(19)
(11)EP 3 667 431 A1

(12)DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

(43)Date de publication:
17.06.2020  Bulletin  2020/25

(21)Numéro de dépôt: 18212241.6

(22)Date de dépôt:  13.12.2018
(51)Int. Cl.: 
G04B 13/02(2006.01)
G04B 27/00(2006.01)
F16H 55/17(2006.01)
G04B 19/02(2006.01)
G04B 35/00(2006.01)
F16D 7/02(2006.01)
(84)Etats contractants désignés:
AL AT BE BG CH CY CZ DE DK EE ES FI FR GB GR HR HU IE IS IT LI LT LU LV MC MK MT NL NO PL PT RO RS SE SI SK SM TR
Etats d'extension désignés:
BA ME
Etats de validation désignés:
KH MA MD TN

(71)Demandeur: Montres Breguet S.A.
1344 L'Abbaye (CH)

(72)Inventeurs:
  • ROCHAT, Fabrice
    1337 Vallorbe (CH)
  • ZAUGG, Alain
    1347 Le Sentier (CH)

(74)Mandataire: ICB SA 
Faubourg de l'Hôpital, 3
2001 Neuchâtel
2001 Neuchâtel (CH)

  


(54)MOBILE D'AFFICHAGE D'HORLOGERIE AVEC MECANISME DE REGLAGE DE LA FRICTION


(57) Mobile d'affichage (1) d'horlogerie comportant au moins une lame élastique (4) rappelée vers un axe d'affichage (DA), pour sa coopération par friction avec un arbre (2) d'un mobile d'entraînement (3) d'un mouvement (100) ou mécanisme, autour dudit axe (DA), ce mobile (1) comporte un flasque (5) comportant, face à chaque lame élastique (4), une ouverture (6) pour l'insertion et le guidage d'un outil manuel ou robotisé, pour permettre l'écartement par cet outil de la lame élastique (4) par rapport à sa position de repos, et l'insertion du mobile (1) sur un arbre (2) quand la lame élastique (4) est suffisamment écartée pour assurer son passage, et pour assurer une friction de valeur constante de l'ensemble des lames élastiques (4) sur cet arbre (2) quand elles sont en coopération de friction avec cet arbre (2) et quand l'outil n'est plus en contact avec les lames élastiques (4).




Description

Domaine de l'invention



[0001] L'invention concerne un mobile d'affichage d'horlogerie comportant au moins une lame élastique tendant à être rappelée vers une position de repos proche d'un axe d'affichage, pour sa coopération en entraînement par friction avec un arbre que comporte un mobile d'entraînement d'un mouvement ou d'un mécanisme d'horlogerie, autour dudit axe d'affichage.

[0002] L'invention concerne encore un ensemble de réglage d'affichage comportant au moins un tel mobile d'affichage.

[0003] L'invention concerne encore un mécanisme d'horlogerie, comportant au moins un mobile d'entraînement comportant un arbre agencé pour coopérer avec un tel mobile d'affichage et/ou un tel ensemble de réglage d'affichage

[0004] L'invention concerne encore un mouvement d'horlogerie comportant au moins un tel mécanisme, et/ou au moins un tel mobile d'affichage, et/ou au moins un tel ensemble de réglage d'affichage.

[0005] L'invention concerne encore une pièce d'horlogerie, notamment une montre, comportant au moins un tel mouvement, et/ou au moins un tel mécanisme, et/ou au moins un tel mobile d'affichage, et/ou au moins un tel ensemble de réglage d'affichage.

[0006] L'invention concerne le domaine des mécanismes d'affichage d'horlogerie.

Arrière-plan de l'invention



[0007] Les systèmes de friction usuels en horlogerie, tels que lanternage et roue à friction, présentent plusieurs inconvénients bien connus :
  • couple de friction difficilement maîtrisable ;
  • faible stabilité du couple de friction dans le temps ;
  • montage et démontage peu aisés.

Résumé de l'invention



[0008] L'invention se propose de définir un mécanisme de réglage, avec système de friction, permettant le réglage de tout mobile d'affichage, et permettant notamment la mise à l'heure, dans les mouvements horlogers.

[0009] A cet effet, l'invention concerne un mobile d'affichage d'horlogerie avec mécanisme de réglage à friction selon la revendication 1.

[0010] L'invention concerne encore un ensemble de réglage d'affichage comportant au moins un tel mobile d'affichage.

[0011] L'invention concerne encore un mécanisme d'horlogerie, comportant au moins un mobile d'entraînement comportant un arbre agencé pour coopérer avec un tel mobile d'affichage et/ou un tel ensemble de réglage d'affichage

[0012] L'invention concerne encore un mouvement d'horlogerie comportant au moins un tel mécanisme, et/ou au moins un tel mobile d'affichage, et/ou au moins un tel ensemble de réglage d'affichage.

[0013] L'invention concerne encore une pièce d'horlogerie, notamment une montre, comportant au moins un tel mouvement, et/ou au moins un tel mécanisme, et/ou au moins un tel mobile d'affichage, et/ou au moins un tel ensemble de réglage d'affichage.

Description sommaire des dessins



[0014] D'autres caractéristiques et avantages de l'invention apparaîtront à la lecture de la description détaillée qui va suivre, en référence aux dessins annexés, où :
  • la figure 1 représente, de façon schématisée, et en perspective, un mobile d'affichage selon l'invention, comportant un flasque et une structure monobloc élastique faisant ressort, assemblés l'un à l'autre ;
  • la figure 2 représente, de façon schématisée, et en perspective éclatée, les composants du mobile d'affichage alignés avec l'arbre d'un mobile entraîneur ;
  • la figure 3 représente, de façon schématisée, et en vue en plan, la structure monobloc élastique faisant ressort ;
  • la figure 4 représente, de façon schématisée, et en vue en plan, le flasque ;
  • la figure 5 représente, de façon similaire à la figure 1, un outil agencé pour coopérer avec ce mobile d'affichage, pour l'écartement des lames élastiques qu'il comporte ;
  • la figure 6 représente, de façon similaire à la figure 1, la coopération de l'outil de la figure 5 avec le mobile d'affichage, en position d'écartement des lames ;
  • la figure 7 est une vue de côté des constituants de la figure 6, dans la même position de coopération ;
  • la figure 8, similaire à la figure 7, montre l'approche de l'ensemble ainsi formé vers l'arbre du mobile d'entraînement :
  • la figure 9 est une vue en coupe du mobile d'affichage enserrant l'arbre du mobile d'entraînement ;
  • la figure 10 est une variante de la figure 4 avec des reliefs supplémentaires pour l'écartement des lames, et des éléments d'indexage relatif avec la structure monobloc élastique faisant ressort, représentée à la figure 11 ;
  • la figure 12 représente, de façon similaire à la figure 1, une variante dont les lames ne sont pas en porte-à-faux, mais tendues entre leurs deux extrémités au voisinage de la périphérie du flasque ;
  • la figure 13 est un schéma-blocs représentant une montre comportant un mouvement avec un mécanisme comportant un mobile entraîneur, et un ensemble de réglage d'affichage comportant un mobile d'affichage selon l'invention.

Description détaillée des modes de réalisation préférés



[0015] L'invention concerne les systèmes de friction permettant les réglages, et tout particulièrement et non limitativement la mise à l'heure, dans les mouvements horlogers.

[0016] L'invention concerne plus particulièrement un mobile d'affichage 1 d'horlogerie, comportant au moins une lame élastique 4 tendant à être rappelée vers une position de repos proche d'un axe d'affichage DA, pour sa coopération en entraînement par friction avec un arbre 2 que comporte un mobile d'entraînement 3 d'un mouvement 100 ou d'un mécanisme d'horlogerie, autour de cet axe d'affichage DA.

[0017] Selon l'invention, le mobile d'affichage 1 comporte un flasque 5 comportant, face à chaque lame élastique 4, une ouverture 6 agencée pour l'insertion et le guidage d'un outil manoeuvré par un opérateur (tel que brucelles ou similaire) ou par un manipulateur robotisé, pour permettre l'écartement par cet outil de la lame élastique 4 par rapport à sa position de repos, et l'insertion du mobile d'affichage 1 sur un arbre 2 quand la lame élastique 4 est suffisamment écartée pour assurer son passage, et pour assurer une friction de valeur constante de l'ensemble des lames élastiques 4 sur l'arbre 2, quand les lames élastiques 4 sont en coopération de friction avec l'arbre 2 et quand l'outil n'est plus en contact avec les lames élastiques 4.

[0018] Plus particulièrement, le mobile d'affichage 1 comporte une pluralité de lames élastiques 4, qui sont agencées de façon à ce que la résultante, au niveau de l'axe d'affichage DA, des efforts radiaux qu'elles exercent sur un arbre 2 soit nulle.

[0019] Plus particulièrement, tel que visible sur la variante non limitative des figures, le mobile d'affichage 1 comporte deux lames élastiques 4, qui sont agencées symétriquement par rapport à l'axe d'affichage DA, et les ouvertures 6 sont des rainures oblongues symétriques par rapport à l'axe d'affichage DA. Plus particulièrement, ces ouvertures 6 sont des rainures oblongues 61, 62, rectilignes passant par 'axe d'affichage DA.

[0020] Plus particulièrement, toutes les lames élastiques 4 que comporte le mobile d'affichage 1 appartiennent à une structure monobloc élastique 7 commune, qui est agencée pour être montée pivotante sur le flasque 5, ou pour être assemblée en position fixe avec le flasque 5, ou pour constituer le flasque 5.

[0021] Plus particulièrement, la structure monobloc élastique 7 est agencée pour être montée pivotante sur le flasque 5, pour autoriser une plus grande extension radiale des lames élastiques 4 par rapport à l'axe d'affichage DA, et comporte des éléments d'indexage 8. Ces derniers sont agencés pour coopérer avec des éléments d'indexage complémentaire 9 que comporte le flasque 5, pour leur solidarisation en rotation quand les lames élastiques 4 sont en coopération de friction avec l'arbre 2 et quand l'outil 200 n'est plus en contact avec les lames élastiques 4.

[0022] Plus particulièrement, tel que visible sur la figure 10, le flasque 5 comporte, face à chaque lame élastique 4, un relief 11 qui est agencé pour prendre appui sur la lame élastique 4 entre d'une part son encastrement 12 ou sa fixation à la structure monobloc élastique 7, et d'autre part une zone de friction 13 que comporte la lame élastique 4 au voisinage de l'axe d'affichage DA, pour modifier l'effort d'appui exercé par les lames élastiques 4 en fonction de la position angulaire relative entre le flasque 5 et la structure monobloc élastique 7.

[0023] Plus particulièrement, tel que visible sur les figures, la structure monobloc élastique 7 commune est amovible et agencée pour être assemblée en position fixe avec le flasque 5. Cette position fixe peut être indexée, par la coopération d'éléments d'indexage 81 et d'éléments d'indexage complémentaire 91 au moyen d'une goupille ou similaire, dans une orientation angulaire relative particulière.

[0024] Dans une variante particulière non illustrée, la structure monobloc élastique 7 commune constitue le flasque 5.

[0025] Plus particulièrement, chaque lame élastique 4 comporte au moins une fixation 41 au flasque 5 ou à une structure monobloc élastique 7 commune rapportée sur le flasque 5, laquelle fixation 41 est éloignée de l'axe d'affichage DA, de façon à autoriser un débattement maximal de la lame élastique 4 dans une course radiale par rapport à l'axe d'affichage DA et au voisinage de l'axe d'affichage DA.

[0026] Dans la variante non limitative illustrée par les figures 1 à 11, chaque lame élastique 4 est en porte-à-faux par rapport à sa fixation 41, et comporte, à son extrémité distale, ou au voisinage de son extrémité distale, une zone de friction 13 qui est agencée pour coopérer en appui de friction avec un arbre 2.

[0027] Plus particulièrement, les ouvertures 6 comportent au moins un premier guidage traversant 61, qui est agencé pour autoriser l'insertion d'une première extrémité d'un outil, et au moins un deuxième guidage traversant 62, qui est agencé pour autoriser l'insertion d'une deuxième extrémité d'un outil. Et, dans au moins une position angulaire relative entre le flasque 5 et la au moins une lame élastique 4, et dans une position de repos de la au moins une lame élastique 4, la au moins une lame élastique 4 est en superposition au moins partielle avec le premier guidage traversant 61 et/ou le deuxième guidage traversant 62, de façon à être écartée de l'axe d'affichage DA lors de l'insertion de la première extrémité et de la deuxième extrémité d'un outil et/ou lors d'une rotation relative entre le flasque 5 et chaque lame élastique 4 sous l'effet d'une rotation imprimée par un utilisateur à un outil après son insertion.

[0028] La figure 12 illustre une autre variante qui comporte deux lames élastiques 4, chacune maintenue à ses deux extrémités 42 et 43 et en tension dans leur position de service. Plus particulièrement ces deux lames 4 sont symétriques par rapport à l'axe d'affichage DA. De façon particulière, ces deux lames sont parallèles l'une à l'autre sur un premier tronçon proche des encastrements, et convergent ensuite sensiblement vers l'axe d'affichage DA dans leur partie centrale.

[0029] L'invention concerne encore un ensemble de réglage d'affichage 200 comportant au moins un tel mobile d'affichage 1. Plus particulièrement, cet ensemble de réglage 200 comporte au moins un outil 201 à usage manuel ou pour un manipulateur robotisé, comportant des extrémités 202 agencées pour coopérer de façon complémentaire avec les ouvertures 6 que comporte le au moins un mobile d'affichage 1, lequel comporte une ouverture 6 distante de celle faisant face à une lame élastique 4 unique quand le au moins un mobile d'affichage 1 ne comporte qu'une seule lame élastique 4.

[0030] L'invention concerne encore un mécanisme 300 d'horlogerie, comportant au moins un mobile d'entraînement 3 comportant un arbre 2 agencé pour coopérer avec un tel mobile d'affichage 1, et/ou un tel ensemble de réglage d'affichage 200. Plus particulièrement, au moins un arbre 2 comporte une gorge ou des portées constituant des moyens de limitation axiale de l'ébat du mobile d'affichage 1 selon la direction de l'axe d'affichage DA.

[0031] L'invention concerne encore un mouvement 100 d'horlogerie, comportant au moins un tel mécanisme 300, et/ou au moins un tel mobile d'affichage 1, et/ou au moins un tel ensemble de réglage d'affichage 200.

[0032] L'invention concerne encore une pièce d'horlogerie 500, notamment une montre, comportant au moins un tel mouvement 100, et/ou au moins un tel mécanisme 300, et/ou au moins un tel mobile d'affichage 1, et/ou au moins un tel ensemble de réglage d'affichage 200.

[0033] En résumé, le mécanisme est conçu pour tout mobile d'affichage, et trouve une application particulière pour une friction de roue des heures, l'invention constitue une chaussée améliorée.

[0034] La structure monobloc élastique 7 faisant ressort est notamment montée solidaire avec le flasque 5, et sous ce dernier.

[0035] L'ensemble constitué par la structure monobloc élastique 7 et le flasque 5 est monté sur l'arbre 2 du mobile d'entraînement 3 à l'aide d'un outil manuel tel que brucelles, ou par un outil automatisé 200. Les extrémités de l'outil, ou des goupilles 202 qu'il comporte, se positionnent dans les ouvertures 6 du flasque 5, ce qui génère l'écartement des bras de la structure monobloc élastique 7 faisant ressort, constitués par des lames élastiques 4. L'ensemble constitué par la structure monobloc élastique 7 et le flasque 5 est posé sur l'arbre 2, et l'outil est retiré. Ainsi, les bras du ressort sont armés et génèrent un couple de friction sur l'arbre 2. Pour le démontage, l'outil est utilisé de la même manière.

[0036] Le couple de friction est facilement ajustable, en augmentant ou diminuant l'armage des bras du ressort, ou leurs dimensions (largeur/épaisseur).

[0037] La réalisation d'une portée sur l'arbre 2 est avantageuse pour permettre une limitation axiale de l'ensemble constitué par la structure monobloc élastique 7 et le flasque 5.

[0038] L'invention apport différents avantages :
  • un assemblage sans forcer, et sans déformation plastique ;
  • un dimensionnement par calcul et une simulation facilités.
  • un couple de friction facilement maîtrisable.
  • une bonne stabilité dans le temps



Revendications

1. Mobile d'affichage (1) d'horlogerie comportant au moins une lame élastique (4) tendant à être rappelée vers une position de repos proche d'un axe d'affichage (DA), pour sa coopération en entraînement par friction avec un arbre (2) que comporte un mobile d'entraînement (3) d'un mouvement (100) ou d'un mécanisme d'horlogerie, autour dudit axe d'affichage (DA), caractérisé en ce que ledit mobile d'affichage (1) comporte un flasque (5) comportant, face à chaque dite lame élastique (4), une ouverture (6) agencée pour l'insertion et le guidage d'un outil manoeuvré par un opérateur ou par un manipulateur robotisé, pour permettre l'écartement par ledit outil de ladite lame élastique (4) par rapport à sa position de repos et l'insertion dudit mobile d'affichage (1) sur un dit arbre (2) quand ladite lame élastique (4) est suffisamment écartée pour assurer son passage, et pour assurer une friction de valeur constante de l'ensemble desdites lames élastiques (4) sur ledit arbre (2) quand lesdites lames élastiques (4) sont en coopération de friction avec ledit arbre (2) et quand ledit outil n'est plus en contact avec lesdites lames élastiques (4).
 
2. Mobile d'affichage (1) selon la revendication 1, caractérisé en ce que ledit mobile d'affichage (1) comporte une pluralité de dites lames élastiques (4) agencées de façon à ce que la résultante, au niveau dudit axe d'affichage (DA), des efforts radiaux qu'elles exercent sur un dit arbre (2) soit nulle.
 
3. Mobile d'affichage (1) selon la revendication 2, caractérisé en ce que ledit mobile d'affichage (1) comporte deux dites lames élastiques (4) agencées symétriquement par rapport audit axe d'affichage (DA), et en ce que lesdites ouvertures (6) sont des rainures oblongues symétriques par rapport audit axe d'affichage (DA).
 
4. Mobile d'affichage (1) selon la revendication 3, caractérisé en ce que lesdites ouvertures (6) sont des rainures oblongues (61 ; 62) rectilignes passant par ledit axe d'affichage (DA).
 
5. Mobile d'affichage (1) selon l'une des revendications 1 à 4, caractérisé en ce que toutes lesdites lames élastiques (4) que comporte ledit mobile d'affichage (1) appartiennent à une structure monobloc élastique (7) commune qui est agencée pour être montée pivotante sur ledit flasque (5), ou pour être assemblée en position fixe avec ledit flasque (5), ou pour constituer ledit flasque (5).
 
6. Mobile d'affichage (1) selon la revendication 5, caractérisé en ce que ladite structure monobloc élastique (7) est agencée pour être montée pivotante sur ledit flasque (5), pour autoriser une plus grande extension radiale desdites lames élastiques (4) par rapport audit axe d'affichage (DA), et comporte des éléments d'indexage (8) agencés pour coopérer avec des éléments d'indexage complémentaire (9) que comporte ledit flasque (5), pour leur solidarisation en rotation quand lesdites lames élastiques (4) sont en coopération de friction avec ledit arbre (2) et quand ledit outil n'est plus en contact avec lesdites lames élastiques (4).
 
7. Mobile d'affichage (1) selon la revendication 6, caractérisé en ce que ledit flasque (5) comporte, face à chaque dite lame élastique (4), un relief (11) agencé pour prendre appui sur ladite lame élastique (4) entre d'une part son encastrement (12) ou sa fixation à ladite structure monobloc élastique (7), et d'autre part une zone de friction (13) que comporte ladite lame élastique (4) au voisinage dudit axe d'affichage (DA), pour modifier l'effort d'appui exercé par lesdites lames élastiques (4) en fonction de la position angulaire relative entre ledit flasque (5) et ladite structure monobloc élastique (7).
 
8. Mobile d'affichage (1) selon la revendication 5, caractérisé en ce que ladite structure monobloc élastique (7) commune est amovible et agencée pour être assemblée en position fixe avec ledit flasque (5).
 
9. Mobile d'affichage (1) selon la revendication 5, caractérisé en ce que ladite structure monobloc élastique (7) commune constitue ledit flasque (5).
 
10. Mobile d'affichage (1) selon l'une des revendications 1 à 9, caractérisé en ce que chaque dite lame élastique (4) comporte au moins une fixation (41) audit flasque (5) ou à une structure monobloc élastique (7) commune rapportée sur ledit flasque (5), laquelle fixation (41) est éloignée dudit axe d'affichage (DA) de façon à autoriser un débattement maximal de ladite lame élastique (4) dans une course radiale par rapport audit axe d'affichage (DA) et au voisinage dudit axe d'affichage (DA).
 
11. Mobile d'affichage (1) selon la revendication 10, caractérisé en ce que chaque dite lame élastique (4) est en porte-à-faux par rapport à sa dite fixation (41), et comporte, à son extrémité distale, ou au voisinage de son extrémité distale, une zone de friction (13) agencée pour coopérer en appui de friction avec un dit arbre (2).
 
12. Mobile d'affichage (1) selon l'une des revendications 1 à 11, caractérisé en ce que lesdites ouvertures (6) comportent au moins un premier guidage traversant (61) agencé pour autoriser l'insertion d'une première extrémité d'un outil, et au moins un deuxième guidage traversant (62) agencé pour autoriser l'insertion d'une deuxième extrémité d'un outil, et en ce que, dans au moins une position angulaire relative entre ledit flasque (5) et ladite au moins une lame élastique (4), et dans une position de repos de ladite au moins une lame élastique (4), ladite au moins une lame élastique (4) est en superposition au moins partielle avec ledit premier guidage traversant (61) et/ou ledit deuxième guidage traversant (62), de façon à être écartée dudit axe d'affichage (DA) lors de l'insertion de ladite première extrémité et de ladite deuxième extrémité d'un outil et/ou lors d'une rotation relative entre ledit flasque (5) et chaque dite lame élastique (4) sous l'effet d'une rotation imprimée par un utilisateur à un dit outil après son insertion.
 
13. Ensemble de réglage d'affichage (200) comportant au moins un mobile d'affichage (1) selon l'une des revendications 1 à 12, caractérisé en ce que ledit ensemble de réglage (200) comporte au moins un outil (201) à usage manuel ou pour un manipulateur robotisé, ledit outil comportant des extrémités (202) agencées pour coopérer de façon complémentaire avec lesdits ouvertures (6) que comporte ledit au moins un mobile d'affichage (1), lequel comporte une ouverture (6) distante de celle faisant face à une dite lame élastique (4) unique quand ledit au moins un mobile d'affichage (1) ne comporte qu'une seule dite lame élastique (4).
 
14. Mécanisme (300) d'horlogerie, comportant au moins un mobile d'entraînement (3) comportant un arbre (2) agencé pour coopérer avec un mobile d'affichage (1) selon l'une des revendications 1 à 12 et/ou un ensemble de réglage d'affichage (200) selon la revendication 13.
 
15. Mécanisme (300) selon la revendication 14, caractérisé en ce qu'au moins un dit arbre (2) comporte une gorge ou des portées constituant des moyens de limitation axiale de l'ébat dudit mobile d'affichage (1) selon la direction dudit axe d'affichage (DA).
 
16. Mouvement (100) d'horlogerie, comportant au moins un mécanisme (300) selon la revendication 14 ou 15, et/ou au moins un mobile d'affichage (1) selon l'une des revendications 1 à 12, et/ou au moins un ensemble de réglage d'affichage (200) selon la revendication 13.
 
17. Pièce d'horlogerie (500) comportant au moins un mouvement (100) selon la revendication 16, et/ou au moins un mécanisme (300) selon la revendication 14 ou 15, et/ou au moins un mobile d'affichage (1) selon l'une des revendications 1 à 12, et/ou au moins un ensemble de réglage d'affichage (200) selon la revendication 13.
 
18. Pièce d'horlogerie (500) selon la revendication 17, caractérisée en ce qu'elle est une montre.
 




Dessins
















Rapport de recherche









Rapport de recherche