bestimmt ist, mindestens ein Reinigungs- und/oder Trocknungsfluid zu einer zu reinigenden verglasten Fläche eines Kraftfahrzeugs (1) wie etwa einer optischen Fläche (2') eines optischen Sensors (2) eines optischen Detektionssystems zu spritzen, umfassend mindestens einen hohlen Zuführkörper (5) zum Zuführen von Reinigungsfluid, der an einem stromaufwärtigen Ende geschlossen ist und einen beweglichen (8) Kolben aufnimmt, der dazu ausgestaltet ist, in dem hohlen Zuführkörper (5) parallel zu einer Längserstreckungsachse (X) des hohlen Körpers zu gleiten, wobei der bewegliche Kolben (8), der von einem inneren Verteilungskanal (50) durchzogen ist, an einem stromabwärtigen Ende ein Fluidverteilungselement (4) trägt,

    wobei der hohle Zuführkörper (5) ferner eine Stange (14) aufnimmt, die sich vom stromaufwärtigen Ende abstehend entlang der Längserstreckungsachse (X) erstreckt und um die herum der bewegliche Kolben gleiten kann, wobei der bewegliche Kolben (8) und die Stange (14) dazu ausgestaltet sind, zwischen sich, in Abhängigkeit von der Position des beweglichen Kolbens (8) in Bezug auf die Stange (14), das Fließen des Fluids zu ermöglichen, wobei die Reinigungsvorrichtung ferner ein Heizelement (22) umfasst, das auf der Stange (14) entlang der Längserstreckungsachse (X) ausgebildet ist,

    dadurch gekennzeichnet, dass die Reinigungsvorrichtung an einem stromaufwärtigen Ende von einem Eingangsflansch (12) verschlossen wird, wobei sich die Stange (14) vom Eingangsflansch (12) abstehend entlang der Längserstreckungsachse (X) erstreckt, und wobei das Fließen des Fluids vom Eingangsflansch (12) bis zum Verteilungselement (4) stattfindet,

    und dass das Heizelement zwischen der Stange und dem beweglichen Kolben (8) ist, so dass das zwischen der Stange (14) und dem beweglichen Kolben (8) fließende Fluid dazu gebracht wird, in Kontakt mit dem Heizelement (22) zu fließen.


     
    2. Teleskopische Reinigungsvorrichtung (3) nach Anspruch 1, dadurch gekennzeichnet, dass sich das Heizelement (22) an der Stange (14) vom Eingangsflansch (12) aus und/oder bis zu dem freien Ende der Stange (14), das zum Eingangsflansch (12) entgegengesetzt ist, erstreckt.
     
    3. Teleskopische Reinigungsvorrichtung (3) nach einem der vorhergehenden Ansprüche, dadurch gekennzeichnet, dass das Heizelement (22) ein Widerstandsdraht ist.
     
    4. Teleskopische Reinigungsvorrichtung (3) nach dem vorhergehenden Anspruch, dadurch gekennzeichnet, dass das Heizelement (22) ein Widerstandsdraht ist, der entgegengesetzt zum Eingangsflansch (12) eine Schleife bildet.
     
    5. Teleskopische Reinigungsvorrichtung (3) nach einem der vorhergehenden Ansprüche, dadurch gekennzeichnet, dass die Stange (14) Haltemittel (32) des Heizelements (22) beinhaltet.
     
    6. Teleskopische Reinigungsvorrichtung (3) nach einem der vorhergehenden Ansprüche, dadurch gekennzeichnet, dass die Stange (14) mindestens eine Wand (140, 141, 142) beinhaltet, die eine Stütze für das Heizelement (22) bildet.
     
    7. Teleskopische Reinigungsvorrichtung (3) nach einem der vorhergehenden Ansprüche, dadurch gekennzeichnet, dass die Stange (14) mehrere Wände (140, 141, 142) beinhaltet, die ein Kreuz bilden, wobei mehrere dieser Wände eine Stütze für das Heizelement (22) bilden.
     
    8. Teleskopische Reinigungsvorrichtung (3) nach Anspruch 6 oder 7 in Kombination mit Anspruch 5, dadurch gekennzeichnet, dass die Haltemittel (32) des Heizelements (22) die Form mindestens einer Aussparung (33) aufweisen, die in einer Wand (140, 141, 142) der Stange (14) ausgebildet ist, so dass das Heizelement (22) eine Schleife um diese Wand herum bildet.
     
    9. Teleskopische Reinigungsvorrichtung (3) nach einem der vorhergehenden Ansprüche, dadurch gekennzeichnet, dass Durchgangslöcher (28) in dem Eingangsflansch (12) ausgebildet sind, um den Durchgang des Heizelements (22) durch den Flansch hindurch zu ermöglichen.
     
    10. Teleskopische Reinigungsvorrichtung (3) nach den Ansprüchen 8 und 9, dadurch gekennzeichnet, dass das Heizelement (22) ein Widerstandsdraht ist, der mindestens eine erste Schleife um eine erste Wand (141) herum und eine zweite Schleife um eine zweite Wand (142) herum bildet, wobei der Widerstandsdraht von der ersten Schleife zur zweiten Schleife durchgehend ist.
     
    11. Teleskopische Reinigungsvorrichtung (3) nach Anspruch 9, dadurch gekennzeichnet, dass die Durchgangslöcher (28) in einer Vertiefung (35) ausgebildet sind, die in dem Eingangsflansch (12) gebildet ist.
     
    12. Teleskopische Reinigungsvorrichtung (3) nach dem vorhergehenden Anspruch, dadurch gekennzeichnet, dass ein Füllmaterial, insbesondere ein harz- oder gelartiges, mindestens teilweise in der Vertiefung (35) angeordnet ist, um die Position des Heizelements (22) in Bezug auf die Durchgangslöcher zu fixieren.
     
    13. Teleskopische Reinigungsvorrichtung (3) nach einem der vorhergehenden Ansprüche, dadurch gekennzeichnet, dass das Fluidverteilungselement (4) eine Verteilungsdüse beinhaltet, die mit einer zusätzlichen Heizvorrichtung (60) ausgestattet ist, die einen zusätzlichen Heizdraht (70) beinhaltet, der von dem in der Stange (14) aufgenommenen Heizelement (22) verschieden ist.
     
    14. Optisches Detektionssystem, das zur Ausstattung eines Kraftfahrzeugs bestimmt ist, wobei das System mindestens einen optischen Sensor (2) beinhaltet, der mit einer optischen Fläche (2') versehen ist, dadurch gekennzeichnet, dass es eine teleskopische Reinigungsvorrichtung (3) für die optische Fläche (2') nach einem der Ansprüche 1 bis 13 beinhaltet.
     


    Claims

    1. Telescopic cleaning device (3) intended to spray at least one cleaning and/or drying fluid towards a glass surface to be cleaned of a motor vehicle (1), such as an optical surface (2') of an optical sensor (2) of an optical detection system, comprising at least one hollow conveying body (5) for cleaning fluid, closed at an upstream end and accommodating a movable piston (8) configured so as to slide in the hollow conveying body (5), parallel to an axis of elongation (X) of the hollow body, the movable piston (8), hollowed out by an inner distribution conduit (50), bearing a fluid distribution element (4) at a downstream end,

    the hollow conveying body (5) additionally accommodating a rod (14) which extends jutting out from the upstream end along the axis of elongation (X) and around which the movable piston is capable of sliding, the movable piston (8) and the rod (14) being configured so as to allow the fluid to flow between them, depending on the position of the movable piston (8) with respect to the rod (14), said cleaning device additionally comprising a heating element (22) provided on the rod (14) along the axis of elongation (X),

    characterized in that said cleaning device is closed at an upstream end by an inlet flange (12), the rod (14) extending jutting out from the inlet flange (12) along the axis of elongation (X), and the fluid flowing from the inlet flange (12) to the distribution element (4), and in that the heating element is between said rod and the movable piston (8), such that the fluid flowing between the rod (14) and the movable piston (8) is made to flow in contact with the heating element (22).


     
    2. Telescopic cleaning device (3) according to Claim 1, characterized in that the heating element (22) extends against the rod (14) from the inlet flange (12) and/or up to the free end of the rod (14) opposite the inlet flange (12).
     
    3. Telescopic cleaning device (3) according to either one of the preceding claims, characterized in that the heating element (22) is a resistive wire.
     
    4. Telescopic cleaning device (3) according to the preceding claim, characterized in that the heating element (22) is a resistive wire which forms a loop opposite the inlet flange (12).
     
    5. Telescopic cleaning device (3) according to one of the preceding claims, characterized in that the rod (14) has means (32) for holding the heating element (22).
     
    6. Telescopic cleaning device (3) according to one of the preceding claims, characterized in that the rod (14) has at least one wall (140, 141, 142) forming support for the heating element (22).
     
    7. Telescopic cleaning device (3) according to one of the preceding claims, characterized in that the rod (14) has a plurality of walls (140, 141, 142) forming a crosspiece, a plurality of these walls forming support for the heating element (22).
     
    8. Telescopic cleaning device (3) according to Claim 6 or 7, in combination with Claim 5, characterized in that the means (32) for holding the heating element (22) are in the form of at least one notch (33) provided in a wall (140, 141, 142) of the rod (14), such that the heating element (22) forms a loop around this wall.
     
    9. Telescopic cleaning device (3) according to one of the preceding claims, characterized in that passage openings (28) are provided in the inlet flange (12) in order to allow the passage of the heating element (22) through said flange.
     
    10. Telescopic cleaning device (3) according to Claims 8 and 9, characterized in that the heating element (22) is a resistive wire which forms at least a first loop around a first wall (141) and a second loop around a second wall (142), the resistive wire being continuous from the first loop to the second loop.
     
    11. Telescopic cleaning device (3) according to Claim 9, characterized in that the passage openings (28) are provided in an indentation (35) formed in the inlet flange (12).
     
    12. Telescopic cleaning device (3) according to the preceding claim, characterized in that a filling material, notably of resin or gel type, is disposed at least partially in the indentation (35) in order to fix the position of the heating element (22) with respect to the passage openings.
     
    13. Telescopic cleaning device (3) according to one of the preceding claims, characterized in that the fluid distribution element (4) has a distribution manifold fitted with an additional heating device (60) having an additional heating wire (70) separate from the heating element (22) accommodated in the rod (14).
     
    14. Optical detection system intended to be fitted in a motor vehicle, said system having at least one optical sensor (2) provided with an optical surface (2'), characterized in that it has a telescopic cleaning device (3) for the optical surface (2') according to one of Claims 1 to 13.
     




    Dessins

















    Références citées

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS LA DESCRIPTION



    Cette liste de références citées par le demandeur vise uniquement à aider le lecteur et ne fait pas partie du document de brevet européen. Même si le plus grand soin a été accordé à sa conception, des erreurs ou des omissions ne peuvent être exclues et l'OEB décline toute responsabilité à cet égard.

    Documents brevets cités dans la description