(19)
(11)EP 3 708 452 A1

(12)DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

(43)Date de publication:
16.09.2020  Bulletin  2020/38

(21)Numéro de dépôt: 20162637.1

(22)Date de dépôt:  12.03.2020
(51)Int. Cl.: 
B61D 17/10(2006.01)
(84)Etats contractants désignés:
AL AT BE BG CH CY CZ DE DK EE ES FI FR GB GR HR HU IE IS IT LI LT LU LV MC MK MT NL NO PL PT RO RS SE SI SK SM TR
Etats d'extension désignés:
BA ME
Etats de validation désignés:
KH MA MD TN

(30)Priorité: 12.03.2019 FR 1902509

(71)Demandeur: ALSTOM Transport Technologies
93400 Saint-Ouen (FR)

(72)Inventeurs:
  • LARGENTON, Loïc
    17440 Aytre (FR)
  • GERGAUD, Didier, Félix, Eugène
    17290 Aigrefeuille d'Aunis (FR)
  • YAKUBOVICH-HUGON, Tatiana
    17000 La Rochelle (FR)

(74)Mandataire: Lavoix 
2, place d'Estienne d'Orves
75441 Paris Cedex 09
75441 Paris Cedex 09 (FR)

  


(54)HABILLAGE INTÉRIEUR DE VOITURE DE VÉHICULE, NOTAMMENT DE VÉHICULE FERROVIAIRE


(57) L'habillage intérieur (20) est destiné à recouvrir au moins partiellement un châssis (10) de cette voiture de véhicule, notamment de véhicule ferroviaire, le châssis (10) comportant une première partie structurelle (14) formant un plancher et une seconde partie structurelle (16) destinée à supporter au moins un siège. L'habillage (20) comporte une coque (22) moulée d'un seul tenant, la coque (22) comportant une première partie (24) d'habillage de plancher et une seconde partie (26) d'habillage de sièges.




Description


[0001] La présente invention concerne un habillage intérieur de voiture de véhicule, notamment de véhicule ferroviaire.

[0002] On connait déjà, dans l'état de la technique, un habillage en plusieurs parties rapportées sur un châssis de voiture de véhicule ferroviaire. Plus particulièrement, l'habillage comporte notamment une partie de plancher, une partie d'habillage de parois latérales, une partie d'habillage de sièges, toutes distinctes les unes des autres.

[0003] La présente invention a notamment pour but de simplifier le montage d'un tel habillage.

[0004] A cet effet, l'invention a notamment pour objet un habillage d'intérieur de voiture de véhicule, notamment de véhicule ferroviaire, destiné à recouvrir au moins partiellement un châssis de ladite voiture de véhicule, le châssis comportant une première partie structurelle formant un plancher et une seconde partie structurelle destinée à supporter au moins un siège, caractérisé en ce que l'habillage comporte une coque moulée d'un seul tenant, la coque comportant une première partie d'habillage de plancher et une seconde partie d'habillage de sièges.

[0005] L'invention propose un habillage formé d'une coque d'un seul tenant, réalisant l'habillage du plancher, des sièges et des parois latérale. Cet habillage permet donc de réduire le nombre de pièces, et donc de simplifier les opérations de montage, et de réduire les délais de fabrication. En outre, la coque d'un seul tenant permet de s'affranchir d'interfaces entre les parties d'habillage, et donc de s'affranchir des problèmes associés à de telles interfaces, notamment de problèmes de défauts de fabrication et de défauts d'étanchéité.

[0006] Un habillage selon l'invention peut comporter en outre l'une ou plusieurs des caractéristiques suivantes, prises seules ou selon toutes combinaisons techniquement envisageables.
  • La coque comporte une troisième partie d'habillage de parois latérales.
  • La coque est réalisée en un matériau composite.
  • La coque est dimensionnée pour recouvrir l'intégralité du châssis de la voiture de véhicule, notamment de véhicule ferroviaire.
  • L'habillage intérieur comporte au moins un élément fonctionnel porté par la coque.
  • Chaque élément fonctionnel est choisi parmi : une couche d'isolant thermique destinée à recouvrir la première partie structurelle du châssis, et/ou la seconde partie structurelle du châssis, et/ou une troisième partie structurelle du châssis ; une couche d'isolant phonique destinée à recouvrir la première partie structurelle et/ou la seconde partie structurelle du châssis, et/ou la troisième partie structurelle du châssis ; un renfort de plancher, destiné à recouvrir la première partie structurelle du châssis ; des renforts de siège, destinés à recouvrir la seconde partie structurelle du châssis.
  • La coque comporte des sièges des passagers et/ou présente des zones de réception de sièges et/ou de banquettes.


[0007] L'invention concerne également une voiture de véhicule, notamment de véhicule ferroviaire, comprenant un châssis, caractérisée en ce qu'elle comporte un habillage intérieur tel que défini précédemment, recouvrant le châssis.

[0008] De préférence, le véhicule ferroviaire est un véhicule de transport urbain et/ou périurbain, notamment un tramway ou un métro.

[0009] L'invention concerne enfin un procédé d'aménagement intérieur d'une voiture de véhicule, notamment de véhicule ferroviaire, la voiture de véhicule comprenant un châssis, le procédé comprenant les étapes suivantes :
  • fourniture d'un habillage intérieur tel que défini précédemment ;
  • assemblage de l'habillage intérieur sur le châssis.


[0010] D'autres aspects et avantages de l'invention seront mis en lumière à la lecture de la description qui va suivre, donnée uniquement à titre d'exemple non limitatif et faite en se référant aux figures annexées, parmi lesquelles :
  • [Fig 1] La figure 1 est une vue en perspective d'un châssis de voiture de véhicule ferroviaire ;
  • [Fig 2] La figure 2 est une vue en perspective d'un habillage intérieur selon un exemple de mode de réalisation de l'invention ; et
  • [Fig 3] La figure 3 est une vue en perspective de l'habillage intérieur de la figure 2, recouvrant le châssis de la figure 1.


[0011] On a représenté, sur la figure 1, un châssis 10 d'une voiture de véhicule ferroviaire. En variante, le véhicule est un bus.

[0012] Le véhicule ferroviaire est de préférence un véhicule ferroviaire urbain et/ou périurbain, tel qu'un tramway ou un métro. Un tel véhicule ferroviaire urbain et/ou périurbain est dit de type « léger », au contraire d'un véhicule ferroviaire grandes-lignes ou de type Train à Grande Vitesse, dont la structure générale est différente de celle d'un véhicule ferroviaire urbain.

[0013] Le châssis 10 définit, en partie inférieure, au moins un logement 12 pour un bogie.

[0014] Par ailleurs, le châssis 10 définit, en partie supérieure, un espace intérieur de la voiture.

[0015] Le châssis 10 comporte une première partie structurelle 14 destinée à former un plancher, au moins une seconde partie structurelle 16 destinées à supporter un siège, et des troisièmes parties structurelles latérales 18 destinées à porter des parois latérales.

[0016] Un tel châssis 10 est classique, et ne sera donc pas décrit plus en détail.

[0017] Le châssis 10 doit être recouvert d'un habillage intérieur 20 pour que l'espace intérieur puisse accueillir des passagers.

[0018] On a représenté, sur la figure 2, un habillage intérieur 20 selon un exemple de mode de réalisation de l'invention.

[0019] L'habillage intérieur 20 est formé par une coque 22 moulée d'un seul tenant.

[0020] On notera que la coque 22 peut être réalisée par tout procédé de moulage envisageable.

[0021] La coque 22 est d'un seul tenant, si bien qu'elle peut être rapportée sur le châssis 10 en une seule opération de montage.

[0022] La coque 22 comporte une première partie d'habillage 24 de plancher, destinée à recouvrir la première partie structurelle 14 du châssis 10.

[0023] La coque 22 comporte par ailleurs une seconde partie d'habillage 26 de sièges, destinée à recouvrir la seconde partie structurelle 16 du châssis 10.

[0024] La coque 22 comporte par ailleurs une troisième partie d'habillage 28 de parois latérale, destinée à recouvrir la troisième partie structurelle 18 du châssis 10.

[0025] Dans l'exemple décrit, représenté sur la figure 2, la seconde partie d'habillage 26 forme quatre blocs de sièges, chaque bloc comprenant deux sièges dos-à-dos. Ainsi, chaque siège comporte une assise, et chaque bloc comporte un dossier commun aux deux sièges de ce bloc.

[0026] On notera que la coque 22 est conformée pour donner aux sièges leurs formes générales. En variante, ou de manière complémentaire, il sera aussi possible d'ajouter des sièges, des banquettes sur le module 20 sans avoir la nécessité d'être formé par le module.

[0027] La coque 22 étant réalisée d'un seul tenant, les première 24 et seconde 26 parties d'habillage sont venues de matière, et en d'autres termes se prolongent l'une l'autre sans discontinuité.

[0028] Avantageusement, la coque 22 comporte également une troisième partie d'habillage 28 de parois latérales, destinée à recouvrir la troisième partie structurelle 18 du châssis 10. La coque 22 étant réalisée d'un seul tenant, la troisième partie d'habillage 28 est également venue de matière avec les première 24 et seconde 26 parties d'habillage.

[0029] Conformément à un mode de réalisation préféré, la coque 22 est réalisée en un matériau composite, comportant une partie fibres (ou ossature) assurant la tenue mécanique, et un liant, par exemple une résine. Par exemple, de manière non exhaustive, les fibres peuvent comporter des fibres de verre, de carbone, de Kevlar, de chanvre, et/ou d'autres fibres naturelles. Par exemple, de manière non exhaustive, la résine peut comporter un Polyester, de l'Epoxy, du vinylester, des résines naturelles, etc.

[0030] Comme cela est représenté sur la figure 3, la coque 22 est dimensionnée pour recouvrir l'intégralité du châssis 10 de la voiture de véhicule ferroviaire.

[0031] Avantageusement, l'habillage 20 comporte des éléments fonctionnels, notamment des éléments d'isolation thermique et/ou phonique, et/ou des éléments de renfort. De tels éléments fonctionnels sont de préférence préalablement assemblés avec la coque 22, pour que l'ensemble de l'habillage puisse être monté en une seule opération de montage.

[0032] Les éléments fonctionnels comportent plus particulièrement au moins un élément parmi les suivants :
  • une couche d'isolant thermique destinée à recouvrir la première partie structurelle du châssis, et/ou la seconde partie structurelle du châssis,
  • une couche d'isolant phonique destinée à recouvrir la première partie structurelle et/ou la seconde partie structurelle du châssis,
  • un renfort de plancher, destiné à recouvrir la première partie structurelle du châssis,
  • des renforts de siège, destinés à recouvrir la seconde partie structurelle du châssis.


[0033] Les éléments fonctionnels peuvent être rapportés sur la coque 22, intégrés à la coque 22, ou en variante formés par la coque 22.

[0034] Par exemple, le renfort de plancher peut être formé par un élément de renfort rapporté sous la coque 22, ou en variante peut être formé par la coque 22 qui présente alors une forte épaisseur dans la première partie d'habillage.

[0035] De même, les renforts de siège peuvent être formés par des éléments de renfort rapportés sous la coque 22, ou en variante peut être formé par la coque 22 qui présente alors une forte épaisseur dans la seconde partie d'habillage.

[0036] On notera que la coque 22 peut en outre porter tout équipement envisageable pouvant être lié à un habillage intérieur.

[0037] Il apparait clairement que l'invention permet un montage simplifié de l'habillage 20 sur le châssis 10. Ceci permet également un temps de montage réduit, et un nombre de références de pièces réduit.

[0038] En outre, la coque 22 étant réalisée par moulage, celle-ci peut aisément présenter n'importe quelle forme envisageable.


Revendications

1. Habillage intérieur (20) de voiture de véhicule, notamment de véhicule ferroviaire, destiné à recouvrir au moins partiellement un châssis (10) de ladite voiture de véhicule, le châssis (10) comportant une première partie structurelle (14) formant un plancher et une seconde partie structurelle (16) destinée à supporter au moins un siège, caractérisé en ce que l'habillage (20) comporte une coque (22) moulée d'un seul tenant, la coque (22) comportant une première partie (24) d'habillage de plancher et une seconde partie (26) d'habillage de sièges.
 
2. Habillage intérieur (20) selon la revendication 1, dans lequel la coque (22) comporte une troisième partie (28) d'habillage de parois latérales.
 
3. Habillage intérieur (20) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel la coque (22) est réalisée en un matériau composite.
 
4. Habillage intérieur (20) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel la coque (22) est dimensionnée pour recouvrir l'intégralité du châssis (10) de la voiture de véhicule, notamment de véhicule ferroviaire.
 
5. Habillage intérieur (20) selon l'une quelconque des revendications précédentes, comportant au moins un élément fonctionnel porté par la coque.
 
6. Habillage intérieur (20) selon la revendication 5, dans lequel chaque élément fonctionnel est choisi parmi :

- une couche d'isolant thermique destinée à recouvrir la première partie structurelle (14) du châssis, et/ou la seconde partie structurelle (16) du châssis, et/ou une troisième partie structurelle (18) du châssis ;

- une couche d'isolant phonique destinée à recouvrir la première partie structurelle (14) et/ou la seconde partie structurelle (16) du châssis, et/ou la troisième partie structurelle (18) du châssis ;

- un renfort de plancher, destiné à recouvrir la première partie structurelle (14) du châssis ; et

- des renforts de siège, destinés à recouvrir la seconde partie structurelle (16) du châssis.


 
7. Habillage intérieur (20) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel la coque (22) comporte des sièges des passagers et/ou présente des zones de réception de sièges et/ou de banquettes.
 
8. Voiture de véhicule, notamment de véhicule ferroviaire, comprenant un châssis (10), caractérisée en ce qu'elle comporte un habillage intérieur (20) selon l'une quelconque des revendications précédentes, recouvrant le châssis (10).
 
9. Voiture de véhicule ferroviaire selon la revendication 8, dans laquelle le véhicule ferroviaire est un véhicule de transport urbain et/ou périurbain, notamment un tramway ou un métro.
 
10. Procédé d'aménagement intérieur d'une voiture de véhicule, notamment de véhicule ferroviaire, la voiture de véhicule comprenant un châssis (10), le procédé comprenant les étapes suivantes :

- fourniture d'un habillage intérieur (20) selon l'une quelconque des revendications 1 à 7 ;

- assemblage de l'habillage intérieur (20) sur le châssis (10).


 




Dessins













Rapport de recherche









Rapport de recherche