(19)
(11)EP 3 647 507 A1

(12)DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

(43)Date de publication:
06.05.2020  Bulletin  2020/19

(21)Numéro de dépôt: 19206863.3

(22)Date de dépôt:  04.11.2019
(51)Int. Cl.: 
E04B 9/30  (2006.01)
(84)Etats contractants désignés:
AL AT BE BG CH CY CZ DE DK EE ES FI FR GB GR HR HU IE IS IT LI LT LU LV MC MK MT NL NO PL PT RO RS SE SI SK SM TR
Etats d'extension désignés:
BA ME
Etats de validation désignés:
KH MA MD TN

(30)Priorité: 02.11.2018 FR 1860142

(71)Demandeur: Normalu
68680 Kembs (FR)

(72)Inventeur:
  • SCHERRER, Jean-Marc
    68400 RIEDISHEIM (FR)

(74)Mandataire: IP Trust 
2, rue de Clichy
75009 Paris
75009 Paris (FR)

  


(54)NAPPE POUR LA RÉALISATION D'UNE STRUCTURE A TOILE TEXTILE TENDUE, PROCÉDÉ DE RÉALISATION D'UNE TELLE NAPPE ET FAUSSE PAROI COMPRENANT UNE TELLE NAPPE


(57) L'invention concerne une nappe pour la réalisation d'une structure à toile tendue, telle qu'un faux plafond, comprenant une toile textile souple et des moyens d'accroche à des profilés prévus à cet effet, lesdits moyens d'accroché étant soudés à la toile textile, le long du bord périphérique de cette dernière, par l'intermédiaire d'une matière dont la toile textile est pourvue.


Description

DOMAINE TECHNIQUE DE L'INVENTION



[0001] L'invention concerne une nappe destinée à constituer, à l'intérieur d'un local, une structure à toile tendue, un procédé de réalisation d'une telle nappe et une fausse paroi comprenant une telle nappe.

[0002] L'invention concerne plus particulièrement une nappe formée d'une toile textile souple.

[0003] La nappe est destinée notamment, mais non exclusivement, à la réalisation de faux-plafonds et faux-murs, lumineux ou non.

ETAT DE LA TECHNIQUE



[0004] Dans le cadre de réalisation de structures à toiles tendues en textile, il est répandu de fixer les toiles textiles sur les profilés associés par pincement ou coincement de la toile dans des profilés munis d'une chambre de réception de la toile, ladite toile étant coincée à l'aide de joncs ou bien dans des lisses munies de lèvres souples. Les demandes de brevet FR2912439 et FR3018296, au nom de la Demanderesse, illustrent la fixation de toiles textiles selon ces deux modes.

[0005] Ces modes de réalisation présentent cependant des inconvénients.

[0006] L'un des inconvénients concerne l'accroche de la toile textile qui n'est pas garantie dans le temps, en particulier avec des toiles de grandes dimensions. Le décrochage de la toile est principalement rencontré avec une fixation via un jonc.

[0007] Un autre inconvénient est la nécessité d'araser la toile une fois fixée tendue entre les profilés afin d'enlever le surplus de la matière. Or, une fois la toile arasée, il n'est plus possible de la remonter. Il est alors nécessaire de remplacer la toile initialement en place par une nouvelle toile avec les conséquences inhérentes en termes de coût, de gestion, de temps, mais aussi environnementales. L'arasage est en particulier imposé lorsque la toile textile est fixée au moyen de lisses pourvues de lèvres.

[0008] L'invention vise en remédier à ces problèmes de fixation et de maintien d'une toile textile sur des profilés en proposant une nappe pour la réalisation d'une structure à toile tendue, et le procédé de réalisation associé, offrant une accroche sur des profilés simple et fiable et pouvant être démontée et remontée aisément et rapidement.

OBJET DE L'INVENTION



[0009] A cet effet, et selon un premier aspect, l'invention propose une nappe pour la réalisation d'une structure à toile tendue, telle qu'un faux plafond, comprenant une toile textile souple et des moyens d'accroche à des profilés prévus à cet effet, lesdits moyens d'accroche étant soudés à la toile textile, le long du bord périphérique de cette dernière, par l'intermédiaire d'une matière dont la toile textile est pourvue.

[0010] La matière dont la toile textile est pourvue présente avantageusement une température de fusion inférieure ou égale à celle de la matière dans laquelle les moyens d'accroche sont réalisés de sorte à permettre la fusion de la toile textile avec les moyens d'accroche lors de l'opération de soudage sans détérioration desdits moyens d'accroche. De manière préférée, la matière dont la toile textile est pourvue est une matière plastique.

[0011] La matière dont la toile textile est pourvue peut être de la matière directement contenue dans la toile textile. Ainsi, et avantageusement, la toile textile contient des fibres thermoplastiques.

[0012] Elle peut être également une matière apposée sur la toile textile. Ainsi, et selon un mode de réalisation particulier, la face de la toile textile sur laquelle les moyens d'accroche sont soudés est revêtue, en tout ou partie, d'un film contenant un matériau permettant la fusion entre les moyens d'accroche et la toile textile. Selon les cas, il pourra être préféré que seul le bord périphérique de la toile textile soit pourvu d'un tel film de matériau. De manière préférée, le film comporte une matière plastique.

[0013] Selon une configuration avantageuse, il peut être prévu que la toile textile contienne de la matière adéquate pour permettre la fusion des moyens d'accroche sur la toile textile et que le bord périphérique de celle-ci au moins soit revêtu d'un film de fusion de manière à favoriser la fusion entre la toile textile et les moyens d'accroche lors de l'opération de soudage et à renforcer la tenue des moyens d'accroche.

[0014] Avantageusement, la toile textile est extensible.

[0015] Selon un mode de réalisation particulier, les moyens d'accroche forment un harpon, de préférence en matière plastique élastique. Plus particulièrement, les moyens d'accroche comportent une première partie sensiblement plane prolongée par une deuxième partie formant un bourrelet d'accroche aux profilés, la première partie étant soudée à la toile textile, le long du bord périphérique de cette dernière.

[0016] L'invention concerne également un procédé de réalisation d'une nappe telle que décrite précédemment. Le procédé en question est remarquable en ce qu'il comporte une étape de fixation des moyens d'accroche à la toile textile par soudage haute fréquence.

[0017] Avantageusement, le procédé comporte une étape préalable d'apport à la toile textile d'une matière permettant la fusion de la toile textile avec les moyens d'accroche afin de favoriser la fusion entre les moyens d'accroche et la toile textile.

[0018] Cet apport peut être réalisé directement au sein de la toile textile par l'ajout de matière à la toile textile. Avantageusement, la matière ajoutée comporte des fibres thermoplastiques.

[0019] Il peut être également réalisé en revêtant la toile textile, en tout ou partie, d'un film ou produit contenant un matériau assurant la fusion entre les moyens d'accroche et la toile textile tout ou partie de la toile. En particulier, le film ou produit, dit de fusion, sera apposé sur au moins le bord périphérique de la toile textile recevant les moyens d'accroche. La toile ainsi obtenue est une toile enduite en tout ou partie d'un produit contenant un composé permettant la soudure.

[0020] Afin d'offrir une fixation renforcée, il peut être prévu que l'apport soit réalisé de manière à ce que la toile textile contienne une matière plastique et qu'elle soit revêtue d'un film de fusion.

[0021] L'invention concerne également une fausse paroi, comme par exemple un faux plafond, comprenant une nappe telle que décrite précédemment et des profilés sur lesquels la toile textile est accrochée via les moyens d'accroche, la toile textile étant tendue entre lesdits profilés.

[0022] L'invention est décrite dans ce qui précède à titre d'exemple. Il est entendu que l'homme du métier est à même de réaliser différentes variantes de réalisation de l'invention sans pour autant sortir du cadre de l'invention.


Revendications

1. Nappe pour la réalisation d'une structure à toile tendue, telle qu'un faux plafond, comprenant une toile textile souple et des moyens d'accroche à des profilés prévus à cet effet, lesdits moyens d'accroche étant soudés à la toile textile, le long du bord périphérique de cette dernière, par l'intermédiaire d'une matière dont la toile textile est pourvue.
 
2. Nappe selon la revendication 1, caractérisée en ce que la matière dont la toile textile est pourvue présente une température de fusion inférieure ou égale à celle de la matière dans laquelle les moyens d'accroche sont réalisés de sorte à permettre la fusion de la toile textile avec les moyens d'accroche lors de l'opération de soudage sans détérioration de ces derniers.
 
3. Nappe selon l'une la revendication 1 ou la revendication 2, caractérisé en ce que la face de la toile textile sur laquelle les moyens d'accroche sont soudés est revêtue, en tout ou partie, d'un film contenant un matériau permettant la fusion entre les moyens d'accroche et la toile textile.
 
4. Nappe selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisée en ce que la toile textile contient des fibres plastiques.
 
5. Nappe selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisée en ce que la toile textile est extensible.
 
6. Procédé de réalisation d'une nappe selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce qu'il comporte une étape de fixation des moyens d'accroche à la toile textile par soudage haute fréquence.
 
7. Procédé de réalisation d'une nappe selon la revendication précédente, caractérisé en ce qu'il comporte une étape préalable d'apposition, sur au moins le bord périphérique de la toile textile recevant les moyens d'accroche, d'un film contenant un matériau assurant la fusion entre les moyens d'accroche et la toile textile.
 
8. Procédé de réalisation d'une nappe selon la revendication 6 ou la revendication 7, caractérisé en ce qu'il comporte une étape d'apport de matière à la toile textile d'une matière permettant la fusion de la toile textile avec les moyens d'accroche.
 
9. Fausse paroi comprenant une nappe selon l'une quelconque des revendications 1 à 5 et des profilés sur lesquels la toile textile est accrochée via les moyens d'accroche, la toile textile étant tendue entre lesdits profilés.
 












RÉFÉRENCES CITÉES DANS LA DESCRIPTION



Cette liste de références citées par le demandeur vise uniquement à aider le lecteur et ne fait pas partie du document de brevet européen. Même si le plus grand soin a été accordé à sa conception, des erreurs ou des omissions ne peuvent être exclues et l'OEB décline toute responsabilité à cet égard.

Documents brevets cités dans la description