(19)
(11)EP 3 472 400 B1

(12)FASCICULE DE BREVET EUROPEEN

(45)Mention de la délivrance du brevet:
29.07.2020  Bulletin  2020/31

(21)Numéro de dépôt: 17730177.7

(22)Date de dépôt:  16.06.2017
(51)Int. Cl.: 
E04B 9/30(2006.01)
B44C 7/02(2006.01)
(86)Numéro de dépôt:
PCT/EP2017/064746
(87)Numéro de publication internationale:
WO 2017/220439 (28.12.2017 Gazette  2017/52)

(54)

DISPOSITIF DE FAUSSE-PAROI DÉMONTABLE ET REMONTABLE

DEMONTIERBARE UND ERNEUT MONTIERBARE ZWISCHENWANDVORRICHTUNG

DEMOUNTABLE AND REMOUNTABLE FALSE WALL DEVICE


(84)Etats contractants désignés:
AL AT BE BG CH CY CZ DE DK EE ES FI FR GB GR HR HU IE IS IT LI LT LU LV MC MK MT NL NO PL PT RO RS SE SI SK SM TR

(30)Priorité: 21.06.2016 FR 1655790

(43)Date de publication de la demande:
24.04.2019  Bulletin  2019/17

(73)Titulaire: Normalu SAS
68680 Kembs (FR)

(72)Inventeurs:
  • SCHERRER, Jean-Marc
    68400 Riedsheim (FR)
  • MUNCK, Hervé
    68100 Mulhouse (FR)

(74)Mandataire: IP Trust 
2, rue de Clichy
75009 Paris
75009 Paris (FR)


(56)Documents cités: : 
WO-A1-2012/089937
WO-A1-2015/008970
US-A- 5 953 875
WO-A1-2014/043779
FR-A1- 3 018 297
  
      
    Il est rappelé que: Dans un délai de neuf mois à compter de la date de publication de la mention de la délivrance de brevet européen, toute personne peut faire opposition au brevet européen délivré, auprès de l'Office européen des brevets. L'opposition doit être formée par écrit et motivée. Elle n'est réputée formée qu'après paiement de la taxe d'opposition. (Art. 99(1) Convention sur le brevet européen).


    Description

    Domaine de l'invention



    [0001] L'invention concerne un dispositif de fausse-paroi démontable et remontable destiné à être fixé devant une paroi telle qu'un mur ou un plafond. L'invention se rapporte donc au domaine technique des faux plafonds et faux murs tendus, derrière lesquels peuvent par exemple se trouver des sources lumineuses, ou des trappes techniques existantes sur la paroi à recouvrir.

    Etat de la technique



    [0002] On connait des dispositifs de fausse-paroi comprenant une toile tendue fixée à la base d'un châssis, généralement parallélépipédique, qui est constitué de l'association de profilés, couramment appelés lisses, qui forment chacun de ses côtés. A cette fin, la toile comporte un moyen d'accrochage fixé à sa périphérie.

    [0003] Par exemple, comme cela est décrit dans le brevet FR 2 630 476, la bordure périphérique de la toile peut être munie d'un harpon. Dans ce cas, la toile est réalisée dans un matériau polymère synthétique, comme du polychlorure de vinyle (PVC), sur laquelle peut se souder le harpon.

    [0004] Pour une toile textile, sur laquelle il est complexe de réaliser une soudure peut être réalisée, un moyen d'accrochage classique consiste en un jonc cousu sur toute la périphérie de la toile.

    [0005] Le harpon et le jonc sont déformables et aptes à s'insérer dans une gorge prévue à cet effet dans les lisses. Des moyens de retenue permettent de retenir le harpon ou le jonc dans la gorge. Le harpon et le jonc peuvent être sortis de la gorge, puis à nouveau insérés, à souhait.

    [0006] Cependant, ils présentent l'inconvénient de ne pas assurer suffisamment de tension sur la toile pour recouvrir un plafond ou un mur complet. En effet, sur de grandes surfaces, la toile gondole, ce qui n'est pas souhaitable d'un point de vue esthétique, notamment lorsque la toile est imprimée puisque l'impression est alors déformée.

    [0007] Puisque le harpon ou le jonc sont directement fixés sur tout le pourtour périphérique de la toile, aucun ajustement de la toile n'est possible par rapport au châssis lors de sa fixation. Les mesures de la paroi doivent donc être faites au préalable avec une grande précision.

    [0008] De plus, pour une application sur un plafond, le jonc présente un risque de décrochement par pesanteur. En effet, les moyens de retenue ne sont pas dimensionnés pour retenir le jonc, qui peut sortir de la gorge, notamment sous l'effet du poids de la toile.

    [0009] Pour obtenir une grande surface de fausse-paroi, notamment au plafond, avec une tension suffisante de la toile, il est d'usage d'utiliser des lisses munies de clips flexibles dans lesquels vient directement s'insérer le pourtour périphérique de la toile. Dans ce cas, la toile est dépourvue de moyen d'accrochage à sa périphérie. La toile est ainsi tenue dans les clips par pincement, qu'elle soit en PVC ou en textile.

    [0010] Sur le même principe, il existe également des inserts dotés d'une lèvre flexible apte à pincer le pourtour périphérique de la toile. Ces inserts sont insérés dans une gorge prévue à cet effet dans les lisses, comme cela est décrit dans le document FR 3 018 297.

    [0011] Lorsque la toile est en PVC, elle est extensible, notamment par chauffage. Il est donc possible d'ajuster la toile en fonction de la dimension du châssis, à quelques centimètres près. Cela permet de compenser les imperfections et les défauts de construction (tolérance du bâtiment) pour assurer une pose parfaite. Cela n'est pas le cas avec une toile ne possédant pas ou peu d'élasticité, comme une toile textile.

    [0012] En effet, lorsque la toile est en textile, elle est non extensible, et il est donc nécessaire de prévoir de la marge au niveau de ses dimensions, afin de pouvoir l'ajuster par rapport au châssis. Ces toiles textiles sont complexes à installer du fait qu'il faut être extrêmement précis au niveau des dimensions, par rapport à une toile extensible.

    [0013] Dans tous les cas, une fois la toile accrochée dans le châssis, la matière excédentaire ressortant des clips et des inserts est découpée afin d'obtenir une finition propre.

    [0014] Une fois la toile tendue, cette dernière n'est que démontable et que très difficilement remontable car il n'y a plus suffisamment de matière excédentaire pour tirer dessus pour la faire ressortir des clips, ni pour la refixer dans les clips ou les inserts. Cette toile est donc à usage unique.

    [0015] Or la paroi à recouvrir est quasiment toujours dotée de sorties de lumière, ou de trappes techniques. Il peut être nécessaire d'avoir accès à ces sorties de lumière, pour changer une source lumineuse par exemple, ou d'avoir accès à ces trappes, par exemple pour une intervention électrique ou sanitaire.

    [0016] Dans ce cas, il est nécessaire d'enlever et de remplacer la totalité de la toile, ce qui engendre un coût non négligeable.

    [0017] Une autre méthode existe pour pouvoir décrocher la toile en tout ou partie, et pour pallier en parallèle au manque d'élasticité des toiles textiles. Il s'agit d'équiper les bordures périphériques de la toile avec un système de ressort ou de laçage périphérique relié aux lisses. Cependant, ces systèmes ne sont pas esthétiques, et laissent passer l'air et les poussières, ce qui n'est pas souhaitable.

    Résumé de l'invention



    [0018] La présente invention a pour objectif de pallier les différents inconvénients énoncés ci-dessus, au moyen d'un dispositif de fausse-paroi qui soit démontable et remontable, tout en étant suffisamment robuste pour couvrir de grandes surfaces, aussi bien au niveau d'un mur que d'un plafond. Le dispositif doit être simple de mise en œuvre, et assurer une tension suffisante de la toile pour un bel esthétisme. Le dispositif doit également être adaptable à tout type de toile, avec ou sans élasticité.

    [0019] Ce but est atteint grâce à un dispositif de fausse-paroi selon la revendication 1 destiné à couvrir une paroi de type mur ou plafond, comprenant :
    • un châssis formant un cadre dont la forme épouse celle de la paroi ;
    • une toile tendue accrochée au châssis de manière à recouvrir la paroi.


    [0020] Ce dispositif se caractérise à titre principal en ce qu'il comporte :
    • des moyens de démontabilité et de remontabilité d'au moins un tronçon périphérique démontable de la toile pour avoir accès à la paroi ;
    • des moyens d'ajustement de la toile par rapport au cadre localisés sur la périphérie de la toile hormis ledit tronçon périphérique démontable.


    [0021] L'idée principale de cette invention consiste à mixer les solutions techniques de l'art antérieur, en prévoyant à la fois une toile démontable et remontable, et une toile qui puisse être exactement ajustée par rapport au châssis.

    [0022] Cette combinaison spécifique des moyens de démontabilité et de remontabilité et des moyens d'ajustement permet de répondre au problème technique posé, car elle permet de décrocher au moins une partie de la toile pour avoir accès aux zones techniques de la paroi, et de remonter la même toile par après tout en l'ajustant exactement par rapport au châssis.

    [0023] Ce dispositif de fausse-paroi est ainsi adapté aussi bien pour des petites surfaces à recouvrir, que pour des grandes surfaces à recouvrir. Les moyens d'ajustement permettent d'obtenir une toile présentant une tension suffisante pour paraître parfaitement plane en sous-face.

    [0024] Seuls un ou plusieurs tronçons de la toile sont prévus démontables et remontables. Chaque tronçon démontable est positionné au plus près d'une zone technique. S'il n'existe qu'une seule zone technique, alors un seul tronçon démontable sera nécessaire. Si les zones techniques sont rapprochées, elles pourront également être accessibles via un seul tronçon démontable de toile. Au contraire, si elles sont disposées à des extrémités de la paroi, plusieurs tronçons de toile démontables devront alors être prévus. La conception de la toile s'effectue donc en fonction des dimensions de la paroi à recouvrir et en fonction des éventuelles zones techniques présentes sur la paroi.

    [0025] Les tronçons démontables de la toile ne comprennent pas de moyens d'ajustement de la toile par rapport au cadre. Il y a donc un panachage à réaliser sur le pourtour périphérique de la toile, avec des tronçons prévus pour la démontabilité/remontabilité, et des tronçons prévus pour l'ajustement. L'ensemble de ces tronçons forme l'intégralité du pourtour périphérique de la toile. Pour chaque cas de paroi à recouvrir, il est donc nécessaire de trouver un équilibre entre la longueur de toile démontable/remontable et la longueur de toile ajustable, afin que les deux fonctions soient satisfaites.

    [0026] Selon l'invention:
    • lesdits moyens de démontabilité et de remontabilité consistent en un dispositif d'accroche démontable prévu entre ledit tronçon périphérique démontable de la toile et le châssis.
    • ledit dispositif d'accroche démontable consiste en une bordure d'accroche fixée sur ledit tronçon périphérique démontable de la toile et apte à s'insérer à l'intérieur d'une gorge prévue à cet effet dans le châssis.


    [0027] Selon des modes de réalisation de l'invention, qui pourront être pris ensemble ou séparément:
    • ladite bordure d'accroche consiste en un harpon soudé audit tronçon périphérique démontable de la toile, la toile étant en PVC.
    • ladite bordure d'accroche consiste en un jonc cousu audit tronçon périphérique démontable de la toile, la toile étant en textile.


    [0028] Selon la première variante de l'invention:
    • lesdits moyens d'ajustement de la toile par rapport au cadre consistent :
      • en un profilé apte à s'emboîter de manière amovible dans une gorge prévue à cet effet dans le châssis, et
      • en de la matière excédentaire prévue sur la périphérie de la toile hormis ledit tronçon périphérique démontable, cette matière excédentaire étant dépourvue de moyens d'accroche et apte à être fixée dans ledit profilé puis coupée.
        Ainsi, lors de la première fixation de la toile, cette dernière est parfaitement ajustée au cadre. Une fois l'ajustement réalisé, la toile ne peut plus être démontée, sauf au niveau de son (ses) tronçon(s) périphérique(s) démontable(s).


    [0029] Selon des modes de réalisation de l'invention, qui pourront être pris ensemble ou séparément:
    • ledit profilé comprend au moins une lèvre longitudinale déformable apte à pincer la périphérie de la toile de manière à la fixer au châssis.
    • ledit profilé présente une forme complémentaire à celle de la gorge du châssis.
    • ledit profilé présente une rainure longitudinale arrangée pour recevoir un épaulement ménagé sur l'une des parois latérales de la gorge du châssis dans laquelle il est destiné à être emboîté.


    [0030] Selon la deuxième variante de l'invention:
    • lesdits moyens d'ajustement de la toile par rapport au cadre consistent en une pince élastique apte à s'emboîter de manière amovible dans une gorge prévue à cet effet dans le châssis, et en de la matière excédentaire prévue sur la périphérie de la toile hormis ledit tronçon périphérique démontable, cette matière excédentaire étant dépourvue de moyens d'accroche et apte à être fixée dans ladite pince puis coupée.


    [0031] Selon des modes de réalisation de l'invention, qui pourront être pris ensemble ou séparément:
    • lorsque ledit cadre forme un rectangle, lesdits moyens de démontabilité et de remontabilité sont localisés sur au moins un côté du rectangle : le côté en entier peut être démontable, ou bien seulement un tronçon du côté.
    • lesdits moyens de démontabilité et de remontabilité sont localisés de préférence sur deux côtés consécutifs du rectangle : les deux côtés en entier sont démontables, afin de dégager la toile sur la moitié de la paroi, en diagonale.
    • le dispositif de fausse-paroi comporte des moyens d'éclairage disposés entre la toile et la paroi : ces moyens d'éclairage sont différents de ceux éventuellement initialement prévus dans la paroi. Ils doivent également être accessibles, et font partie des zones techniques.


    [0032] Il est à noter que toute autre forme de cadre peut être envisagée. Par exemple, le cadre peut être circulaire, avec un tronçon périphérique démontable en arc de cercle.

    [0033] L'invention concerne également l'utilisation de ce dispositif de fausse-paroi, tel que décrit ci-dessus, pour la réalisation de caissons lumineux.

    [0034] En général, 10cm de matière excédentaire sont prévus, afin de pouvoir correctement agripper la toile et la tendre dans les clips ou les inserts du châssis, avant la découpe de finition.

    Présentation des figures



    [0035] L'invention sera mieux comprise, et d'autres buts, détails, caractéristiques et avantages de celle-ci apparaîtront plus clairement au cours de la description explicative détaillée qui va suivre, d'au moins un mode de réalisation de l'invention donné à titre d'exemple purement illustratif et non limitatif, en référence aux dessins schématiques annexés.

    [0036] Sur ces dessins :

    - la figure 1 montre, en vue de coupe, un exemple d'installation d'un dispositif de fausse-paroi selon l'invention ;

    - - la figure 1 bis montre, en coupe, un autre exemple d'un moyen d'accrochage de la toile sous la forme d'un clip ;

    - les figures 2 à 4 illustrent, en vue de sous-face, plusieurs conceptions possibles de toile selon l'invention.


    Description détaillée



    [0037] Il est à noter que, sur les figures, les éléments structurels et/ou fonctionnels communs aux différents modes de réalisation peuvent présenter les mêmes références. Ainsi, sauf mention contraire, de tels éléments disposent de propriétés structurelles et matérielles identiques.

    [0038] La figure 1 illustre un exemple possible de dispositif de fausse-paroi.

    [0039] Ce dispositif contient un châssis 2 formé par un ensemble de profilés, appelés lisses 2, ayant une structure complexe.

    [0040] Par exemple, afin de réaliser une fausse-paroi sur un plafond 16 rectangulaire, le châssis 2 comporte quatre lisses 2 s'étendant sur les quatre murs 17,18 de la pièce. Elles sont fixées aux murs 17,18 par vissage ou par tout autre moyen de fixation.

    [0041] Une toile 1 est tendue entre ces quatre lisses 2, au niveau de la partie inférieure du châssis 2, c'est-à-dire la partie distale du plafond 16.

    [0042] Selon une configuration possible illustrée sur le côté droit de la figure 1, la toile 1 est pourvue au niveau de sa bordure périphérique d'un moyen d'accroche en forme de harpon 8. Ce harpon est soudé à la toile, lorsque celle-ci est en PVC.

    [0043] Chaque lisse 2 comporte, en partie inférieure, une gorge 3 présentant une section en U et étant délimitée par deux parois latérales 5,6 et une paroi de fond 7. Les extrémités des parois latérales 5,6 en U, opposées à la paroi de fond 7, définissent une ouverture pour le passage du harpon 8 de la toile 1 dans la gorge 3. Afin d'assurer l'accroche du harpon 8 dans la gorge 3, la face interne de l'une des parois latérales 5,6 comporte un épaulement 4 d'accroche longitudinal. Dans l'exemple illustré, l'épaulement 4 est ménagé sur la face interne de la paroi latérale 5. L'extrémité libre du harpon 8 vient en appui contre cet épaulement 4, permettant ainsi le verrouillage et l'enclenchement de la toile 1 dans le logement.

    [0044] Il existe plusieurs techniques pour l'accroche de la toile 1 tendue.

    [0045] A la place du harpon 8, un jonc peut être cousu sur les bords périphériques de la toile 1, lorsque celle-ci est en textile. Ce jonc comporte un bossage permettant son accroche avec l'épaulement 4 de la gorge 3.

    [0046] Selon une autre configuration possible illustrée sur le côté gauche de la figure 1, un insert 9 est inséré au préalable au sein de la gorge 3, dont le maintien est toujours assuré par l'épaulement 4. L'insert 9 consiste en un profilé 9 rigide, ayant au moins une lèvre flexible 15 permettant d'accrocher la toile 1. En effet, les bords périphériques nus de la toile 1 viennent se glisser dans l'insert 9 et sont retenus par pincement grâce à la lèvre flexible 15.

    [0047] Plus précisément, l'insert 9 présente une forme sensiblement complémentaire à celle de la gorge 3 de la lisse 2. Il est avantageusement réalisé en PVC, tandis que la lisse 2 est réalisée en matériau métallique. La lisse 2 et l'insert 9 n'ont pas forcément la même longueur, comme cela sera expliqué plus loin dans la description.

    [0048] L'insert 9 présente une section transversale sensiblement en U avec une paroi de fond 12 et deux bras latéraux 10,11. Ces bras 10,11 sont dimensionnés pour s'étendre sur toute la largeur des parois latérales 5,6 de la gorge 3 de la lisse 2. On désigne par largeur des bras 10,11, la distance séparant la paroi de fond 12 de l'insert 9 et l'extrémité libre des bras 10,11. De même, on désigne par largeur des parois latérales 5,6 de la gorge 3, la distance séparant la paroi de fond 7 de la gorge 3 et l'extrémité libre des parois latérales 5,6.

    [0049] L'un des bras 10 de l'insert 9 comporte une rainure 14 longitudinale dimensionnée pour recevoir l'épaulement 4 de la lisse 2. La mise en place de l'insert 9 s'effectue soit par un glissement longitudinal dans la gorge 3 de la lisse 2, soit par emboîtage élastique dans la gorge 3 de la lisse 2 jusqu'à ce que la rainure 14 viennent s'encliqueter sur l'épaulement 4 de la lisse 2. Après cette mise en place, tout mouvement entre l'insert 9 et la lisse 2 est empêché.

    [0050] L'autre bras 11 de l'insert 9 est pourvu, sur sa face interne, de lèvres longitudinales 15 semi-rigides ou souples, dimensionnées pour venir en appui contre la face interne du bras opposé 10.

    [0051] Afin de faciliter l'insertion et le guidage du bord périphérique de la toile 1, la portion du bras 10 en amont de la rainure 14 présente une face interne agencée pour former une rampe 13 depuis l'extrémité du bras 10 jusqu'à la rainure 14.

    [0052] De façon concrète, le bord périphérique nu de la toile 1 est inséré dans l'insert 9, entre le bras 10 et les lèvres 15, à l'aide d'une spatule de préférence. Les lèvres 15 pressent la toile 1 contre le bras 10 de manière à la retenir fermement dans l'insert 9. Puis la toile forme un pli 1a au fond de l'insert 9 et de la matière excédentaire 1b ressort de l'insert 9, étant donné que l'espace est limité au sein de l'insert 9. Cette matière excédentaire 1b est prévue pour pouvoir ajuster correctement la toile 1 sur la paroi 16. En particulier, si les murs 17,18 ne sont pas parfaitement droits, cette matière excédentaire 1b permet de rattraper ces différences.

    [0053] La portion excédentaire 1b ressortant de l'insert 9 est ensuite découpée à raz au niveau de la ligne de découpe 1c, afin d'obtenir une finition propre.

    [0054] Après découpe, il n'est plus possible de démonter et de remonter la toile 1 puisqu'il n'existe plus suffisamment de matière pour tirer dessus pour la sortir de l'insert 9, et inversement pour la tendre correctement avant sa réinsertion dans l'insert 9. Il s'agit donc d'un dispositif d'accroche à usage unique.

    [0055] Selon encore une autre configuration possible illustrée schématiquement à la figure 1bis, un élément en forme de pince élastique ou « clip » 9' est préalablement mis en place au sein d'une gorge de forme complémentaire et adaptée d'une lisse (non représentée).

    [0056] Le clip 9' consiste en un profilé ayant au moins une lèvre 15' - semi-rigide ou souple - portée par une branche déformable élastiquement 11' permettant d'accrocher la toile 1. En effet, les bords périphériques nus de la toile 1 viennent se glisser dans le clip 9' et sont retenus par pincement grâce à la lèvre 15 portée par la branche flexible 11'.

    [0057] Le clip 9' est avantageusement réalisé en PVC, tandis que la lisse 2 est réalisée en matériau métallique. La lisse 2 et le clip 9' n'ont pas forcément la même longueur,

    [0058] Comme dans le cas précédent de l'insert 9, de façon concrète, le bord périphérique nu de la toile 1 est inséré dans le clip 9', entre une branche 10' opposée à la branche 11' et les lèvres 15, à l'aide d'une spatule de préférence. Les lèvres 15 pressent la toile 1 contre la branche 10' de manière à la retenir fermement dans le clip 9',. Puis la toile forme un pli au fond du clip 9', et de la matière excédentaire ressort du clip 9'. Cette matière excédentaire est prévue pour pouvoir ajuster correctement la toile 1 sur la paroi 16.

    [0059] La portion excédentaire 1b ressortant du clip 9',est ensuite découpée à raz au niveau de la ligne de découpe afin d'obtenir une finition propre.

    [0060] Après découpe, il n'est plus possible de démonter et de remonter la toile 1 puisqu'il n'existe plus suffisamment de matière pour tirer dessus pour la sortir du clip 9', et inversement pour la tendre correctement avant sa réinsertion dans le clip 9', Il s'agit donc d'un dispositif d'accroche à usage unique.

    [0061] Dans le mode de réalisation précédemment décrit, la gorge 3 de la lisse 2 présente une section en U. Il est bien entendu évident que l'invention ne se limite pas à ce type de gorge 3, et que l'invention peut être mise en œuvre avec une lisse 2 ayant une gorge 3 en forme de V, ou toute autre forme, l'insert 9 ayant en tout état de cause une section de forme complémentaire.

    [0062] D'autres techniques peuvent être envisagées dans le cadre de la présente invention.

    [0063] Au vu de la figure 1, la toile 1 est démontable et remontable à souhait du côté droit, grâce au harpon 8 qui peut rentrer et ressortir plusieurs fois de la lisse 2, tandis que la toile 1 n'est pas démontable/remontable du côté gauche puisqu'il y a l'insert 9.

    [0064] Par conséquent, comme illustré en figure 1, au voisinage d'une zone technique 15 dans la paroi 16 à recouvrir, la toile 1 sera dotée de moyens d'accroche démontable/remontable, du type harpon 8, pour décrocher la toile 1 dans cette zone et y intervenir.

    [0065] Il y a donc un panachage des modes d'accroche de la toile 1 sur son pourtour périphérique.

    [0066] De plus, ce panachage est permis quelle que soit la matière de la toile, c'est-à-dire qu'elle soit en PVC, en textile, ou encore en fibre de verre, ou en d'autres termes, qu'elle présente ou non une élasticité.

    [0067] Plusieurs exemples possibles de conception de toile 1 sont montrés aux figures 2 à 4 de manière non limitatives.

    [0068] En figure 2, pour recouvrir une paroi 16 rectangulaire ayant une zone technique 15 au centre, la toile 1 sera rectangulaire et aura deux côtés consécutifs dotés d'un dispositif d'accroche démontable/remontable 8, de manière à pouvoir ouvrir la toile 1 en diagonale et accéder à la zone technique 15 centrale. Les deux côtés consécutifs opposés sont quant à eux nus, c'est-à-dire dépourvus de dispositif d'accroche, mais avec de la matière excédentaire 1b destinée à rentrer dans des profilés 9 de type inserts 9 ou clips prévus à cet effet au préalable dans les lisses 2. Dans ce cas, les profilés 9 ont la même longueur que les lisses 2 dans lesquelles ils sont insérés.

    [0069] En figure 3, pour recouvrir une paroi 16 rectangulaire ayant une zone technique 15 localisée sur un côté, la toile 1 sera rectangulaire et aura seulement besoin d'un tronçon doté d'un dispositif d'accroche démontable/remontable 8 localisé sur le côté au voisinage de la zone technique 15. Le tronçon est dimensionné de manière à pouvoir suffisamment dégager la toile 1 pour accéder à la zone technique 15. Le reste du pourtour périphérique de la toile 1 sera nu, avec de la matière excédentaire 1b. Dans ce cas, le profilé 9 présent sur la lisse 2 accueillant le tronçon démontable n'aura pas la même longueur que la lisse 2. Il aura uniquement la longueur sur laquelle la toile 1 présente de la matière excédentaire 1b.

    [0070] En figure 4, pour recouvrir une paroi 16 ovale ayant une zone technique 15 décentrée, la toile 1 sera ovale et aura seulement besoin d'un tronçon arqué doté d'un dispositif d'accroche démontable/remontable 8 localisé au voisinage de la zone technique 15. Le tronçon est dimensionné de manière à pouvoir suffisamment dégager la toile 1 pour accéder à la zone technique 15. Le reste du pourtour périphérique de la toile 1 sera nu, avec de la matière excédentaire 1b.

    [0071] Dans tous les cas, afin d'assurer une tension suffisante de la toile 1 sur la totalité de la paroi 16 à recouvrir, sa bordure périphérique comporte en priorité de la matière excédentaire 1b prévue pour s'insérer dans des inserts 9, et seul le tronçon démontable/remontable sera doté d'un dispositif d'accroche de type harpon 8 ou jonc. Ce tronçon doit être le plus petit possible, afin de ne pas dégrader la tension nécessaire de la toile 1.

    [0072] Le châssis 2 est toujours prévu en conséquence, avec une forme rectangulaire ou ovale dans les cas présentés, et avec des inserts 9 ou des clips prévus dans le châssis 2 dans les emplacements où la toile 1 comporte de la matière excédentaire 1b pour un bon ajustement et une bonne tension de la toile 1 lors de sa première mise en place.

    [0073] Avantageusement, toutes les conceptions de toile sont possibles quelle que soit la matière de la toile 1, c'est-à-dire qu'elle soit en PVC, en textile, en fibre de verre, ou autre, et qu'elle soit extensible ou non.

    [0074] La matière excédentaire 1b permet d'ajuster la toile, de compenser les variations du profil des murs sur lesquels sont fixées les lisses, et d'éviter la confection d'une toile entièrement sur mesure, au centimètre près. Elle permet donc un gain de temps considérable lors de la confection de la toile et lors de sa mise en position dans le châssis.


    Revendications

    1. Dispositif de fausse-paroi destiné à couvrir une paroi (16) de type mur ou plafond, comprenant :

    - un châssis (2) formant un cadre dont la forme épouse celle de la paroi (16) ;

    - une toile (1) tendue accrochée au châssis (2) de manière à recouvrir la paroi (16) ;

    caractérisé en ce qu'il comporte :

    - des moyens de démontabilité et de remontabilité d'au moins un tronçon périphérique démontable de la toile (1) pour avoir accès à la paroi (16), lesdits moyens de démontabilité et de remontabilité consistant en un dispositif d'accroche démontable prévu entre au moins un tronçon périphérique démontable de la toile (1) et le châssis (2), ledit dispositif d'accroche démontable consistant en une bordure d'accroche (8) fixée sur ledit tronçon périphérique démontable de la toile (1) et apte à s'insérer à l'intérieur d'une gorge (3) prévue à cet effet dans le châssis (2) ;

    - des moyens d'ajustement de la toile (1) par rapport au cadre localisés sur la périphérie de la toile (1) hormis ledit tronçon périphérique démontable, lesdits moyens d'ajustement consistant :

    - i) en un profilé (9, 9') apte à s'emboîter de manière amovible dans une gorge (3) prévue à cet effet dans le châssis (2) et en de la matière excédentaire (1b) prévue sur la périphérie de la toile (1) hormis ledit tronçon périphérique démontable, cette matière excédentaire (1b) étant dépourvue de moyens d'accroche et apte à être fixée dans ledit profilé (9) puis coupée
    ou

    - ii) en une pince élastique (9') apte à s'emboîter de manière amovible dans une gorge prévue à cet effet dans le châssis, et en de la matière excédentaire prévue sur la périphérie de la toile (1) hormis ledit tronçon périphérique démontable, cette matière excédentaire étant dépourvue de moyens d'accroche et apte à être fixée dans ladite pince puis coupée.


     
    2. Dispositif de fausse-paroi selon la revendication 1, caractérisé en ce que ladite bordure d'accroche (8) consiste en un harpon (8) soudé audit tronçon périphérique démontable de la toile (1), la toile (1) étant en PVC.
     
    3. Dispositif de fausse-paroi selon la revendication 1, caractérisé en ce que ladite bordure d'accroche (8) consiste en un jonc cousu audit tronçon périphérique démontable de la toile (1), la toile (1) étant en textile.
     
    4. Dispositif de fausse-paroi selon la revendication 1 à 3, caractérisé en ce que ledit profilé (9, 9') comprend au moins une lèvre longitudinale (15, 15') déformable apte à pincer la périphérie de la toile (1) de manière à la fixer au châssis (2).
     
    5. Dispositif de fausse-paroi selon l'une des revendications 1 à 3, caractérisé en ce que ledit profilé (9, 9') présente une forme complémentaire à celle de la gorge (3) du châssis (2).
     
    6. Dispositif de fausse-paroi selon la revendication précédente, caractérisé en ce que ledit profilé (9) présente une rainure (14) longitudinale arrangée pour recevoir un épaulement (4) ménagé sur l'une des parois latérales (5), (6) de la gorge (3) du châssis (2) dans laquelle il est destiné à être emboîté.
     
    7. Dispositif de fausse-paroi selon l'une des revendications précédentes, caractérisé en ce que, lorsque ledit cadre forme un rectangle, lesdits moyens de démontabilité et de remontabilité sont localisés sur au moins un côté du rectangle.
     
    8. Dispositif de fausse-paroi selon la revendication précédente, caractérisé en ce que lesdits moyens de démontabilité et de remontabilité sont localisés de préférence sur deux côtés consécutifs du rectangle.
     
    9. Dispositif de fausse-paroi selon l'une des revendications précédentes, caractérisé en ce qu'il comporte des moyens d'éclairage disposés entre la toile (1) et la paroi (16).
     
    10. Utilisation d'un dispositif de fausse-paroi lumineuse selon l'une quelconque des revendications précédentes pour la réalisation de caissons lumineux.
     


    Ansprüche

    1. Vorrichtung zur Verkleidung einer Wandung (16), wie beispielsweise eine Wand oder Decke, die folgendes umfasst:

    - ein Gestell (2), das einen Rahmen bildet, dessen Form an die Form der Wandung (16) angepasst ist;

    - ein gespanntes Gewebe (1), das so am Gestell (2) befestigt ist, dass es die Wandung (16) bedeckt,

    dadurch gekennzeichnet, dass sie folgendes umfasst:

    - Mittel zum Demontieren und Wiedermontieren mindestens eines demontierbaren Umfangsabschnitts des Gewebes (1), um Zugang zur Wand (16) zu haben, wobei die Mittel zum Demontieren und Wiedermontieren aus einer demontierbaren Befestigungsvorrichtung bestehen, die zwischen mindestens einem demontierbaren Umfangsabschnitt des Gewebes (1) und dem Gestell (2) vorgesehen ist, wobei die demontierbare Befestigungsvorrichtung aus einem Befestigungsrand (8) besteht, der an dem abnehmbaren Umfangsabschnitt des Gewebes (1) befestigt ist und in eine zu diesem Zweck im Gestell (2) vorgesehene Nut (3) eingesetzt werden kann;

    - Mittel zum Anpassen des Gewebes (1) an den Rahmen, wobei diese am Rand des Gewebes (1), ausgenommen am demontierbaren Umfangsabschnitt, angeordnet sind, und die Anpassungsmittel bestehen aus:

    i) einem Profil (9, 9'), das abnehmbar in eine zu diesem Zweck im Gestell (2) vorgesehene Nut (3) einrasten kann, und überschüssigem Material (1b) am Rand des Gewebes (1), ausgenommen am abnehmbaren umlaufenden Profil, wobei dieses überschüssige Material (1b) keine Befestigungsmittel hat und im Profil (9) befestigt und dann abgetrennt werden kann,
    oder

    - ii) einer Federklemme (9'), die abnehmbar in eine zu diesem Zweck im Gestell vorgesehene Nut einrasten kann, und überschüssigem Material am Rand des Gewebes (1), ausgenommen am demontierbaren Umfangsabschnitt, wobei das überschüssige Material keine Befestigungsmittel aufweist und in der Klemme befestigt und anschließend abgetrennt werden kann.


     
    2. Wandungsvorrichtung nach Anspruch 1, dadurch gekennzeichnet, dass der Befestigungsrand (8) aus einer Verhakungsvorrichtung (8) besteht, die an den demontierbaren Umfangsabschnitt des Gewebes (1) geschweißt ist, wobei das Gewebe (1) aus PVC besteht.
     
    3. Wandungsvorrichtung nach Anspruch 1, dadurch gekennzeichnet, dass der Befestigungsrand (8) aus einem Haltering besteht, der an den abnehmbaren Umfangsabschnitt des Gewebes (1) genäht ist, wobei das Gewebe (1) aus Textil besteht.
     
    4. Wandungsvorrichtung nach den Ansprüchen 1 bis 3, dadurch gekennzeichnet, dass das Profil (9, 9') mindestens eine verformbare Längslippe (15, 15') umfasst, die den Rand des Gewebes (1) am Rahmen (2) festklemmen kann.
     
    5. Wandungsvorrichtung nach einem der Ansprüche 1 bis 3, dadurch gekennzeichnet, dass das Profil (9, 9') eine zur Nut (3) des Rahmens (2) komplementäre Form aufweist.
     
    6. Wandungsvorrichtung nach dem vorhergehenden Anspruch, dadurch gekennzeichnet, dass das Profil (9) eine Längsrille (14) aufweist, die so angeordnet ist, dass sie eine Schulter (4) aufnehmen kann, die an einer der Seitenwände (5), (6) der Nut (3) des Rahmens (2) ausgebildet ist, in die es einrasten soll.
     
    7. Wandungsvorrichtung nach einem der vorhergehenden Ansprüche, dadurch gekennzeichnet, dass, wenn der Rahmen ein Rechteck bildet, die Mittel zum Demontieren und Wiedermontieren an mindestens einer Seite des Rechtecks angeordnet sind.
     
    8. Wandungsvorrichtung nach dem vorhergehenden Anspruch, dadurch gekennzeichnet, dass die Mittel zum Demontieren und Wiedermontieren vorzugsweise an zwei aufeinanderfolgenden Seiten des Rechtecks angeordnet sind.
     
    9. Wandungsvorrichtung nach einem der vorhergehenden Ansprüche, dadurch gekennzeichnet, dass sie Beleuchtungsmittel umfasst, die zwischen dem Gewebe (1) und der Wand (16) angeordnet sind.
     
    10. Verwendung einer leuchtenden Wandungsvorrichtung nach einem der vorhergehenden Ansprüche zur Herstellung von Leuchtkästen.
     


    Claims

    1. False wall device for covering a wall (16) of the wall or ceiling type, comprising:

    - a chassis (2) forming a frame whose shape matches that of the wall (16);

    - a stretched canvas (1) hung on the chassis (2) so as to cover the wall (16),

    characterised in that it comprises:

    - means for dismantling and reassembling at least one removable peripheral section of the canvas (1) in order to have access to the wall (16), said means for dismantling and reassembling consisting of a removable attachment device provided between at least one removable peripheral section of the canvas (1) and the chassis (2), said removable attachment device consisting of an attachment edge (8) fixed to said removable peripheral section of the canvas (1) and capable of being inserted inside a groove (3) provided for this purpose in the chassis (2);

    - means for adjusting the canvas (1) with respect to the frame located on the periphery of the canvas (1) except for said removable peripheral section, said adjustment means consisting of

    i) a profile (9, 9') capable of fitting removably into a groove (3) provided for this purpose in the chassis (2) and in excess material (1b) provided on the periphery of the canvas (1) apart from the said removable peripheral section, this excess material (1b) being devoid of attachment means and capable of being fixed in said profile (9) and then cut off.
    or

    i) a flexible clip (9') capable of fitting removably into a groove provided for this purpose in the chassis and in excess material provided on the periphery of the canvas (1) apart from the said removable peripheral section, this excess material being devoid of attachment means and capable of being fixed in said clip and then cut off.


     
    2. A false wall device according to claim 1, characterized in that said hanging edge (8) consists of a harpoon (8) welded to said removable peripheral section of the canvas (1), the canvas (1) being made of PVC.
     
    3. A false wall device according to claim 1, characterized in that said hanging edge (8) consists of a rod seamed to said removable peripheral section of the canvas (1), the canvas (1) being made of textile.
     
    4. A false wall device according to claims 1 to 3, characterised in that said profile (9, 9') comprises at least one deformable longitudinal lip (15, 15') capable of pinching the periphery of the canvas (1) so as to fix it to the chassis (2).
     
    5. A false wall device according to one of claims 1 to 3, characterized in that said profile (9, 9') has a shape complementary to that of the groove (3) of the chassis (2).
     
    6. A false wall device according to the preceding claim, characterized in that said profile (9) has a longitudinal groove (14) arranged to receive a shoulder (4) provided on one of the side walls (5), (6) of the groove (3) of the chassis (2) in which it is intended to be fitted.
     
    7. False wall device according to one of the preceding claims, characterized in that, when said frame forms a rectangle, said means to remove and reassemble are located on at least one side of the rectangle.
     
    8. False wall device according to the preceding claim, characterized in that the said means to remove and reassemble are preferably located on two consecutive sides of the rectangle.
     
    9. False wall device according to one of the preceding claims, characterized in that it comprises lighting means arranged between the canvas (1) and the wall (16).
     
    10. Use of a luminous false wall device according to any one of the previous claims for the production of light boxes.
     




    Dessins











    Références citées

    RÉFÉRENCES CITÉES DANS LA DESCRIPTION



    Cette liste de références citées par le demandeur vise uniquement à aider le lecteur et ne fait pas partie du document de brevet européen. Même si le plus grand soin a été accordé à sa conception, des erreurs ou des omissions ne peuvent être exclues et l'OEB décline toute responsabilité à cet égard.

    Documents brevets cités dans la description