(19)
(11)EP 4 035 965 A1

(12)DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

(43)Date de publication:
03.08.2022  Bulletin  2022/31

(21)Numéro de dépôt: 22153400.1

(22)Date de dépôt:  26.01.2022
(51)Int. Cl.: 
B61F 5/02(2006.01)
(52)Classification Coopérative des Brevets (CPC) :
B61F 5/02
(84)Etats contractants désignés:
AL AT BE BG CH CY CZ DE DK EE ES FI FR GB GR HR HU IE IS IT LI LT LU LV MC MK MT NL NO PL PT RO RS SE SI SK SM TR
Etats d'extension désignés:
BA ME
Etats de validation désignés:
KH MA MD TN

(30)Priorité: 27.01.2021 FR 2100751

(71)Demandeur: SpeedInnov
75008 Paris (FR)

(72)Inventeur:
  • BENIZEAU, Fabrice, Amédée, Xavier
    17220 LA JARRIE (FR)

(74)Mandataire: Lavoix 
2, place d'Estienne d'Orves
75441 Paris Cedex 09
75441 Paris Cedex 09 (FR)

  


(54)DISPOSITIF SÉCURITAIRE DE FIXATION DE DEUX ÉLÉMENTS DE VÉHICULE


(57) Le dispositif (10) de fixation comprend un support de fixation (18) destiné à être fixé à un premier élément (12) au moyen d'organes de fixation (28). Le support de fixation (18) comporte au moins une partie saillante (32), venue de matière avec le support de fixation (18), destinée à coopérer avec une ouverture complémentaire (34) ménagée dans le premier élément (12).




Description


[0001] La présente invention concerne un dispositif de fixation de deux éléments de véhicule, notamment de deux éléments de véhicule ferroviaire. Par exemple, le dispositif de fixation permet la fixation d'une caisse structurelle de voiture de véhicule ferroviaire et d'un bogie.

[0002] On connait déjà, dans l'état de la technique, un dispositif de fixation d'un premier élément de véhicule ferroviaire avec un second élément de véhicule ferroviaire, comprenant un support de fixation destiné à être fixé au premier élément au moyen d'organes de fixation.

[0003] Par exemple, les organes de fixation sont des boulons.

[0004] Dans certains cas, notamment dans le cas de la liaison entre une caisse structurelle et un bogie, la sécurité de cette fixation est essentielle, car la rupture de cette fixation entrainerait des dommages substantiels.

[0005] Afin d'éviter un tel accident, des contrôles rigoureux sont effectués régulièrement, ce qui entraîne un coût d'entretien important.

[0006] L'invention a notamment pour but d'améliorer la sécurité d'un tel dispositif de fixation, notamment en cas de défaillance.

[0007] A cet effet, l'invention a notamment pour objet un dispositif de fixation d'un premier élément de véhicule ferroviaire avec un second élément de véhicule ferroviaire, comprenant un support de fixation destiné à être fixé au premier élément au moyen d'organes de fixation, caractérisé en ce que le support de fixation comporte au moins une partie saillante, venue de matière avec le support de fixation, destinée à coopérer avec une ouverture complémentaire ménagée dans le premier élément.

[0008] L'invention prévoit une redondance de fixation, par des moyens de fixation de nature différente de celle des organes de fixation. Ainsi, en cas de défaillance sur les organes de fixation, la redondance de fixation permet d'éviter un accident majeur.

[0009] L'invention permet également de manière optionnelle de réduire la fréquence des contrôles d'entretien.

[0010] L'invention permet également de réduire voire éliminer le caractère sécuritaire des fixations boulonnées et de manière optionnelle de réduire voire éliminer les précautions spécifiques à la mise en oeuvre de fixations à caractère sécuritaire.

[0011] Un dispositif de fixation selon l'invention peut comporter en outre l'une ou plusieurs des caractéristiques suivantes, prises seules ou selon toutes combinaisons techniquement envisageables.
  • Le dispositif de fixation comporte au moins un organe de blocage, destiné à coopérer avec la partie saillante pour la bloquer dans l'ouverture complémentaire lorsqu'elle est insérée dans cette ouverture complémentaire.
  • L'organe de blocage est une goupille insérée dans un orifice complémentaire ménagé dans la partie saillante.
  • La goupille présente un bord droit destiné à venir en contact avec une paroi du premier élément, et un bord opposé en biseau destiné à venir en contact avec une surface complémentaire de l'orifice.
  • Les organes de fixation sont choisis parmi des boulons ou des rivets.
  • Le support de fixation comporte une plaque destinée à être appliquée contre le premier élément, la plaque comportant des orifices de passage pour les organes de fixation, et comportant la partie en saillie.


[0012] L'invention concerne également une voiture de véhicule, notamment ferroviaire, comportant une caisse structurelle et au moins un bogie, caractérisé en ce qu'il comporte un dispositif de fixation tel que défini précédemment, la caisse structurelle formant le premier élément et le bogie formant le second élément.

[0013] Divers aspects et avantage de l'invention seront mis en lumière dans la description qui va suivre, donnée uniquement à titre d'exemple non limitatif et faite en se référant aux figures annexées, parmi lesquelles :
  • [Fig 1] La figure 1 est une vue schématique de profil d'un dispositif de fixation selon un exemple de mode de réalisation de l'invention ;
  • [Fig 2] La figure 2 est une vue schématique de profil d'une voiture de véhicule ferroviaire comportant le dispositif de fixation de la figure 1.


[0014] On a représenté, sur la figure 1, un dispositif de fixation 10 selon un exemple de mode de réalisation de l'invention.

[0015] Le dispositif de fixation 10 est destiné à la fixation d'un premier élément 12 avec un second élément 14. Les premier 12 et second 14 éléments sont des éléments d'une voiture 15 de véhicule ferroviaire. En variante, le véhicule 15 est un véhicule non ferroviaire, par exemple un véhicule routier, tel qu'un bus.

[0016] Plus particulièrement, les premier 12 et second 14 éléments sont des éléments dont la fixation est essentielle.

[0017] Par exemple, comme cela est représenté sur la figure 2, le premier élément 12 est une caisse structurelle de la voiture, et le second élément 14 est un bogie. Le dispositif de fixation 10 fait ainsi partie d'un support d'articulation 16 de la voiture, reliant la caisse structurelle 12 au bogie 14.

[0018] Le dispositif de fixation 10 comporte un support de fixation 18. Ce support de fixation 18 est fixé directement ou indirectement au second élément 14. Par exemple, le support de fixation 18 est fixé au support d'articulation 16, ou est venu de matière avec une partie du support d'articulation 16.

[0019] Le support de fixation 18 comporte une plaque de fixation 20, destinée à être plaquée contre le premier élément 12, et plus particulièrement contre une paroi 22 de ce premier élément 12.

[0020] Dans l'exemple décrit, la paroi 22 comporte un épaulement 24 contre lequel la plaque de fixation 20 vient en butée. Cet épaulement 24 permet un positionnement précis de la plaque de fixation 20 lors du montage, et dans certains cas peut participer au maintien de la plaque de fixation 20 sur la paroi 22.

[0021] La plaque de fixation 20 comporte des premiers orifices de passage 26 pour le passage d'organes de fixation 28.

[0022] La paroi 22 comporte également des seconds orifices de passage 30 pour le passage des mêmes organes de fixation 28. Chaque premier orifice de passage 26 est donc agencé en regard d'un second orifice de passage 30 correspondant, pour permettre le passage d'un organe de fixation 28 correspondant à travers ces orifices de fixation.

[0023] De préférence, les premiers et seconds orifices de passage 26, 30 s'étendent selon des directions parallèles entre elles.

[0024] Les organes de fixation 28 sont par exemple choisis parmi des boulons (vis 28a et écrou 28b) ou des rivets.

[0025] Ces organes de fixation 28 forment des moyens de fixation primaires. Le dispositif de fixation 10 selon l'invention comporte par ailleurs des moyens de fixation secondaires assurant une redondance de fixation. Ainsi, en cas de défaillance des moyens de fixation primaires, la fixation reste assurée par les moyens de fixation secondaires. En outre, la fixation est plus généralement fiable lorsqu'elle est renforcée par la redondance de fixation.

[0026] Les moyens de fixation secondaires sont de natures différentes de celle des moyens de fixation primaires.

[0027] Plus particulièrement, le support de fixation 18 comporte au moins une partie saillante 32, venue de matière avec le support de fixation 18, et destinée à coopérer avec une ouverture complémentaire 34 ménagée dans le premier élément 12.

[0028] De préférence, la partie saillante 32 s'étend depuis la plaque de fixation 20, par exemple parallèlement aux organes de fixation 28.

[0029] La partie saillante 32 peut présenter toute forme envisageable.

[0030] Dans un exemple de réalisation, la partie saillante 32 présente une forme de parallélépipède rectangle, par exemple allongée dans une direction transversale de la voiture.

[0031] Dans un autre exemple de réalisation, la partie saillante 32 présente une forme cylindrique. Dans ce cas, le support de fixation 18 comporte de préférence une pluralité de parties saillantes 32, par exemple alignés dans une direction transversale de la voiture.

[0032] Toutes autres formes adéquates sont envisageables.

[0033] Conformément à une variante, on peut prévoir un appui entre la partie saillante 32 et l'orifice 34. Dans ce cas, on peut supprimer l'épaulement 24 et simplifier ainsi la réalisation de la paroi 24.

[0034] Avantageusement, le dispositif de fixation 10 comporte au moins un organe de blocage 36, destiné à coopérer avec la partie saillante 32 pour la bloquer dans l'ouverture complémentaire 34 lorsqu'elle est insérée dans cette ouverture complémentaire 34. En d'autres termes, la paroi 22 est intercalée entre l'organe de blocage 36 et la plaque 20.

[0035] Ainsi, la partie saillante 32 ne peut pas être retirée de l'ouverture complémentaire 34 tant que l'organe de blocage 36 est en place.

[0036] Conformément au mode de réalisation décrit, l'organe de blocage 36 est une goupille insérée dans un orifice complémentaire 38 ménagé dans la partie saillante 32. Cette goupille 36 s'étend parallèlement à la paroi 22 (et transversalement à la partie saillante 32).

[0037] De préférence, la goupille 36 présente un bord droit destiné à venir en contact avec la paroi 22, et un bord opposé en biseau destiné à venir en contact avec une surface complémentaire (non parallèle à la paroi 22) de l'orifice 38. Cette force permet une insertion facilitée, et une tenue en place entre la surface de l'orifice 38 et la paroi 22 améliorée sous l'effet de la gravité.

[0038] La redondance de fixation permet ainsi d'améliorer la sécurité du dispositif de fixation selon l'invention.


Revendications

1. Dispositif (10) de fixation d'un premier élément (12) de véhicule avec un second élément (14) de véhicule, comprenant un support de fixation (18) destiné à être fixé au premier élément (12) au moyen d'organes de fixation (28), caractérisé en ce que le support de fixation (18) comporte au moins une partie saillante (32), venue de matière avec le support de fixation (18), destinée à coopérer avec une ouverture complémentaire (34) ménagée dans le premier élément (12).
 
2. Dispositif de fixation (10) selon la revendication 1, comportant au moins un organe de blocage (36), destiné à coopérer avec la partie saillante (32) pour la bloquer dans l'ouverture complémentaire (34) lorsqu'elle est insérée dans cette ouverture complémentaire (34).
 
3. Dispositif de fixation (10) selon la revendication 2, dans lequel l'organe de blocage (36) est une goupille insérée dans un orifice complémentaire (38) ménagé dans la partie saillante (32).
 
4. Dispositif de fixation (10) selon la revendication 3, dans lequel la goupille (36) présente un bord droit destiné à venir en contact avec une paroi (22) du premier élément (12), et un bord opposé en biseau destiné à venir en contact avec une surface complémentaire de l'orifice (38).
 
5. Dispositif de fixation (10) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel les organes de fixation (28) sont choisis parmi des boulons ou des rivets.
 
6. Dispositif de fixation (10) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel le support de fixation (18) comporte une plaque (20) destinée à être appliquée contre le premier élément (12), la plaque (20) comportant des orifices (26) de passage pour les organes de fixation (28), et comportant la partie en saillie (32).
 
7. Dispositif de fixation (10) selon la revendication 6, dans lequel le premier élément (12) présente une paroi (22) comportant un épaulement (24), la plaque de fixation (20) étant destinée à venir en butée contre ledit épaulement (24).
 
8. Voiture (15) de véhicule, notamment de véhicule ferroviaire, comportant un dispositif de fixation (10) selon l'une quelconque des revendications précédentes.
 
9. Voiture (15) selon la revendication 8, la voiture (15) étant une voiture de véhicule ferroviaire et comportant une caisse structurelle et au moins un bogie, la caisse structurelle formant le premier élément (12) et le bogie formant le second élément (14).
 
10. Voiture (15) selon la revendication 9, comprenant en outre un support d'articulation (16) reliant la caisse structurelle (12) au bogie (14), le support d'articulation comportant le dispositif de fixation (10).
 




Dessins










Rapport de recherche









Rapport de recherche