(19)
(11)EP 3 747 797 A1

(12)DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

(43)Date de publication:
09.12.2020  Bulletin  2020/50

(21)Numéro de dépôt: 20178278.6

(22)Date de dépôt:  04.06.2020
(51)Int. Cl.: 
B65D 77/20(2006.01)
(84)Etats contractants désignés:
AL AT BE BG CH CY CZ DE DK EE ES FI FR GB GR HR HU IE IS IT LI LT LU LV MC MK MT NL NO PL PT RO RS SE SI SK SM TR
Etats d'extension désignés:
BA ME
Etats de validation désignés:
KH MA MD TN

(30)Priorité: 06.06.2019 FR 1906019

(71)Demandeur: Groupe Guillin
25290 Ornans (FR)

(72)Inventeur:
  • GUILLIN, François
    25920 MOUTHIER HAUTE-PIERRE (FR)

(74)Mandataire: Littolff, Denis 
Cabinet Bleger-Rhein-Poupon 4A, rue de l'Industrie
67450 Mundolsheim
67450 Mundolsheim (FR)

  


(54)DISPOSITIF DE FERMETURE D'UN POT DESTINÉ À CONTENIR AU MOINS UN PRODUIT, DISPOSITIF DE CONDITIONNEMENT COMPORTANT UN TEL DISPOSITIF DE FERMETURE ET PROCÉDÉS DE FABRICATION D'UN TEL DISPOSITIF DE FERMETURE ET D'UN TEL DISPOSITIF DE CONDITIONNEMENT


(57) L'invention concerne un dispositif de fermeture (3) d'un pot (2) destiné à contenir au moins un produit, notamment au moins un produit alimentaire. Ce dispositif de fermeture (3) comporte, d'une part, au moins un opercule (30) configuré pour fermer le pot (2), d'autre part, au moins une anse (31) configurée pour la préhension et la manipulation du dispositif de fermeture (3) et, d'autre part encore, des moyens de solidarisation (32) pour solidariser ladite au moins une anse (31) et l'opercule (30).
L'invention concerne, encore, un procédé de fabrication d'un tel dispositif de fermeture (3), un dispositif de conditionnement (1) comportant un tel dispositif de fermeture (3), un procédé de fabrication d'un tel dispositif de conditionnement (1) et un procédé de conditionnement.




Description


[0001] La présente invention concerne un dispositif de fermeture d'un pot destiné à contenir au moins un produit, notamment au moins un produit alimentaire. Cette invention concerne, également, un dispositif de conditionnement d'au moins un produit, un tel dispositif de conditionnement comportant un tel dispositif de fermeture. L'invention concerne, encore, un procédé de fabrication d'un tel dispositif de fermeture, un procédé de fabrication d'un tel dispositif de conditionnement ainsi qu'un procédé de conditionnement d'au moins un produit, ce procédé de conditionnement mettant en œuvre un tel dispositif de fermeture et/ou un tel dispositif de conditionnement.

[0002] La présente invention concerne le domaine de la fabrication des emballages, plus particulièrement le domaine de la fabrication des dispositifs conçus pour conditionner au moins un produit, notamment un produit alimentaire, ceci en vue de sa vente et dans l'attente de son utilisation ou de sa consommation. Sans y être aucunement limitée, cette invention trouvera une application particulière appropriée dans le cadre de dispositifs de conditionnement d'au moins un produit alimentaire.

[0003] L'on connait, d'ores et déjà, des dispositifs de conditionnement d'au moins un produit qui comportent, d'une part, un pot qui comporte une cavité interne configurée pour contenir au moins un tel produit et, d'autre part, un dispositif de fermeture qui referme un tel pot. Un tel dispositif de fermeture peut adopter la forme d'un couvercle qui est engagé, notamment en force, sur le pot. Un tel dispositif de fermeture peut, encore, adopter la forme d'un film qui est scellé sur le pot.

[0004] On observera qu'un tel dispositif de conditionnement doit pouvoir être stocké, transporté et déplacé aisément, pour le fabricant, pour le transporteur, pour le commerçant, mais également (et surtout) pour le consommateur. Une des questions qui se posent est alors de pouvoir manipuler facilement, par saisie manuelle, l'ensemble du récipient, quel que soit par exemple son poids.

[0005] Il existe des configurations de dispositifs de conditionnement, comme par exemple ceux qui sont décrits dans les documents US 3,667,667 et EP 0 356 961, comportant des opercules de fermeture dotés de moyens de manipulation et d'ouverture basés sur des pattes / languettes de traction. Celles-ci prolongent et dépassent de l'opercule fermé sur le contenant par une liaison « cassable ». Leur préhension permet soit de manipuler par pincement le couvercle, soit d'ouvrir le récipient par séparation mécanique de l'opercule et du contenant.

[0006] Ces solutions, qui répondent à un autre problème technique, ne présentent cependant pas de fonction de préhension de la totalité du récipient, en vue de le saisir et de le transporter de manière commode. Pour ce faire, il est connu d'adjoindre au moins une anse au pot d'un tel dispositif de conditionnement. A ce propos, on observera qu'une telle adjonction présente de nombreux inconvénients.

[0007] Ainsi, une telle anse est constituée par une pièce additionnelle qu'il convient de rendre solidaire dudit pot, notamment par rivetage, collage ou analogue. Une telle solidarisation représente une étape additionnelle dans le procédé de fabrication du dispositif de conditionnement et nécessite la mise en œuvre d'un outillage, voire d'une installation, particulier et additionnel ce qui allonge le temps de fabrication d'un tel dispositif de conditionnement et renchérit son coût de fabrication.

[0008] Une alternative consiste à réaliser un pot comportant au moins une anse, ceci au cours d'une unique opération d'injection. Cette alternative nécessite, alors, la conception d'un moule particulier ce qui renchérit, là aussi, le coût de fabrication d'un tel pot. De plus, le pot réalisé par cette technique nécessite de mettre en œuvre plus de matière qu'un pot réalisé par une autre technique ce qui, d'une part, renchérit encore le coût de fabrication d'un tel pot et, d'autre part, augmente le poids d'un tel pot ce qui engendre des contraintes additionnelles en matière de transport, de stockage et de manipulation d'un tel pot.

[0009] Finalement, l'anse, qui équipe un tel pot, s'étend latéralement par rapport à ce pot de sorte que l'emprise d'un tel pot sur un support est supérieure à celle d'un pot dépourvu d'une telle anse. Une telle emprise réduit, alors, la capacité de stockage et de transport d'un tel support.

[0010] La présente invention se veut de remédier aux inconvénients des dispositifs de conditionnement de l'état de la technique.

[0011] A cet effet, l'invention concerne un dispositif de fermeture d'un pot destiné à contenir au moins un produit, notamment au moins un produit alimentaire. Ce dispositif de fermeture comporte, d'une part, au moins un opercule configuré pour fermer le pot, d'autre part, au moins une anse configurée pour la préhension et la manipulation du dispositif de fermeture et, d'autre part encore, des moyens de solidarisation pour solidariser ladite au moins une anse et l'opercule.

[0012] Une autre caractéristique concerne le fait que le dispositif de fermeture comporte au moins une languette, qui est solidaire dudit opercule, et qui s'étend latéralement par rapport à cet opercule.

[0013] Encore une autre caractéristique concerne le fait que le dispositif de fermeture comporte au moins une découpe de séparation pour au moins faciliter la séparation de ladite au moins une anse et dudit opercule, voire de ladite au moins une anse et de ladite au moins une languette.

[0014] Une caractéristique additionnelle concerne le fait qu'au moins une partie de l'opercule et ladite au moins une anse, voire lesdits moyens de solidarisation, voire encore ladite au moins une languette, sont constitués par au moins une même matière.

[0015] Selon une première variante, le dispositif de fermeture comporte un film qui comporte au moins l'opercule, ladite au moins une anse, ainsi que les moyens de solidarisation, voire ladite au moins une languette.

[0016] Selon une deuxième variante, l'opercule comporte, d'une part, un cadre qui délimite une ouverture centrale, d'autre part, un moyen de fermeture de l'ouverture centrale et, d'autre part encore, des moyens de fixation pour fixer le moyen de fermeture sur le cadre.

[0017] L'invention concerne également un procédé de fabrication d'un tel dispositif de fermeture. Ce procédé de fabrication consiste en ce qu'on découpe au moins ladite au moins une anse dans un film ou dans une plaque, ceci en périphérie de l'opercule.

[0018] L'invention concerne, aussi, un dispositif de conditionnement d'au moins un produit, notamment d'au moins un produit alimentaire. Ce dispositif de conditionnement comporte, d'une part, un pot qui comporte une cavité interne configurée pour contenir ledit au moins un produit et, d'autre part, un dispositif de fermeture, qui présente les caractéristiques décrites ci-dessus, et qui referme le pot.

[0019] L'invention concerne, également, un procédé de fabrication d'un tel dispositif de conditionnement. Ce procédé de fabrication consiste en ce que :
  • on fabrique le pot ;
  • on fabrique le dispositif de fermeture de ce pot conformément au procédé de fabrication décrit ci-dessus ;
  • on referme le pot par l'intermédiaire de l'opercule que comporte le dispositif de fermeture.


[0020] De manière particulière, ce procédé de fabrication consiste en ce que :
  • on fabrique le pot ;
  • on referme le pot par l'intermédiaire d'un film ou d'une plaque ;
  • on découpe au moins ladite au moins une anse dans ledit film ou dans ladite plaque, ceci en périphérie dudit opercule.


[0021] L'invention concerne aussi un procédé de conditionnement d'au moins un produit dans un dispositif de conditionnement qui présente les caractéristiques décrites ci-dessus. Ce procédé de conditionnement consiste en ce que :
  • on fabrique le pot ;
  • on remplit le pot avec ledit au moins un produit à conditionner ;
  • on fabrique le dispositif de fermeture de ce pot conformément au procédé décrit ci-dessus ;
  • on referme le pot par l'intermédiaire d'un opercule que comporte le dispositif de fermeture.


[0022] De manière particulière, le procédé de conditionnement consiste en ce que :
  • on fabrique le pot ;
  • on remplit le pot avec ledit au moins un produit à conditionner ;
  • on referme le pot par l'intermédiaire d'un film ou d'une plaque ;
  • on découpe au moins ladite au moins une anse dans ledit film ou dans ladite plaque, ceci en périphérie dudit opercule.


[0023] Ainsi, le dispositif de fermeture selon l'invention comporte au moins un opercule, au moins une anse, et des moyens de solidarisation pour solidariser ladite au moins une anse et l'opercule.

[0024] Le fait que ce soit le dispositif de fermeture qui comporte une telle anse permet, avantageusement, d'une part, de faciliter le procédé de fabrication d'un tel dispositif de fermeture, le procédé de fabrication d'un dispositif de conditionnement ainsi que le procédé de conditionnement et, d'autre part, de réduire le coût de fabrication d'un tel dispositif de fermeture et d'un tel dispositif de conditionnement ainsi que le coût du conditionnement dudit au moins un produit.

[0025] Le dispositif de fermeture comporte un film qui comporte au moins l'opercule, ladite au moins une anse, ainsi que les moyens de solidarisation, voire ladite au moins une languette. L'utilisation d'un tel film permet, avantageusement, d'une part, de réduire le poids d'un tel dispositif de fermeture et d'un dispositif de conditionnement comportant un tel dispositif de fermeture et, d'autre part, de réduire les coûts de fabrication d'un tel dispositif. Un tel film est souple ce qui autorise, avantageusement, une déformation (notamment un pliage, voire un rabattage) de ladite au moins une anse (notamment par-dessus l'opercule) ce qui permet de réduire l'emprise de ladite au moins une anse (et, donc, du dispositif de fermeture et, ainsi, de l'ensemble du dispositif de conditionnement) sur un support. Ceci permet, avantageusement, d'augmenter la capacité de stockage d'un tel support. L'utilisation d'un tel film permet, également, de faciliter la réalisation de ladite au moins une anse (voire d'au moins un dispositif de fermeture), ceci par découpage. Finalement, l'utilisation d'un tel film permet, encore et en tendant un tel film par-dessus une pluralité de pots, de fermer cette pluralité de pots en une seule opération, notamment avant de procéder au découpage dudit film, ceci pour la réalisation de ladite au moins une anse que comporte une pluralité de dispositifs de conditionnement, voire pour la réalisation d'une pluralité de dispositifs de fermeture.

[0026] D'autres buts et avantages de la présente invention apparaîtront au cours de la description qui va suivre se rapportant à des modes de réalisation qui ne sont donnés qu'à titre d'exemples indicatifs et non limitatifs.

[0027] La compréhension de cette description sera facilitée en se référant aux dessins joints en annexe et dans lesquels :

[Fig.1] représente une vue schématisée et en perspective d'un premier mode de réalisation d'un dispositif de conditionnement conforme à l'invention.

[Fig.2] représente une vue schématisée et de dessus d'un dispositif de fermeture conforme à l'invention et que peut comporter le dispositif de conditionnement illustré figure 1.

[Fig.3] représente une vue schématisée et en perspective d'un deuxième mode de réalisation d'un dispositif de conditionnement conforme à l'invention.

[Fig.4] représente une vue schématisée et de dessus d'un dispositif de fermeture conforme à l'invention et que peut comporter le dispositif de conditionnement illustré figure 3.



[0028] La présente invention concerne le domaine de la fabrication des emballages, plus particulièrement le domaine de la fabrication des dispositifs conçus pour conditionner au moins un produit, notamment un produit alimentaire, ceci en vue de sa vente et dans l'attente de son utilisation ou de sa consommation.

[0029] L'invention concerne, alors, un dispositif de conditionnement 1 d'au moins un produit, notamment d'au moins un produit alimentaire.

[0030] Un tel dispositif de conditionnement 1 comporte un pot 2 destiné à contenir ledit au moins un produit, notamment ledit au moins un produit alimentaire.

[0031] Ce pot 2 comporte un fond 20 ainsi qu'au moins une paroi 21, qui s'étend à partir de ce fond 20, et qui présente une bordure supérieure 22 qui comporte un rebord supérieur 23, plus particulièrement à l'extrémité supérieure de cette bordure supérieure 22. Ce pot 2 comporte, encore, une cavité interne, qui est configurée pour contenir ledit au moins un produit, et qui est délimitée par le fond 20 et par ladite au moins une paroi 21. Ce pot 2 comporte, aussi, une ouverture, qui autorise l'accès à la cavité interne, et qui est délimitée par le rebord supérieur 23.

[0032] Un tel pot 2 est, de préférence, constitué par au moins un élément thermoformé ou injecté, et est, alors réalisé par thermoformage ou par injection. De manière alternative ou (et de préférence) additionnelle, un tel pot 2 peut être constitué en tout ou partie par une matière plastique et/ou par un matériau biosourcé. De manière alternative ou additionnelle (au matériau biosourcé et/ou à la matière plastique), un tel pot 2 peut, aussi, être constitué en tout ou partie par une matière cartonnée, notamment pliée et collée.

[0033] Le dispositif de conditionnement 1 comporte, également, un dispositif de fermeture 3 qui referme le pot 2.

[0034] A ce propos, on observera que ce dispositif de fermeture 3 coopère avec au moins une partie du pot 2, plus particulièrement avec au moins une partie du rebord supérieur 23 de la bordure supérieure 22 de la paroi 21 de ce pot 2.

[0035] En fait, ce dispositif de fermeture 3 est solidaire d'au moins une partie de ce pot 2, plus particulièrement d'au moins une partie du rebord supérieur 23 de la bordure supérieure 22 de la paroi 21 de ce pot 2.

[0036] Selon un mode particulier de réalisation, ce dispositif de fermeture 3 est scellé sur au moins une partie du rebord supérieur 23 de la bordure supérieure 22 de la paroi 21 de ce pot 2.

[0037] Selon l'invention, ce dispositif de fermeture 3 comporte, d'une part, un opercule 30 qui est configuré pour refermer ledit pot 2, d'autre part, au moins une anse 31 configurée pour la préhension et la manipulation du dispositif de fermeture 3 (voire, et de préférence, de l'ensemble du dispositif de conditionnement 1) et, d'autre part encore, des moyens de solidarisation 32 pour solidariser ladite au moins une anse 31 et l'opercule 30.

[0038] Selon une autre caractéristique illustrée figure 2, le dispositif de fermeture 3 peut comporter au moins une languette 33, qui est solidaire dudit opercule 30, et qui s'étend latéralement à partir de l'opercule 30. Une telle languette 33 permet, avantageusement, de retirer au moins en partie ledit opercule 30 par rapport au pot 2, ceci en vue d'accéder audit au moins un produit contenu dans la cavité interne du pot 2.

[0039] Selon un mode particulier de réalisation du dispositif de fermeture 3, ladite au moins une anse 31 peut, alors, comporter un logement 310 à l'intérieur duquel s'étend ladite au moins une languette 33.

[0040] Selon un premier type de réalisation, le dispositif de fermeture 3 comporte au moins une découpe de séparation 34 pour au moins faciliter la séparation de ladite au moins une anse 31 et dudit opercule 30, voire de ladite au moins une anse 31 et de ladite au moins une languette 33.

[0041] Un mode particulier de réalisation illustré figures 1 à 4 consiste en ce que le dispositif de fermeture 3 comporte une unique découpe de séparation 34 qui sépare ladite au moins une anse 31 et ledit opercule 30, voire ladite au moins une anse 31 et ladite au moins une languette 33.

[0042] De manière alternative, le dispositif de fermeture 3 comporte une pluralité de découpes espacées et agencées en pointillé, ceci pour faciliter la séparation de ladite au moins une anse 31 et dudit opercule 30, notamment par traction sur une telle anse 31.

[0043] Une autre caractéristique du dispositif de fermeture 3 consiste en ce qu'au moins une partie de l'opercule 30 et ladite au moins une anse 31, voire lesdits moyens de solidarisation 32, voire encore (et le cas échéant) ladite au moins une languette 33, sont constitués par au moins une même matière.

[0044] Selon un premier mode de réalisation du premier type de réalisation illustré figures 1 et 2, le dispositif de fermeture 3 comporte (plus particulièrement, est constitué par) un film 4 qui comporte au moins l'opercule 30, ladite au moins une anse 31, ainsi que les moyens de solidarisation 32, voire (et le cas échéant) ladite au moins une languette 33.

[0045] Un tel film 4 est constitué par au moins un matériau biosourcé et/ou par au moins une matière plastique (plus particulièrement thermoformée) et/ou par au moins une matière susceptible d'être scellée (notamment à chaud) sur le pot 2, plus particulièrement sur le rebord supérieur 23 de la bordure supérieure 22 de la paroi 21 de ce pot 2.

[0046] A ce propos, on observera que ladite au moins une matière susceptible d'être scellée sur le pot 2 peut être constituée par au moins une matière plastique et/ou par au moins un matériau biosourcé.

[0047] Selon un deuxième mode de réalisation du premier type de réalisation illustré figures 3 et 4, l'opercule 30 du dispositif de fermeture 3 comporte, d'une part, un cadre 300 qui délimite une ouverture centrale 301.

[0048] Tel que visible sur les figures 3 et 4 en annexe, ce cadre 300 est, plus particulièrement, constitué par une couronne annulaire.

[0049] Au moins une partie de ce cadre 300 est constituée par un matériau rigide ou semi-rigide. De manière alternative ou (et de préférence) additionnelle, au moins une partie de ce cadre 300 est constituée par au moins une matière susceptible d'être scellée (notamment à chaud) sur le pot 2 et/ou par au moins un matériau biosourcé et/ou par au moins une matière plastique et/ou par au moins une matière cartonnée.

[0050] Selon un mode particulier de réalisation, ce cadre 300 est constitué par un complexe constitué, d'une part, par au moins une matière plastique et/ou par au moins une matière susceptible d'être scellée sur le pot 2 (cette matière pouvant au moins en partie être constituée par au moins une matière plastique et/ou par au moins un matériau biosourcé) et, d'autre part, par au moins une matière cartonnée.

[0051] D'autre part, ledit opercule 30 du dispositif de fermeture 3 comporte un moyen de fermeture 302 de l'ouverture centrale 301.

[0052] Ce moyen de fermeture 302 s'étend au travers d'au moins une partie de l'ouverture centrale 301, voire (et de préférence) au travers de l'intégralité de l'ouverture centrale 301. Selon un mode de réalisation préféré, ce moyen de fermeture 302 s'étend, également, sur au moins une partie du cadre 300, plus particulièrement sur au moins une partie de la couronne annulaire qui constitue ce cadre 300.

[0053] Un tel moyen de fermeture 302 peut comporter (notamment peut être constitué par) une feuille, notamment en papier. De manière alternative, un tel moyen de fermeture 302 peut comporter (notamment peut être constitué par) un filet, une plaque ou (de préférence) un film. De manière alternative ou (et de préférence) additionnelle, un tel moyen de fermeture 302 peut être constitué par au moins un matériau biosourcé et/ou par au moins une matière plastique (plus particulièrement thermoformée) et/ou par au moins une matière susceptible d'être scellée (notamment à chaud) sur le pot 2. Là aussi, ladite matière susceptible d'être scellée sur le pot 2 peut, au moins en partie, être constituée par au moins une matière plastique et/ou par au moins un matériau biosourcé.

[0054] D'autre part encore, ledit opercule 30 comporte des moyens de fixation pour fixer le moyen de fermeture 302 sur le cadre 300.

[0055] Des tels moyens de fixation peuvent être constitués par une colle ou par ladite au moins une matière (notamment plastique et/ou susceptible d'être scellée, notamment à chaud) et/ou par ledit au moins un matériau biosourcé dudit cadre 300 et/ou dudit moyen de fermeture 302.

[0056] Tel que mentionné ci-dessus, le dispositif de fermeture 3 comporte un opercule 30, au moins une anse 31 et des moyens de solidarisation 32.

[0057] Selon un mode de réalisation préféré, au moins une partie du cadre 300 (que comporte l'opercule 30) et ladite au moins une anse 31, voire lesdits moyens de solidarisation 32, sont constitués par au moins une même matière, notamment par au moins une matière susceptible d'être scellée sur le pot 2 et/ou par au moins un matériau biosourcé et/ou par au moins une matière plastique et/ou par au moins une matière cartonnée. Là également, ladite matière susceptible d'être scellée sur le pot 2 peut, au moins en partie, être constituée par au moins une matière plastique et/ou par au moins un matériau biosourcé.

[0058] Un mode particulier de réalisation consiste en ce que ladite au moins une partie du cadre 300 et ladite au moins une anse 31, voire lesdits moyens de solidarisation 32, sont constitués par un complexe constitué, d'une part, par au moins une matière plastique et/ou par au moins une matière susceptible d'être scellée sur le pot 2 (cette matière pouvant au moins en partie être constituée par au moins une matière plastique et/ou par au moins un matériau biosourcé) et, d'autre part, par au moins une matière cartonnée.

[0059] En fait, selon un mode de réalisation préféré de ce deuxième mode de réalisation de ce premier type de réalisation, le cadre 300, ladite au moins une anse 31 et lesdits moyens de solidarisation 32 sont découpés dans une plaque constituée par au moins une même matière, notamment constituée par au moins un matériau biosourcé et/ou par au moins une matière plastique et/ou par au moins une matière susceptible d'être scellée sur le pot 2 (celle-ci pouvant au moins en partie être constituée par au moins une matière plastique et/ou par au moins un matériau biosourcé) et/ou par au moins une matière cartonnée. En fait, une telle plaque peut être constituée par un complexe tel que décrit ci-dessus.

[0060] Le moyen de fermeture 301 de l'ouverture centrale 302 est, alors rapporté sur ledit cadre 300, plus particulièrement fixé par l'intermédiaire desdits moyens de fixation susmentionnés.

[0061] Finalement, on observera que, selon ce premier type de réalisation, ladite au moins une anse 31 s'étend latéralement par rapport à l'opercule 30 (notamment latéralement par rapport au cadre 300 de cet opercule 30), extérieurement par rapport à cet opercule 30 (notamment extérieurement par rapport au cadre 300 de cet opercule 30), en périphérie de l'opercule 30 (notamment en périphérie du cadre 300 de cet opercule 30) et dans un même plan qu'au moins une partie de l'opercule 30 (notamment dans le même plan que le cadre 300 de cet opercule 30).

[0062] Selon un deuxième type de réalisation, ladite au moins une anse 31 est positionnée par-dessus ledit opercule 30, plus particulièrement par-dessus le cadre 300 de cet opercule 30.

[0063] A ce propos, on observera que, lorsque le dispositif de fermeture 3 comporte un film 4, ladite au moins une anse 31 est rapportée par-dessus ledit opercule 30. Dans ce cas, les moyens de solidarisation 32 peuvent être constitués par une colle ou par un scellage (notamment à chaud) d'une telle anse 31 sur ledit opercule 30.

[0064] Cependant, lorsque ledit dispositif de fermeture 3 comporte un opercule 30 qui comporte un cadre 300 et un moyen de fermeture 302, ladite au moins une anse 31 est rapportée par-dessus ledit opercule 30, plus particulièrement par-dessus ledit cadre 300 de cet opercule 30. Dans ce cas, les moyens de solidarisation 32 peuvent être constitués par une colle, par un scellage (notamment à chaud) d'une telle anse 31 sur ledit opercule 30 (plus particulièrement sur le cadre 300 de cet opercule 30) ou par une soudure d'une telle anse 31 sur ledit opercule 30 (plus particulièrement sur le cadre 300 de cet opercule 30).

[0065] La présente invention concerne, également, un procédé de fabrication d'un dispositif de fermeture 3 qui présente les caractéristiques décrites ci-dessus.

[0066] Selon une première caractéristique, ledit dispositif de fermeture 3 est réalisé au moins en partie par thermoformage ou par injection.

[0067] Une autre caractéristique (plus particulièrement relative à un dispositif de fermeture 3 conforme au premier type de réalisation mentionné ci-dessus) concerne le fait que le procédé de fabrication consiste en ce qu'on découpe au moins ladite au moins une anse 31 dans un film ou dans une plaque, ceci en périphérie dudit opercule 30.

[0068] Ce procédé peut, encore, consister en ce qu'on découpe au moins une partie dudit opercule 31, les moyens de solidarisation 32, voire ladite languette 33 dans un tel film ou dans une telle plaque.

[0069] En particulier, ce procédé peut consister en ce qu'on découpe l'intégralité du dispositif de fermeture 3 dans un film 4 (premier mode de réalisation mentionné ci-dessus).

[0070] A ce propos, on observera que ledit film 4 est constitué par au moins un matériau biosourcé et/ou par au moins une matière plastique (notamment thermoformée) et/ou par au moins une matière susceptible d'être scellée (notamment à chaud) sur le pot 2, ceci tel que mentionné ci-dessus.

[0071] Selon une autre particularité, ce procédé peut consister en ce qu'on découpe ladite au moins une anse 31, le cadre 300 dudit opercule 30 et les moyens de solidarisation 32 dans une plaque telle que mentionnée ci-dessus (deuxième mode de réalisation mentionné ci-dessus).

[0072] En ce qui concerne ladite plaque, celle-ci est constituée par au moins un matériau biosourcé et/ou par au moins une matière plastique (notamment thermoformée ou injectée) et/ou par au moins une matière susceptible d'être scellée (notamment à chaud) sur le pot 2 et/ou par au moins une matière cartonnée, ceci tel que susmentionné.

[0073] Cependant, conformément au deuxième type de réalisation du dispositif de fermeture 3, le procédé de fabrication d'un tel dispositif de fermeture 3 consiste en ce qu'on découpe au moins l'opercule 30 (notamment le cadre 300 de cet opercule 30) ainsi que ladite au moins une anse 31 dans un film ou dans une plaque. Ce procédé consiste, ensuite, en ce qu'on rapporte ladite au moins une anse 31 par-dessus ledit opercule 30 (notamment par-dessus le cadre 300 de cet opercule 30) et en ce qu'on solidarise ladite au moins une anse 31 et ledit opercule 30 (notamment le cadre 300 de cet opercule 30) par le biais des moyens de solidarisation 32 (colle, soudure, scellage, ...) mentionnés ci-dessus.

[0074] L'invention concerne, également, un dispositif de conditionnement 1 d'au moins un produit, ce dispositif de conditionnement présentant les caractéristiques décrites ci-dessus.

[0075] En particulier, ce dispositif de conditionnement 1 comporte, d'une part, un pot 2 qui présente les caractéristiques décrites ci-dessus et, d'autre part, un dispositif de fermeture 3 qui présente les caractéristiques décrites ci-dessus.

[0076] Dans ce dispositif de conditionnement 1, le dispositif de fermeture 3 est scellé sur au moins une partie du pot 2.

[0077] A ce propos, on observera que c'est, plus particulièrement l'opercule 30 (notamment le cadre 300 de cet opercule 30) de ce dispositif de fermeture 3 qui est scellé sur au moins une partie du rebord supérieur 23 de la bordure supérieure 22 du pot 2.

[0078] L'invention concerne, alors, également, un procédé de fabrication d'un tel dispositif de conditionnement 1.

[0079] Ce procédé de fabrication consiste en ce que :
  • on fabrique le pot 2 ;
  • on fabrique le dispositif de fermeture 3 de ce pot 2 conformément au procédé de fabrication décrit ci-dessus ;
  • on referme le pot 2 par l'intermédiaire de l'opercule 30 que comporte le dispositif de fermeture 3.


[0080] A ce propos, on observera qu'on referme le pot 2 préalablement ou postérieurement à la fabrication du dispositif de fermeture 3 de ce pot 2.

[0081] Selon un mode particulier de réalisation, le procédé de fabrication d'un tel dispositif de conditionnement 1 peut, alors, consister en ce que :
  • on fabrique le pot 2 ;
  • on referme le pot 2 par l'intermédiaire d'un film 4 ou d'une plaque ;
  • on découpe au moins ladite au moins une anse 31 dans ledit film 4 ou dans ladite plaque, ceci en périphérie dudit opercule 30.


[0082] De manière particulière, ce procédé de fabrication peut, également, consister en ce qu'on découpe également l'opercule 30, voire l'intégralité du dispositif de fermeture 3, dans ledit film 4 ou dans ladite plaque, ceci préalablement ou (et de préférence) en même temps qu'on découpe ladite au moins une anse 31 dans ce film 4 ou dans cette plaque.

[0083] L'invention concerne, aussi, un procédé de conditionnement d'au moins un produit dans un dispositif de conditionnement 1 qui présente les caractéristiques décrites ci-dessus.

[0084] Ce procédé de conditionnement consiste en ce que :
  • on fabrique le pot 2 ;
  • on remplit le pot 2 avec ledit au moins un produit à conditionner ;
  • on fabrique le dispositif de fermeture 3 de ce pot 2 conformément au procédé de fabrication décrit ci-dessus ;
  • on referme le pot 2 par l'intermédiaire de l'opercule 30 que comporte le dispositif de fermeture 3.


[0085] Là encore, on observera qu'on referme le pot 2 préalablement ou postérieurement à la fabrication du dispositif de fermeture 3 de ce pot 2.

[0086] Selon un mode particulier de réalisation, le procédé de conditionnement consiste en ce que :
  • on fabrique le pot 2 ;
  • on remplit le pot 2 avec ledit au moins un produit à conditionner ;
  • on referme le pot 2 par l'intermédiaire d'un film 4 ou d'une plaque ;
  • on découpe ladite au moins une anse 31 dans ledit film 4 ou dans ladite plaque, ceci en périphérie dudit opercule 30.


[0087] Là encore et tel que mentionné ci-dessus, ce procédé de conditionnement peut, également, consister en ce qu'on découpe également l'opercule 30, voire l'intégralité du dispositif de fermeture 3, dans ledit film 4 ou dans ladite plaque, ceci préalablement ou (et de préférence) en même temps qu'on découpe ladite au moins une anse 31 dans ce film 4 ou dans cette plaque.

[0088] Quel que soit le procédé mentionné ci-dessus, lorsqu'on referme le pot 2, on assemble, selon le cas, le film 4, la plaque ou le dispositif de fermeture 3 (plus particulièrement l'opercule 30, notamment le cadre 300 de cet opercule 30) avec le pot 2 (plus particulièrement avec le rebord supérieur 23 de ce pot 2), ceci par scellage (notamment à chaud), collage ou autre.


Revendications

1. Dispositif de fermeture (3) d'un pot destiné à contenir au moins un produit, notamment au moins un produit alimentaire, ce dispositif de fermeture (3) comporte, d'une part, au moins un opercule (30) configuré pour fermer le pot (2), d'autre part, au moins une anse (31) configurée pour la préhension et la manipulation du dispositif de fermeture (3) et, d'autre part encore, des moyens de solidarisation (32) pour solidariser ladite au moins une anse (31) et l'opercule (30).
 
2. Dispositif de fermeture (3) selon la revendication 1, caractérisé en ce que le dispositif de fermeture (3) comporte au moins une languette (33), qui est solidaire dudit opercule (30), et qui s'étend latéralement à partir de l'opercule (30).
 
3. Dispositif de fermeture (3) selon la revendication 2, caractérisé en ce que ladite au moins une anse (31) comporte un logement (310) à l'intérieur duquel s'étend ladite au moins une languette (33).
 
4. Dispositif de fermeture (3) selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce qu'il comporte au moins une découpe de séparation (34) pour au moins faciliter la séparation de ladite au moins une anse (31) et dudit opercule (30), voire de ladite au moins une anse (31) et de ladite au moins une languette (33).
 
5. Dispositif de fermeture (3) selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce qu'au moins une partie de l'opercule (30) et ladite au moins une anse (31), voire lesdits moyens de solidarisation (32), voire encore ladite au moins une languette (33), sont constitués par au moins une même matière.
 
6. Dispositif de fermeture (3) selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce qu'il comporte un film (4) qui comporte au moins l'opercule (30), ladite au moins une anse (31), ainsi que les moyens de solidarisation (32), voire ladite au moins une languette (33).
 
7. Dispositif de fermeture (3) selon la revendication 6, caractérisé en ce que le film (4) est constitué par au moins une matière susceptible d'être scellée sur le pot (2) et/ou par au moins un matériau biosourcé et/ou par au moins une matière plastique.
 
8. Dispositif de fermeture (3) selon l'une quelconque des revendications 1 à 5, caractérisé en ce que l'opercule (30) comporte, d'une part, un cadre (300) qui délimite une ouverture centrale (301), d'autre part, un moyen de fermeture (302) de l'ouverture centrale (301) et, d'autre part encore, des moyens de fixation pour fixer le moyen de fermeture (302) sur le cadre (300).
 
9. Dispositif de fermeture (3) selon la revendication 8, caractérisé en ce qu'au moins une partie du cadre (300) et ladite au moins une anse (31), voire lesdits moyens de solidarisation (32), sont constitués par au moins une même matière, notamment par au moins une matière susceptible d'être scellée sur le pot (2) et/ou par au moins un matériau biosourcé et/ou par au moins une matière plastique et/ou par au moins une matière cartonnée.
 
10. Dispositif de fermeture (3) selon l'une quelconque des revendications 8 ou 9, caractérisé en ce que le moyen de fermeture (302) de l'ouverture centrale (301) comporte un filet, une feuille, un film ou une plaque.
 
11. Dispositif de fermeture (3) selon l'une quelconque des revendications 8 à 10, caractérisé en ce qu'au moins une partie du cadre (300) et/ou le moyen de fermeture (302) de l'ouverture centrale (301) est constitué par au moins une matière susceptible d'être scellée sur le pot (2) et/ou par au moins un matériau biosourcé et/ou par au moins une matière plastique.
 
12. Procédé de fabrication d'un dispositif de fermeture (3) selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé par le fait que le dispositif de fermeture (3) est réalisé au moins en partie par thermoformage ou par injection.
 
13. Procédé de fabrication d'un dispositif de fermeture (3) selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce qu'on découpe au moins ladite au moins une anse (31) dans un film (4) ou dans une plaque, ceci en périphérie dudit opercule (30).
 
14. Dispositif de conditionnement (1) d'au moins un produit, notamment d'au moins un produit alimentaire, ce dispositif de conditionnement (1) comporte, d'une part, un pot (2) qui comporte une cavité interne configurée pour contenir ledit au moins un produit et, d'autre part, un dispositif de fermeture (3), qui est conforme à l'une quelconque des revendications 1 à 11, et qui referme ledit pot (2).
 
15. Dispositif de conditionnement (1) selon la revendication 14, caractérisé en ce que le dispositif de fermeture (3) est scellé sur au moins une partie du pot (2).
 
16. Dispositif de conditionnement (1) selon l'une quelconque des revendications 14 ou 15, caractérisé en ce que le pot (2) est constitué par au moins un élément thermoformé ou injecté et/ou est constitué en tout ou partie par une matière plastique et/ou par un matériau biosourcé et/ou par une matière cartonnée.
 
17. Procédé de fabrication d'un dispositif de conditionnement (1) selon l'une quelconque des revendications 14 à 16, caractérisé en ce que :

- on fabrique le pot (2) ;

- on fabrique le dispositif de fermeture (3) de ce pot (2) conformément au procédé selon quelconque des revendications 12 ou 13 ;

- on referme le pot (2) par l'intermédiaire de l'opercule (30) que comporte le dispositif de fermeture (3).


 
18. Procédé de fabrication d'un dispositif de conditionnement (1) selon l'une quelconque des revendications 14 à 16, caractérisé en ce que :

- on fabrique le pot (2) ;

- on referme le pot (2) par l'intermédiaire d'un film (4) ou d'une plaque ;

- on découpe au moins ladite au moins une anse (31) dans ledit film (4) ou dans ladite plaque, ceci en périphérie dudit opercule (30).


 
19. Procédé de conditionnement d'au moins un produit dans un dispositif de conditionnement (1) selon l'une quelconque des revendications 14 à 16, ce procédé de conditionnement consiste en ce que :

- on fabrique le pot (2) ;

- on remplit le pot (2) avec ledit au moins un produit à conditionner ;

- on fabrique le dispositif de fermeture (3) de ce pot (2) conformément au procédé selon quelconque des revendications 12 ou 13 ;

- on referme le pot (2) par l'intermédiaire de l'opercule (30) que comporte le

dispositif de fermeture (3).
 
20. Procédé de conditionnement d'au moins un produit dans un dispositif de conditionnement (1) selon l'une quelconque des revendications 14 à 16, ce procédé de conditionnement consiste en ce que :

- on fabrique le pot (2) ;

- on remplit le pot (2) avec ledit moins un produit à conditionner ;

- on referme le pot (2) par l'intermédiaire d'un film (4) ou d'une plaque ;

- on découpe au moins ladite au moins une anse (31) dans ledit film (4) ou dans ladite plaque, ceci en périphérie dudit opercule (30).


 




Dessins
















Rapport de recherche












Rapport de recherche




Références citées

RÉFÉRENCES CITÉES DANS LA DESCRIPTION



Cette liste de références citées par le demandeur vise uniquement à aider le lecteur et ne fait pas partie du document de brevet européen. Même si le plus grand soin a été accordé à sa conception, des erreurs ou des omissions ne peuvent être exclues et l'OEB décline toute responsabilité à cet égard.

Documents brevets cités dans la description